Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Wiske.  |  13

Tu pourrais mettre des pièges qui ne les tuent pas et aller les relâcher dans un parc, c’est bien plus humain ! En plus la tapette c’est vraiment le pire car contrairement au poison ça ne l’assèche pas donc ça pue. Enfin, ce n’est que mon avis ... elles n’ont rien demandé au final les petites bébêtes

Répondre
  Nekociraptor  |  56

Je ne suis pas sûr que relâcher des rats en ville soit une très très bonne idée, ils y pullulent déjà suffisamment et les agglomérations ont un mal fou à s'en débarrasser, même si j'approuve à 100% ta démarche respectueuse de la vie animale.

Répondre
  julie6722  |  15

Nuisible... purée j’en connais des humains nuisible pour qui le poison ne serait pas encore assez efficace mais regardez vous ceux qui pense un animal nuisible... on a délogé les animaux de leur espace naturel et après on vien se plaindre qu’ils nous embête... en quoi le rat est nuisible? A pas qu’il nous embête et pour ceux qui me dirait t’a qu’à les adopter ben j’en ai déjà !!! La seule espèce nuisible c’est celle qui détruit la terre et je vous laisse devine qui fait ça !!!!

Répondre
  Maximus Prime  |  15

les rats peuvent donner des maladies et s'attaquer au autre animaux, de plus il sont super nombreux et se répandent rapidement, il n'y a pour moi rien d'humain à privilégier la santé de rats à celle d'humain

Répondre

Je trouve qu’il est intéressant de constater que les âmes sensibles qui n’ont pas l’air de comprendre l’importance de contrôler la prolifération de certaines espèces ( qui ne sont absolument pas en danger d’extinction, c’est tout le contraire ), ont le luxe de nous faire part de leur vision enfantine parce qu’ils ne sont pas occupés à crever de la peste bubonique. Quelle délicieuse ironie.

Répondre
  Pascale Ragon  |  9

et utiliser des poisons tuent les prédateurs des rats- rapaces nocturnes, faucons, chats et même chiens...

Répondre
  Wiske.  |  13

Pour répondre à Nekociraptor, certes en ville c’est peut être une moins bonne idée car ils reviendront sans doute je l’avoue, personnellement je vis à la campagne c’est vrai que ce n’est pas la même chose.
À Scott du Canada, l’écologie est mon domaine d’études, je ne pense pas que mon raisonnement soit enfantin, seulement moins anthropocentrique que le tien! D’ailleurs non je ne suis pas en train de mourir de la peste en effet car celle-ci peut aisément être soignée par la prise d’antibiotiques ... mais telle n’est pas la question. Le rat n’est pas un nuisible dans « la nature » car de façon générale il possède des prédateurs qui régulent sa population. Il est moins apprécié en ville parce que les gens n’aiment pas retrouver leurs paquets de pâtes vides dans le placard (car certes à certains endroits ils peuvent être réservoirs de maladies mais en France le souci je pense c’est plutôt qu’ils grignotent) ; mais si on les replace dans un contexte non-urbain ils retrouvent une place normale dans la chaîne trophique. La faute à l’homme donc ; ils ne méritent pas de se faire claquer la nuque par une tapette pour agoniser jusqu’à mourir de faim/soif/douleur.

Par  earthwormjim357  |  24

C’est des nuisibles, en gros c’est une espèce qui ne vit pas en symbiose avec les autres mais prolifère et met en danger les autres espèces.
donc en le relâchant dans un parc, ça veut dire que ça ne te dérange pas de mettre en péril toutes les espèces de ce parc pour sauver 1 individu... ça me semble beaucoup moins humain 👀

Répondre

C’est un peu le cas aussi, la différence c’est que certains individus peuvent faire des choix pour préserver leur habitats, les rats non.
Donc dans l’espèce humaine, on peut dire que t’as 2 sous branches, ceux avec un comportement humain et ceux avec un comportement de rat.

Répondre

Le tri va se faire tout seul, t’auras d’un coté les riches qui auront sans doute contribué à l’épuisement des ressources et à la dégradation de l’environnement pour accroître leurs richesses et de l’autres les pauvres qui ont subi et/ou cautionné tout ça par leur inaction.
Le plus triste c’est que les plus grands responsables de notre extinction partielle potentielle, seront sans doute aussi ceux qui auront les moyens d’y survivre... et le plus ironique: y’a pas de Dieu vengeur qui nous permettra d’obtenir réparation, juste un p****n de caillou volant devenu inhabitable... 😒