Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Joliet Jake  |  51

C'est pas pour casser l'ambiance, mais il y a 20-25 ans, les femmes qui pratiquaient la fellation étaient traitées de "salopes" par les femmes ET par les hommes.
La fellation pour tous, c'est récent.

C'est une vieille qui m'a dit ça.

COMMENTS
Par  Joliet Jake  |  51

C'est pas pour casser l'ambiance, mais il y a 20-25 ans, les femmes qui pratiquaient la fellation étaient traitées de "salopes" par les femmes ET par les hommes.
La fellation pour tous, c'est récent.

C'est une vieille qui m'a dit ça.

Répondre
  Pentagram  |  33

Tu as tort.
Une petite recherche et tu le verras bien.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

Je ne parle pas des années 70, mais des années 1990. C'était le pic de l'épidémie de SIDA et les gens étaient plus coincés.

Et même dans les années 2008-2010 : relis les premières VDM...

Répondre
  Amabella  |  22

N'importe quoi ...

Répondre
  Joliet Jake  |  51

J'aime bien les discussions animées. Et je suis d'accord pour préciser mes propos.

@Amabella, plusieurs personnes plus âgées que moi m'ont dit que les femmes qui pratiquaient la fellation il y a 20-25 ans - et bien sûr qu'il y en avait - ne s'en vantaient pas et étaient mal vues.
La différence avec maintenant, c'est que celles qui sont pointées du doigt maintenant comme "bizarres", ce sont celles qui ne la pratiquent pas.
(voir une VDM récente)

Après, chacun.e fait ce qu'il veut.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

Tenez, cadeau bonus :D

Par Anonyme - 23/1/2011 12:47 - France
Aujourd'hui, en me réveillant en pleine nuit, je surprends mon homme en train de me répéter à l'oreille : "Accepte la fellation ! Accepte la fellation !" VDM

Mais je comprends qu'on puisse préférer une bonne pipe à une mauvaise vérité :D

Répondre
  latourkipenche  |  29

@ Joliet Jake
Je peux te dire que c'était une pratique courante dans les années 70 et tout à fait normale pour les générations "actives" de cette époque (pas de mépris ou de rejet)... avant je ne sais pas, j'étais trop jeune

heu... je voulais juste dire que c'est ce qu'on m'a dit :D

Répondre
  Hara-Kirit  |  6

Eh bien Ginette du bout de la rue me dit que tu dis n'importe quoi, donc tu as tort.

Dans les années 90 il y a effectivement un courant féministe très moraliste qui faisait rage dans Elle et Marie Claire, la fellation, la sodomie et même la levrette étaient des signes de soumission sexuelle, allaiter son enfant était une soumission au diktats de la société, tromper son mari c'était la liberté. Courant promu par celles de la même génération que celles qui faisaient des partouzes sous LSD vingt ans plus tôt, parce que le sexe était devenu sale et dangereux.
Dire que dans les années 90 c'était considéré un comportement de salope de sucer c'est comme dire que du temps de nos grand mère elles ont toutes été dépucelées le jour de leur mariage, c'est ridicule parce que très loin de la vérité.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

@hara-kirit : dans les années 90 quand on le faisait on ne s'en vantait pas. Et quand on refusait on ne pouvait pas vous le reprocher. Mais bien sûr que ça existait déjà.

@latourkipenche : Je ne prétends pas détenir la vérité absolue :) Moi aussi je parle de ce qu'on m'a dit (j'imagine tous les commentateurs du site appelant leurs mères et grand-mères pour avoir des stats :D).
Les années 70 je suis d'accord. Mais par la suite ça s'est restreint. En fait on ne sait pas quel âge ont les parents, ni l'auteur de la VDM. S'il a 20-25 ans, on entre bien dans la période de "restriction" et le père a pris sur lui dans la douleur.

Et c'est sympa d'échanger des infos donc pas besoin d'être agressif

Répondre
  Humour_bizarre  |  27

Jake, je suis d'accord avec toi, il y a environ 25 ans il ne fallait pas se vanter de pratiquer la fellation, la sodomie ou autre. C'était réservé aux femmes de petite vertue.
De plus, je suis impressionnée par le nombre de personnes qui pensent que 2020-25 = 1970.
Les moeurs sont cycliques, comme la mode...

Répondre
  Haquila  |  20

Une vdm est donc une preuve irréfutable.
Pourquoi les historiens, les instituts de sondage, les ethnologues, la police, etc, se font chier ? Il suffit de lire une vdm et aussi parce que quidam random boby dit que c'est vrai que ça l'est ! (et aussi parce que deux ou trois personnes lui on dit que ... oulala)
🙄🔫.

Répondre
  Tu1  |  11

@Haquila :

Tu ne le savais pas ? Tu m'étonnes ...
D'ailleurs, tous les collègues de bureau sont des voleurs de CB.
Et je connais le cousin de la belle-sœur du doubleur cascadeur de Woody Allen a qui cela serait arrivé. C'est donc véridique.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

Tapez "fellation" dans la barre de de recherche VDM.

Et vous verrez que les VDM de 2008 ne donnent pas du tout la même image de la fellation que celles de 2020. Et l'évolution entre 2008 et maintenant est intéressante.

Comme on n'est plus dans la discussion mais dans le bashing à deux balles, je termine ainsi : tout ça ne constitue pas une preuve ? C'est vrai. Mais vos posts non plus.

Répondre
  Haquila  |  20

Ce n'est pas du bashing (qu'est ce que vous pouvez être fragile ... ), je me moque de tes arguments “fallacieux”.
Donc tu crois sincèrement à ce que tu écris ? C'est grave.

Répondre
  Jupiter  |  21

Joliet Jake : On ne peut rien vous dire. Dès que quelqu'un s'amuse légèrement à vos dépends ou qu'un membre fait une petite remarque, c'est de l'agressivité, c'est du bashing, c'est de l'attaque personnelle, c'est un scandale vite je-me-sens-mal-je-fais-un-avc.
Alors, on va sûrement me signaler à Alan et me bloquer, tant pis, mais vous savez quoi ? Vous êtes des drama queen en puissance.

Répondre
  Hara-Kirit  |  6

J'ai perdu mon temps à aller voir les VDM de fellations à partir de 2008 et je constate que ce que tu dis n'est qu'un mensonge éhonté, ou alors tu as un biais de sélection très fort.

Répondre
  Chloé Johnson  |  22

Je suis assez surprise, mais en cherchant, on peut trouver plusieurs sites documentés sur l'histoire de la fellation. Ainsi qu'un livre complet sur l'histoire de la fellation ! (de Leguay Thierry )

« Au XIXème siècle, la pipe, c’est tabou, et surtout, ça ne se pratique pas en couple. Le mec doit aller voir une prostituée, voire une maîtresse. Mais doux jésus, jamais sa bite ne doit effleurer la bouche de sa légitime épouse. En 1850, le Révérend Père Louvel décrit, dans son Traité de chasteté, la fellation comme «une criminelle profanation de la chair et un abus abominable des organes génitaux qui dénote un penchant irrésistible à la luxure». Bon. Il s’emballe un peu le bonhomme…

Malgré tout, la pipe la plus célèbre de France est une pipe politique : En 1899, Félix Faure, le président de la République est décédé dans la bouche de sa maîtresse. Oui oui. En pleine fellation dans le palais de l’Élysée. Ou peu de temps après. BIM. Clemenceau a trouvé bon de faire un jeu de mot, encore bien célèbre «Il s’était cru César et il est mort Pompée !».
Le XXème, ah, le vingtième ! Il n’y a (presque) plus de honte à parler de bite et de fellation ! C’est un peu timide au début du siècle, mais dans les années 1960, les femmes enlèvent leur soutien-gorge, mais pas seulement !
Avec sa bouille d’ange, ses cheveux blonds et son air candide, France Gall chante Les sucettes à l’anis de Gainsbourg… Elle racontera plus tard qu’elle n’avait vrai-ment pas compris le sens des paroles… Info ? Intox ? De plus, dans les films classique la pipe est de plus en plus souvent évoquée, voire suggérée, voire tournée. Et oui, en 1986, Maruschka Detmers prend dans sa bouche un pénis devant la caméra, genre, pas de simulation ! En 1998 a lieu la plus célèbre fellation des USA : Monica Lewinsky est passée sous le bureau de Bill Clinton. L’histoire dépasse les frontières du bureau ovale et le monde entier en parle. Et puis… internet et y’a le porno, avec toutes les pratiques qu’on connaît. »

Répondre
  MadameDodue  |  63

Les années 90 étaient moins coincées au contraire, je trouve. J'ai souvenir de l'émission lovin'fun avec Doc et Diffool, c'était hard, et ça commençait à 20h. Ce ne serait plus possible aujourd'hui, pas à une heure de grande écoute.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

C'est pas faux mais ce qu'on m'a raconté c'est - par exemple - qu'une fille avait appelé une de ces émissions pour raconter que mon mec la trompait avec "une fille qui suce, qui avale, une salope"
Alors OK ça ne fait pas une vérité absolue, mais dans les années 90 ces filles qui sucent se font bien traiter de salopes. Je ne crois pas que ça passerait aujourd'hui. Et surtout, c'est là que je voulais en venir, à l'époque une femme qui refusait de faire des fellations ne se faisait pas traiter d'anormale.

Répondre
  Hara-Kirit  |  6

Mieux vaut lire ca que d'être aveugle bon sang. Toutes les femmes se font traitées de salope, tous les mecs se font traiter de couilles molles quand on veut les dénigrer. Donc l'autre suce et pas elle, forcément elle va le lui reprocher. Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage.

Par  Kaa04  |  50

Il a qu’à faire routier. Entre les Nigérianes et les Bulgares qui font ça pour 20-30 balles dans les centres routier et les p* sauvages qui proposent gratuitement leurs services dans les petits parkings de campagne il devrait pouvoir essayer un coup.

Répondre
  Huldre  |  25

Merde, il y a des femmes qui aiment le sexe libre et même des nymphomanes ?
Quelle sorcellerie.