Par Anonyme - 21/4/2021 20:01

Partage des taches

Aujourd'hui, après avoir géré nos 3 enfants en même temps que mon télétravail, je suis contente de voir mon mari rentrer, en espérant qu’il prenne le relais. C’était sans compter qu’il me dise en passant la porte : "Je suis malade, je vais me coucher." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  boiteux  |  37

C'est vrai qu'elle aurait pu avoir une attitude d'employée responsable, en allant en forêt la veille au soir abandonner ses enfants... Les valeurs morales se perdent de nos jours, pauvres patrons.

COMMENTS
Répondre

L'important c'est que le travail ait bien été accompli malgré la contrainte, peu importe la manière de faire. Quitte à s'occuper en priorité des enfants qui ne peuvent pas se prendre en charge tous seuls et moins se consacrer à son travail si conjuguer les deux n'avait pas été possible. Car elle n'avait sans doute pas le choix.

EDIT : j'ajoute qu'on ne connaît pas son boulot, mais être en télétravail ne veut pas dire être continuellement en visioconférence avec la caméra allumée et sa vie privée exposée. Et puis arriver à être multitâche est plus une qualité qu'un défaut à mon sens.

Répondre
  boiteux  |  37

C'est vrai qu'elle aurait pu avoir une attitude d'employée responsable, en allant en forêt la veille au soir abandonner ses enfants... Les valeurs morales se perdent de nos jours, pauvres patrons.

Répondre
  Jack Fusili  |  21

Et pour les parents isolés avec 3 enfants dont deux en bas âge et qui sont obligés de télétravailler malgré leur situation ??

Par  Terrien  |  18

Bah, toutes les maladies ne se valent pas, et tout le monde ne les supportent pas de la même manière. Perso j'ai une santé de merde, le moindre rhume dégénère et effectivement je ne peux rien faire non plus.... (et traitement antibio obligatoire, je serais décédé plusieurs fois,y compris enfant, si les antibio n'existaient pas)

Par  Ariana  |  7

Quitte à me faire downvote, quand on fait 3 gosses, on ne se plaint pas d'avoir beaucoup de travail.
Dans ce cas, on en fait moins ou on assume. Eventuellement on choisit aussi un conjoint sur qui compter.

PS: Les enseignants en ont 35 par classe toutes la journée et on les traite de "fainéants", plus les leurs à gérer le soir.

Répondre
  Advance  |  53

" on choisit aussi un conjoint sur qui compter."
Il est probable qu'il aurait préféré s'occuper de ses gosses plutôt qu'être malade. Mais on ne choisit pas d'être malade, on le subit.