Méritocratie

Par Santoro - 05/05/2023 20:20

Aujourd'hui, et comme à chaque repas de famille, mon frère, qui gagne près de 6000 € par mois, m'accueille avec son habituel : "Alors, toujours au SMIC ?" Cette fois, j'ai craqué et lui ai jeté un verre de vin à la figure. Ma famille ne m'adresse plus la parole. VDM
Je valide, c'est une VDM 6 152
Tu l'as bien mérité 785

Dans la même collection

Top commentaires

Il l'ouvre en famille mais il doit avoir quelques petites insécurités bien consistantes s'il a besoin de t'appuyer sur la tête pour se faire briller! L'argent ne fait clairement pas l'épanouissement personnel. Pauv' type! Puis si la famille cautionne, eh ben, laisse couler! La valeur des gens ne s'étalonne pas sur la somme au bas du bulletin de salaire.

Réaction légitime pour toi. Après même si ta famille ne t'adresse plus la parole tant pis. Il vaut mieux être avec des personnes qui t'apprécient sincèrement qu'avec des hypocrites. Comme le dicton le dit, on ne choisit pas sa famille mais ses amis oui.

Commentaires

Il l'ouvre en famille mais il doit avoir quelques petites insécurités bien consistantes s'il a besoin de t'appuyer sur la tête pour se faire briller! L'argent ne fait clairement pas l'épanouissement personnel. Pauv' type! Puis si la famille cautionne, eh ben, laisse couler! La valeur des gens ne s'étalonne pas sur la somme au bas du bulletin de salaire.

Réaction légitime pour toi. Après même si ta famille ne t'adresse plus la parole tant pis. Il vaut mieux être avec des personnes qui t'apprécient sincèrement qu'avec des hypocrites. Comme le dicton le dit, on ne choisit pas sa famille mais ses amis oui.

Fallait pas gâcher le Gevray Chambertin 2008 aussi !!

Tu a bien réagi, et même été correct de pas continuer avec le verre, la bouteille et la table.

Il l’a bien mérité! Et puis personne n’est jamais mort en se recevant du vin dans la gueule, il s’en remettra et toi t’as posé tes limites, peut-être même que ça l’a fait cogiter avec un peu de chance! Bref, tout le monde finit content

Ouais mais ça nique bien les fringues. J'imagine bien la mère en train d'essayer de rattraper en râlant parce qu'elle n'aura jamais assez de sel, et le frère à moitié à poil pestant parce que l'autre jaloux a bousillé son polo lacoste préféré mais que forcément quand on s'habille chez kiabi on n'a pas la valeur des choses.

Avec un peu de chance, c'était du blanc. Ca tâche moins.

Euh, on est d'accord que le gars gagne 6000€ ? J'espère qu'il n'habite pas chez ses parents et qu'il peut s'occuper comme un grand de ses lessives, voire les racheter...

La roue tourne ! Aujourd'hui c'est toi qui touche le smic, mais demain c'est possible que ce soit lui ! Personne ne sait ! Donc ton frère peut très bien se retrouvait au chomdu et regrettait ses paroles envers toi ! La vie donne des bonnes claques à tout instant !!

Vous approuvez un verre de vin à la figure parce qu'il s'agît d'un « riche » condescendant. Uniquement pour cette raison. Je suis même agréablement surprise de n'avoir lu qu'un seul commentaire réclamant plus de violence. Mais je tiens à vous remercier. Je vous imagine à la place de la personne se prenant un verre de vin à la figure : 30 jours d'itt, de la fragilité, de l'agonie du drama et des pleurnicheries à n'en plus finir. Les clowns ....

C'est de la légitime défense, plutôt proportionnée. (sauf pour le polo Lacoste, qui n'y est pour rien...)

Parce que tu penses que Lacoste c'est une marque de riche ? Il faut sortir un peu et couper le smartphone.

J'ai cité Lacoste en référence au commentaire de MadameDodue, et pour l'image qu'a cette marque. Je ne connais pas les marques "de riches" pour les fringues, c'est pas mon tuc.

Non, j'approuve le verre de vin à la figure parce qu'il s'agit d'un condescendant tout court, récidiviste !

Et descendant, c'est même pas sûr...

Je suis parti de l'idée que c'était l'expression d'une colère spontanée et non un acte réfléchi. Mais tout bien considéré, je pense que c'est toi qui as raison. En allant dans le sens de l'auteur, j'ai cautionné une réaction violente et disproportionnée ; j'ai en quelque sorte excusé l'agression de son frère. C'était certainement un tort de ma part de ne pas remettre en question cette violence, car de ce fait, je la banalise. Ce n'est pas parce que l'auteur s'est laissé emporter par son émotion que c'était juste. Mais dans cette histoire, il n'a définitivement pas tous les torts.

Il n'a aucun tort, son frère l'a bien mérité

Comment ? tu n'apprécie pas sa mauvaise blague à répétition ? Rholala décidément les pauvres ont pas d'humour....

J'ai oublié que certains lecteurs connaissent pas le second degré. Précision : C'était le point de vue de la famille et non le mien.

J'avais bien compris le second degré, d'où ma réponse...

Vu la hauteur du soutient c’est pas une grosse perte !