Par Anonyme - 5/5/2020 08:49

Pas concernés

Aujourd'hui, comme depuis le début du confinement, mes voisins passent leur temps à inviter des gens, à organiser des soirées car ils "s'ennuient", pendant que moi je suis en télétravail. Ça fait des semaines que je n'ai pas eu une journée calme. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  54651321  |  16

Ceux à qui mon commentaire ne plait pas, je comprends pas... vous vous en foutez que ce genre de personnes se réunissent comme si de rien était et propagent le virus ?
Je vous balancerais tous aux flics moi

Par  Naryth  |  34

T’as juste à appeler les flics pour qu’ils payent tous une amende, et répéter l’action autant de fois qu’ils font de soirées. Paix garantie, et ça leur fera les pieds !

Répondre
  nobel  |  19

Quand tu respectes le confinement scrupuleusement et que tes voisins s'en fichent royalement, tu te dis que
1) c'est à cause de ce genre de comportement que la fin est repoussée à chaque fois
2) que plus ils ont de contact, plus ils risquent d'être malade, et donc de contaminer d'autres voisins dans les parties communes
Donc justement pour le bien commun et la fraternité envers tous, la bonne solution est qu'ils arrêtent.

Répondre
  Jellynette  |  23

Pardon ? La "fraternité", la "vraie", c'est de respecter le confinement et de ne pas mettre les personnes fragiles en danger.

Répondre

Aaah les adeptes de la délation..

« Allô les allemands ?.... y’a mon voisin il a une menorah!! »..

« Allô la police?. Y’a mon voisin et ben, il prend l’apéro sur la terrasse avec la voisine,. Envoyez vite le GIGN!!...Si ils sont infectés ?.. bah non je ne crois pas..mais c’est hyper grave hein. Moi je le fais pas alors y’a pas de raison que eux il le fassent. NA!! »...

Répondre
  radikipik  |  14

L'un des problèmes est que justement, y a pas grand monde qui peut dire " j'ai pas le covid ", principalement en raison des asymptomatiques et du temps que met cette merde à se dévoiler. Du coup, tout le monde devrait se sentir un minimum concerné.
Quant à parler de vichy, entre la petite prune et un aller simple au camp, la comparaison tient pas vraiment à mon sens.... Et je dis ça sans forcément soutenir les vils délateurs, y a certainement des situations plus problématiques que d'autres.

Répondre
  nobel  |  19

@Scott enfin là l'auteur parle de "pas une journée calme". Il y a quand même une différence entre "mes voisins ont invité des gens, envoyez la police" et "il y a toujours du monde et un vacarme monstre chez mes voisins".
Mes propres voisins ont fait une soirée, le bruit et leur rupture du confinement m'a saoulé mais je n'ai pas appelé la police pour autant. En revanche s'il y a tapage, que ça soit diurne ou nocturne tous les jours pendant 2 mois, je pense que tout le monde ferait la gueule, surtout quand on ne peut pas sortir de chez soit pour fuir ce bruit...

Répondre
  Jeremy Nerzic  |  12

La vraie fraternité, c’est de « se priver socialement » et de penser aux soignants qui bossent non-stop pour nous sauver la vie! Donc ton commentaire de merde me fait dire que c’est toi qui n’en a rien à foutre des règles du confinement ou du respect des soignants...

Par  Docendo_Discitur  |  78

Ils peuvent ne pas avoir conscience du dérangement. Avez-vous essayé d'en parler avec eux ? On sous-estime l'acte d'aller discuter calmement pour exposer ses griefs et ses revendications.

Je ne vis pas cette crise en France, peut-être que j'ai rien à dire, mais quant à la dénonciation, je ne suis pas pour. La dénonciation revêt bien trop souvent un visage malveillant de délation. Cette dernière n'est pas un devoir civique ou un geste citoyen, elle est destructrice du lien social.

Répondre
  doubleK  |  44

Je suis d'ordinaire plutôt d'accord mais je pense aussi que s'il sait qu'ils s'ennuient c'est qu'ils en ont déjà parlé. De plus j'ai moi-même un voisin qui enchaîne les aperos et barbecues dans son rez-de-jardin, faisant profiter de ses soirées arrosées aux 4 étages du dessus. Je suis étonnée que personne n'ait encore appelé les flics, à moins qu'ils ne se soient pas déplacés... C'est un jeune en mode "je m'en fous de tous", le même qui pique les places de parking (attribuées) de ses voisins ou se gare devant l'entrée. Quelque-chose me dit que le dialogue ne sera guère productif, il va répondre oui oui et se dire qu'on est une bande de vieux grincheux sans bouger le petit doigt...

Répondre
  Flying Whales  |  50

Joliet Jake, ils se mettent en danger, eux et leurs potes qu'ils invitent. À moins bien entendu qu'ils aillent jusqu'à aller dans les appartements (ou maisons) des autres (ce que je doute) pour rouler des pelles à tous et en crachant au visage des enfants.
Ce qui dérange le plus l'auteur c'est le bruit, hein.
Allez, Travail, Famille, Patrie et vive le Maréchal !

Répondre
  Captain_Planet  |  18

Quand tu veux juste être tranquille chez toi de temps en temps, et que les gens respectent un tant soit peu les règles pour que ce bordel s'arrête plus vite, direct ça cite Pétain...

Vive la France ou chacun fait comme il veut et méprise son voisin, c'est trop l'éclate !

Répondre
  Joliet Jake  |  50

DoubleK, le problème c'est qu'à un moment les invités s'en vont et ils transportent potentiellement le virus ailleurs. En général je suis le dernier à dénoncer, mais là ils cumulent. Ils ne se confinent pas, ils font du boucan. Autrement dit il n'y en a que pour leur pomme.

A se demander si l'un des membres du groupe n'est pas flic à ce niveau de sentiment d'impunité. Si c'est le cas, OK, ça ne sert à rien de les dénoncer.

Répondre
  Flying Whales  |  50

Machin bidule planète, tu te rends bien compte qu'ici, ils parlent de le dénoncer à la police non pas pour le bruit mais parce qu'ils invitent des gens chez lui pendant le confinement. Parce que, si c'était pour le bruit, c'est à la mairie (service médiation) qu'il faut se plaindre (tu as appris un truc, c'est bien non ?)
Sors la tête du sable.

Répondre
  doubleK  |  44

Personnellement je ne dénoncerai pas pour non-respect du confinement (les flics ont mieux à faire inutile de saturer leurs services) par contre s'ils dépassent un horaire décent y'a le tapage nocturne... (parce-que les soirées très alcoolisées en terrasse c'est rarement silencieux.). Mais le fait que c'est un voisin qui ne respecte jamais rien et qui en plus montre tous les jours à mes gosses qu'ils sont enfermés pour rien depuis 2 mois vu que lui s'en fout impunément c'est pas vraiment pour le rendre plus sympathique...

Répondre

J'suis d'accord avec Biogiga (oué, tu as eu une promotion). Il a déjà du en parler et ils s'en foutent sévère. Après, c'est difficile comme réaction intelligente à avoir. Le problème des grandes crises c'est qu'on voit ressurgir tous les mauvais comportements (de tous les côtés), du moins on peut les constater plus facilement.
Sinon Docendo, j'ai ouïe dire ce matin à la radio et en lisant l'Echo, que vous aviez une forte baisse des cas et de morts alors que vous n'avez pas de confinement total; c'est vrai ça ?

Répondre
  Joliet Jake  |  50

MC, il y a beaucoup moins de cas dans l'ouest de la France, tous les départements y sont en vert.

Allez, on fait comme le gars de la VDM, on s'assoit sur le confinement et on va tous chez Bioméga dans l'ouest !

Répondre

MC :

J'ai lu l'article ce matin. Je connais l’épidémiologiste en question et je suis naturellement d'accord avec elle. Il faut se méfier des chiffres. Oui, en Suède nous n'avons pas un confinement total (mais nous avons des mesures), nous nous reposons sur « la responsabilité collective». Mais il ne faut pas oublier que nous n'avons pas la même densité de population qu'en France, ni la même culture/histoire ni la même discipline, nous avons; proportionnellement parlant plus de « cols blancs » et que notre Constitution ne permet pas d'imposer un confinement à la française. Cependant, ne croyez-pas que nous acceptons ces mesures unilatéralement, même si il faut avouer qu'une très grande majorité des suédois approuvent les choix du gouvernement.

Une de mes connaissances a signé un article paru il y a deux jours sur France Culture, qui pourra; je l'espère, te donner un peu plus de détails sur notre situation :

franceculture.fr/societe/non-confinement-aux-origines-de-lexception-suedoise

Répondre

Blablabla les deux. Vous pouvez vous bloquer tous les deux pour le bien commun. Autant la réponse de Capitaine Planète est ultra super giga naze et sans saveur, autant la tienne est trop facile et pas recherchée mon petit Flying Whales.


Docendo : Je vais lire ça ! Poutous !

Edit : Il est grave intéressant comme article.

Répondre
  Justenpassant  |  4

Je me suis inscrit juste pour répondre à ce point de vue général sur ce que beaucoup ici qualifient de "délation". Je ne doute pas une seconde que ça ne servira à rien, mais j'ai du mal à comprendre comment on (un "on" générique, je précise) peut encore être aussi individualiste, égoïste et irresponsable et se permettre de qualifier les autres de délateurs.

Je suis né et j'ai grandi en France. J'en suis parti il y a quelques années car la mentalité française ne me convenait plus. Je vis aujourd'hui dans l'un des pays les plus touchés par le covid-19.

Mon pays d'accueil a mis en place un système de signalement. Je m'en suis servi deux fois.

La première, c'était après avoir supporté pendant une semaine que des voisins invitent leurs amis à prendre l'apéro tous les jours devant la porte d'un bâtiment que nous sommes nombreux à habiter. Il fallait littéralement se faufiler entre leurs chaises pour pouvoir rentrer chez soi. Tous les jours. Rien à faire des personnes à risque, des vieux, des moins vieux. Tout ce qui comptait pour eux, c'était de prendre l'apéro là, côté rue, devant la porte, au su de tous. Alors qu'ils ont leur propre jardin de l'autre côté, je précise.

La deuxième fois, c'est quand une douzaine de jeunes bien éméchés a fait un grand feu de joie en haut de la colline voisine, alors que nous avons déjà eu deux incendies le mois dernier pour cause de sécheresse.

Dénoncer détruit le lien social ? Comment peut-on détruire ce qui n'existe pas, en fait ?

D'autant que pendant que certains font leurs rebelles parce que désobéir au gouvernement c'est trop de la balle, wesh, des médecins, des infirmiers, des brancardiers, meurent chaque jour à l'hôpital pour leur sauver la peau quelques semaines plus tard.

Devenons une société responsable, pour commencer. Ensuite, on reparlera de "délation".

Si au moins le covid-19 avait pu avoir raison de tous ces "moi je" et "ma liberté s'arrête où j'ai envie"...

Répondre
  xvdm  |  29

« Si au moins le covid-19 avait pu avoir raison de tous ces "moi je" et "ma liberté s'arrête où j'ai envie"... »

Parce que toi, tu as fait tout ce qu'il fallait à 100% pour éviter la propagation ? Non. Ah si seulement le covid-19 avait pu avoir raison de tous ces hypocrites...

Répondre
  Justenpassant  |  4

Moi, qui n'ai d'ailleurs pas élevé les cochons avec vous, je fais un métier qui ne me permet pas de rester chez moi et de me protéger. Mais ma compagne est à la maison depuis début février, et si je pouvais, j'en ferais de même. Merci pour nous. :)

Répondre
  Justenpassant  |  4

Vous avez de véritables arguments, sinon, ou vous êtes seulement là pour vous défouler ?

Répondre
  Justenpassant  |  4

Je n'ai souhaité la mort de personne, bien au contraire. J'imagine que vous ne dites ça que pour avoir davantage matière à attaquer le premier venu en interprétant ses propos comme bon vous semble, mais je veux bien vous laisser le bénéfice du doute.

Non, moi, si vous me lisez bien, j'aimerais plutôt que ceux qui font encore la fête en public pensent à protéger les autres, et notamment le personnel soignant, de la mort et de toutes les séquelles éventuelles de ce virus.

Répondre
  xvdm  |  29

« Si au moins le covid-19 avait pu avoir raison de tous ces "moi je" et "ma liberté s'arrête où j'ai envie"... »

Ce n'est pas parce que tu n'es pas d'accord que tu dois espérer la mort des autres.

Répondre
  Justenpassant  |  4

Je vous laisse troller en paix, xvdm, vous commencez à tourner en rond. :)

@dfzyzftuyfytfqdf, oui, ça dépend pour quoi mais j'ai été assez surpris de le découvrir de cette façon, à vrai dire.

Répondre
  Maulkan  |  4

Ce n’est que mon avis, mais quand Justenpassant souhaitait que le Covid viennent à bout des « moi je », je pense qu’il parlait des discours, pas des personnes. Il ne souhaitait la mort de personne, seulement que cela rappelle à tout le monde que nous faisons partie d’un ensemble et que oui, nos décisions personnelles ont un impact.

Répondre
  Nhayaa  |  19

Je suis plutôt de l'avis de Maulkan, moi aussi j'ai compris les propos de Justenpassant comme "si seulement ça pouvait les calmer". Mais ton raisonnement, xvdm, a au moins le mérite de nous éclaircir sur le fait que tu reconnais que des centaines de millions de personnes sont des je-m'en-foutistes. Pas sûr qu'on reparte du bon pied dans le monde d'après avec tout ça.

Répondre
  Vindsval  |  61

Llonewo :

D'un, Docendo n'a pas écrit sur la conscience du danger mais sur le bruit. De deux, « euthanasier » ? Sérieusement ?
Connais-tu la vision du « jugement de l'âme » que l'on voit dans le Papyrus d'Ani (appelé couramment « le livres des morts ») ? Dans ce modèle, le défunt est confronté à un accusateur divin. Jugé à la plume de Maât, la déesse de la vérité et de la justice, le mort doit rendre compte à Osiris (ou à Rê) de ses actions et de sa manière de vivre sur Terre. Si tu avais le pouvoir de réellement euthanasier ces personnes, d'après toi, quel serait le poids de ton âme ?

Par  Otsuki  |  30

Personnellement, si la tentative "à l'amiable" pour leur expliquer la situation concernant les nuisances sonores n'aboutit pas, j'appellerai la police pour tapage. Ceci à condition bien sûr que le soucis soit le bruit et non une envie de s'ériger en juge concernant le respect du confinement.

Par  Noktambule65  |  20

Le problème, quand on appelle les flics pour tes voisins, c'est qu'après tu vis toujours à côté d'eux. Il faudra donc se préparer à une guerre des voisins.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, mais il faut se préparer à ça.

Par  earthwormjim357  |  28

Vous croyez que les nouveaux cas de contagions quotidiens viennent des gens qui restent confinés, et appliquent les mesures barrières quand ils sortent faire leurs courses ou des imbéciles qui font des apéros quotidiens et sont dans la rue tous les jours sans raisons valables et sans masques...? 👀
Au cas ou certains n’auraient toujours pas compris, pendant 15 jours vous ne présentez aucuns symptômes, mais vous avez le temps de contaminer toute votre famille, amis, voisins, gens qui font leurs courses et qui ont rien demandés...