Malaise

Par Anonyme - 16/12/2020 18:01 - France - Colmar

Aujourd'hui, je travaille dans une bourse aux livres. Une mère d'élève de première me dit vouloir ramener les livres de sa fille. Je lui explique qu'on peux lui échanger contre ceux de terminale. Elle me répond, les larmes aux yeux : "Non, c'est pas la peine, ma fille est décédée." VDM
Je valide, c'est une VDM 7 482
Tu l'as bien mérité 426

Dans la même collection

Top commentaires

Tu pouvais difficilement le savoir. VDM pour la mère, c'est dur de dire autre chose

Commentaires

Tu pouvais difficilement le savoir. VDM pour la mère, c'est dur de dire autre chose

Mais non mais non, elle est partie à la ferme.

Tu diras ça à la Reine d’Angleterre... elle va enterrer tout le monde !

De toute façon quand il arrive un truc pareil, on ne fait plus que survivre.

Effectivement, quand ça te tombe dessus, tu ne t'en relèves jamais. Même quand la mort de ton enfant est inévitable et que tu ne peux rien faire, à par espérer un miracle qui n'arrivera jamais. Ça vous hante.

Aesus 43

D'habitude, les VDM ont un côté comique qui peut nous faire sourire. Pas celle-là ... ! 🙁☹️😢

Llonewo 21

" ... pardon madame vous vous trompez d'auxiliaire.... on dit "Non pas la peine, ma fille A des CD".... et puis des livres c'est quand même mieux qu'un support audio.... votre fille va se vautrer en terminale si vous ne lui donnez pas le bon support... si elle rate sa vie à cause de vos mauvais choix faudra pas être surprise qu'elle vous en veuille "... humour dark over 9000

euh c'est pas sensé faire sourire les VDM? parce que là c'est juste hyper triste

La plupart du temps, oui. Mais il y a de nombreuses VDM vraiment tristes. Celle-là en fait partie.

J'ai rien compris. Qui est mort ? Et c'est quoi la cause svp ? Parce que ça parle de livres à la base

Y’a rien de difficile la dame ramène les livres de sa fille car sa fille est décéder ....

Wtf met tes lunettes et relis plusieur fois au besoin c'est un ecris simple de compréhension.....

cocodu26 8

j'espère que c'était juste une blague (de mauvais gout) comme mon père aurait pu faire... Ou moi (soyons honnête)

C'est plus le genre de blague que l'on a envie de faire à un démarcheur téléphonique quand tu prépares ton repas qu'à quelqu'un qui est là pour t'aider à gérer les livres scolaires des enfants.