Sécurité routière

Par Anonyme - 04/10/2022 11:20 - Canada - Whitehorse

Aujourd'hui, cycliste, je me suis fait successivement insulter par un piéton parce que je roulais sur un trottoir, et par un automobiliste parce que je roulais sur la route. Il n'y a pas de piste cyclable dans cette rue. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 106
Tu l'as bien mérité 1 282

Dans la même collection

Top commentaires

C'est pas parce qu'il n'y a pas de piste cyclable que tu dois rouler sur le trottoir. Les trottoirs sont réservés aux piétons, et tout usager de la voie publique se doit de respecter le code de la route.

Je ne sais pas pour le Canada, mais en France, un vélo c'est sur la route, pas sur les trottoirs. Donc le piéton avait raison. Désolé que l'automobiliste, lui, soit un gros con.

Commentaires

C'est pas parce qu'il n'y a pas de piste cyclable que tu dois rouler sur le trottoir. Les trottoirs sont réservés aux piétons, et tout usager de la voie publique se doit de respecter le code de la route.

Mais pourquoi personne ne semble jamais comprendre ? Le code de la route, tel qu'il est créé aujourd'hui, est parfois dangereux pour les cyclistes, notamment dans ce cas précis. Admettons qu'il n'y ait pas de piste cyclable, (ce qui est d'ailleurs particulièrement le cas ici) ; le trottoir est parfois mille fois plus sécurisant pour le cycliste. Une collision cycliste/automobiliste sera bien plus mortelle qu'une collision cycliste/piéton. Personnellement je suis pour l'autorisation aux cyclistes de rouler sur les trottoirs, à condition de prioriser les piétons et d'adapter sa vitesse aux circonstances (pas plus de 12 km/h, parce qu'à 10 km/h autant marcher, on tient pas en équilibre). Si les automobilistes (et j'en suis un aussi) ne s'amusaient pas à frôler de près les cyclistes qui essaient de leur laisser de l'espace justement pour qu'ils s'écartent (je suis cycliste également), je pense qu'ils n'auraient pas besoin de se rabattre sur le trottoir. Dois-je rappeler qu'un vélo fait généralement entre 5 et 20 kg, tandis qu'on parle de 1000 kg et bien davantage pour une voiture ?

Le fait de te sentir en danger sur une infrastructure ne t'autorise pas à mettre en danger quelqu'un d'autre sur une infrastructure qui n'est pas prévue pour toi, même si tu estimes que le risque est moins grand. Si la route ne te plaît pas, tu peux circuler sur le trottoir, mais pied-à-terre et vélo à la main. Ou alors tu as moins de 8 ans. (Bien sûr c'est la règle pour la France, l'auteur étant du Canada c'est potentiellement différent.)

Tu considères le risque moins grand dans une collision vélo-piéton, je rappelle qu'un enfant a été tué cet été par une trottinette électrique. Un vélo c'est encombrant, ça peut aller vite et sur les trottoirs on trouve des usagers bien plus fragiles qu'un adulte en pleine forme qui peuvent mourir d'un mauvais choc. Les voies de circulation sont mal faites, j'en conviens parfaitement, mais ne pas minimiser les risques d'une collision avec un vélo.

C’est beau de vivre en théorie. J’imagine que tous les gens qui ont validé ce commentaire sont irréprochables, et : - en voiture : ne dépassent jamais la moindre limite de vitesse (y compris à 50 ou 30), n’oublient jamais leur clignotant, prennent correctement les ronds-points, laissent au moins 1 m lorsqu’ils dépassent un vélo... - à pied : ne franchissent jamais un feu tricolore rouge, ne marchent jamais sur une voie cyclable située entre trottoir et chaussée, regardent toujours des deux côtés avant de traverser... Étrangement, il y a à redire contre tout le monde ! Sauf sur VDM, ou il n’y a que des gens parfaits (en théorie).

Il y a quand même une grande différence entre faire une erreur et faire un choix délibéré comme celui de rouler sur le trottoir puis venir se plaindre sur VDM qu'on nous l'ait reproché…

MirabellePrune 36

Vous connaissez le code de la route Canadien, spécifique aux vélos? Vous êtes de là bas aussi?

Je ne sais pas pour le Canada, mais en France, un vélo c'est sur la route, pas sur les trottoirs. Donc le piéton avait raison. Désolé que l'automobiliste, lui, soit un gros con.

Karbonythe 17

Sauf qu'il y a ce que dis la loi, et il y a ce qu'il faut faire pour rester en vie. Quand les voitures te passent à 10cm à côté, te klaxonnent et t'insultent, tu oublies vite le code au profit de ta sûreté

Mais dans ce cas Karbonythe, tu marches à côté de ton vélo. Non parce que sinon à ce rythme tu peux aussi rouler à mobylette sur le trottoir quand il y a des camions, c'est pas la fête non-plus.

Ca n'a absolument rien à voir ! La mobylette peut aller jusqu'à 45 km/h, et les maintenir, elle n'est pas limitée en vitesse, elle, à la lente vitesse de 25 km/h. De plus, la limitation en ville est à 50 ! Si les automobilistes arrêtaient de nous frôler, on aurait pas besoin de chercher à se protéger et à faire le choix entre mettre notre vie en danger ou respecter la loi! Et malgré toute mon argumentation, je choisis souvent de mettre ma vie en danger puisque la loi étant mal faite elle interdit de rouler sur les trottoirs.

Enfoiré pourquoi tu circules sur VDM ???!!!! :D

Azhelor : Il est bien là le problème, il faut choisir entre sa sécurité ou le respect de la loi, sachant que le respect de cette loi nous met en danger. Je ne pense pas qu'être à 12 km/h et ralentir fortement dès qu'il y a des piétons afin d'adapter sa vitesse aux circonstances puisse constituer un réel danger. Cela dit, il serait beaucoup plus facile de ne pas rouler sur les trottoirs si les pistes cyclables étaient créées et entretenues. Je maintiens qu'il est bien plus dangereux d'être cycliste et de rouler sur la route que d'être piéton malgré des cyclistes sur les trottoirs. C'est pas parce qu'il y a une loi qu'elle est juste, c'est même souvent le contraire, et je pense qu'il est nécessaire de pouvoir la discuter, sinon on finit par se retrouver avec des interdictions absurdes. Maxime : Je dis pas non plus qu'il y a 0 danger, je pense qu'il faut prioriser le développement des pistes cyclables et oui à ce moment-là, il paraît logique de sanctionner ceux qui sont les trottoirs. Il n'y a pas 0 danger je veux bien le reconnaître, mais une voiture va bien + vite et est bien plus lourde qu'un cycliste ou autre. Xiarik : dans ce cas de figure, c'est un drame horrible, je pense qu'il faut sanctionner hyper sévèrement, parce que ça veut dire qu'il roulait bien trop vite. Mais ça n'invalide pas mon argumentation : en tant que piéton (parce que du coup je suis piéton aussi en fait), j'ai jamais eu peur de voir des cyclistes rouler sur mon trottoir en fait. Par contre, en tant que cycliste, j'ai eu dix mille fois très peur en vélo sur la route, puisque les automobilistes me frôlent (alors que je suis seul et que je me mettais sur le côté de la route. J'ai pas dit non plus qu'il fallait rouler vite sur les trottoirs, j'ai dit qu'il fallait évidemment prioriser et respecter les piétons. En aucun cas je ne minimise le choc vélo/piéton ; ce que je dis, c'est qu'une collision avec une voiture sera toujours bien plus dangereuse, et à ce niveau la loi est mal faite!

Encore une fois - et je constate que tu as très soigneusement esquivé ce passage qui est revenu chez plusieurs d'entre nous -, si tu te sens en danger sur la route, tu as le droit de circuler sur le trottoir, mais pied-à-terre et vélo à la main. Sachant que c'est possible et donc que les cyclistes peuvent facilement se mettre en sécurité s'ils en ont envie, il n'est pas souhaitable d'autoriser la circulation des vélos sur les trottoirs : certains trottoirs sont tout simplement beaucoup trop exigus pour ça. Après, il y a effectivement certains trottoirs très larges où la circulation pourrait se faire sans danger, mais dans ce cas-là, c'est du cas par cas : il faut voir avec la mairie concerné pour y faire dessiner une piste cyclable par exemple. En revanche, que ce cas particulier soit généralisé, non, c'est trop dangereux pour les piétons.

J'ai rien esquivé du tout ; je pense sincèrement que l'idéal serait de développer davantage les pistes cyclables et de les entretenir, ainsi que de protéger les cyclistes en adaptant les chaussées, par exemple en créant des bandes cyclables séparées par un muret, ce qui rétrécirait la chaussée. En protégeant les cyclistes en leur permettant d'avoir des voies réservées, on protégerait, en même temps, directement, les piétons. Mais dans la situation actuelle, c'est compliqué de les blâmer. Je défends la circulation à allure adaptée sur des trottoirs larges avec une priorisation absolue des piétons, ce qui ne me paraît pas illogique, mais pourtant, c'est sur la route que je roule. Et à chaque fois, ça rate pas : le danger est cent fois supérieur à celui d'un cycliste roulant sur le trottoir. Pour respecter une loi, encore faudrait-il qu'elle soit censée... J'ai l'impression que si demain on vous interdit de respirer, vous diriez "la loi c'est la loi...".

Y'a pas besoin que le vélo soit très rapide pour tuer un enfant sur le trottoir. Un enfant de 90 cm fait à peine la taille d'une roue...je ne sais pas si tu as des enfants, mais c'est fragile ces choses là. Si mon fils de 2 ans se faisait faucher par un cycliste, il pourrait facilement en mourir, ou en tout cas avoir de graves séquelles. Il n'y a pas que des adultes sur les trottoirs. On en voit vers chez nous, parfois, des cyclistes sur nos trottoirs, alors qu'en plus il y a la piste cyclable à côté. Ces demeurés s'amusent en plus à râler quand on leur dit d'aller sur leur voie. Les cyclistes se croient tout permis de nos jours, sous prétexte qu'ils sont plus écolo que les automobilistes ou je ne sais quoi. Mais il faut arrêter cette folie : il faut davantage de surveillance, davantage de contraventions. Il faudrait que les amendes soient en partie proportionnelles aux revenus : une base fixe, plus un certain pourcentage de tes revenus. Et surtout, que les cyclistes aussi se prennent des contraventions. Comme les piétons. Y'en a trop qui se permettent de traverser n'importe quand n'importe comment. Il y a une mentalité désagréable en France du français qui se croit tout permis...sous prétexte que la loi est mal faite, ou blablabla. La loi, c'est la loi. Tu de dois de la respecter : si elle ne te plaît pas, tu n'as pas à passer outre, mais tu peux faire en sorte qu'elle change.

Je finis avec l'exemple de l'Allemagne. J'y suis allée il y a quelques temps. J'étais impressionnée par le strict respect du code. Y'en a pas un qui traverse en dehors des clous. Y'a pas un cycliste qui n'est pas là où il doit être. Les automobilistes respectent les cyclistes et le piétons...ils sont même courtois. Alors je n'ai vu que 2 villes en Allemagne, mais ça m'a quand même bien fait bizarre, quand je compare à tout ce que j'ai pu voir en France (et je ne connais pas que 2 villes en France).

Merci Humour Bizarre. Parce que Origin34 c'est bien beau de dire que c'est regrettable pour la trottinette, qu'il roulait trop vite et qu'il faut sanctionner durement, mais ça ne ramènera pas l'enfant à la vie. Des cyclistes qui roulent trop vite, il y en a légion. Parce que uber ou autre livraison payée au lance pierre, parce que c'est plus facile de rouler vite que de se lever 15min plus tôt, parce que c'est grisant la vitesse, etc... Y a plein de raisons. Plein de personnes roulent normalement, plein d'autres non. Ma fille fait 85cm, prends un mètre, regarde ce que ça fait. Elle n'est pas haute, elle est fragile, elle n'a que 2 ans. Elle a beau me tenir la main dans la rue, si un mec passe trop près ou fait un écart pour une raison x ou y, elle y passe. Moi je suis enceinte de 7 mois, j'ai beau faire 1m70, si je prends un vélo dans ma tronche, je doute que mon bébé s'en sorte indemne, le liquide amniotique a ses limites pour protéger des chocs. Bref, la voie est mal faite, il faut des pistes sécurisées, mais non, jamais il ne faut autoriser les vélos sur les trottoirs. RIEN ne garantira qu'ils roulent au pas, pour la même raison que tu ne te sens pas en sécurité sur la route alors que les voitures doivent faire un écart, les gens s'en battent les couilles et s'imaginent toujours que ça n'arrive qu'aux autres les accidents.

Ton message non plus, ni aucun d'entre eux ne le ramènera à la vie. Et c'est terrible. Quant à l'Allemagne, si les cyclistes peuvent rouler sur la route en sécurité, c'est probablement parce que les routes sont mieux entretenues et que les automobilistes le respectent. Je comprends tes arguments Xiarik, mais ça n'invalide pas le mien non plus. 1000 tonnes de métal capable d'aller à 50 km/h (et bien plus) seront toujours bien plus dangereux pour un cycliste que 8 kg pour un piéton. Sachant que les enfants de 9 ans doivent déjà (selon le code de la route) rouler sur la route et non sur le trottoir. Je pense que ce qu'il faut, vraiment, ce serait d'interdire les voies tant qu'elles ne sont pas sécurisées, et c'est seulement une fois que tout le monde peut rouler en sécurité qu'on peut se mettre à sanctionner. Je suis un peu fatigué de décider de risquer ma vie parce que je décide de respecter la loi. S.V.P : allez faire du vélo plusieurs fois, sur 3 semaines, en roulant sur la route. Puis, venez me dire que vous n'avez pas eu peur parce qu'aucun automobiliste ne vous a mis en danger, en vous frôlant par exemple. Bon courage.

Evidemment qu'il faut être très vigilant si on prend une telle décision, certes contraire à une loi, mais une loi répressive. Je pense que la circulation devrait être interdite tant que les protections adaptées pour chacun n'aient pas été mises en place (ex : un muret séparant une bande cyclable pour protéger les cyclistes et EDPM), puis ensuite seulement, une fois qu'un véritable travail de sécurisation a été fait pour tout le monde, là on peut sanctionner. As-tu testé la piste cyclable, est-elle bien entretenue ? Est-elle bien faite, ou nécessite-t-elle d'innombrables détours pour arriver à destination ? Les piétons occupent-ils l'espace sur cette piste ? Les voitures ont-elles pris l'habitude de s'y stationner ? Beaucoup de choses peuvent expliquer ce comportement. Je le répète : je suis tour à tour piéton automobiliste cycliste, et ce sont toujours les automobilistes qui m'inquiètent le plus. Non les cyclistes se croient pas tout permis, ils demandent juste à rester en vie, raison pour laquelle parfois ils se détournent du code de la route, assez dangereux pour leur survie quand même, que vous le vouliez ou non. Je serai presque d'accord avec toi concernant les contraventions modulables ; mais je préfère un pourcentage du revenu directement plutôt qu'une base fixe+ un pourcentage. Je ne vois pas comment il serait possible de changer le code de la route... je respecte le code mais je risque ma vie. Je vois que vous êtes nombreux à ne pas être d'accord avec mon point de vue et c'est votre droit ; par contre je comprends que vous érigez la loi en tant que modèle absolu, y compris au-dessus des dangers réels, sans la remettre en question. Et je me dis que, si demain on vous interdit de boire de l'eau sauf de 1h du matin à 1h30 du matin, vous diriez "ok hein, baaaah la loi c'est la loi...". Je comprends pas que vous ne compreniez pas que la sécurité de tous est primordiale, pas seulement celle des piétons.

Moi, je me rappelle de ce cycliste qui circulait sur le trottoir, et qui est passé entre mon chien foufou et moi... chien tenu en laisse, bien évidemment X)