Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Sont cons. S'ils ne dépassent pas le concept social dépassé du mâle pourvoyeur- élément économique solide du couple, faut les envoyer se faire foutre. Tant que ton mari n'a pas une petite blessure narcissique de petit fragile, tout va bien.. Mais si tu as le courage (moi je ne l'aurais pas), tu peux tenter de leur expliquer qu'il n'y a aucune honte à gagner plus que son mari. Un couple c'est être une équipe. C'est évoluer à deux dans la vie. Et chaque rôle à son importance.

Laisse-les moisir dans leurs idées du siècle dernier, et remets-les à leur place. Peu importe son salaire, du moment qu'il te traite bien, que tu es heureuse avec lui, ils n'ont pas à parler de lui ainsi et encore moins devant toi ou lui, qu'ils apprennent à respecter votre couple.

Commentaires

C'est aussi mon cas. J'ai demandé à mon épouse d'essayer de gagner moins. Elle a refusé, et je vis dans la honte. Et dans le confort. Et il est vrai qu'un prof d'université peut gagner moins qu'une marchande de pizzas ou tenancière de camping...

Oh la honte hé ! Le gars il gars il gagne moins que sa femme ! Bouh !

Montrez-le du doigt !

En même temps un prof ... Il vit déjà dans la honte, n'en rajoutez pas.

Laisse-les moisir dans leurs idées du siècle dernier, et remets-les à leur place. Peu importe son salaire, du moment qu'il te traite bien, que tu es heureuse avec lui, ils n'ont pas à parler de lui ainsi et encore moins devant toi ou lui, qu'ils apprennent à respecter votre couple.

Ben faut savoir ! Dans la même phrase tu dis une chose et son contraire : soit tu la laisses moisir dans son siècle, auquel cas tu ne dis rien et la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, soit tu la remets à sa place auquel cas tu ne fais que moudre du vent.

Mais non HB , il ne se contredit pas . Il garde le silence tout en utilisant le côté universel du langage gestuel : Le bras d’honneur , par exemple ...

Il n'y a rien de contradictoire. Tu peux renoncer à essayer de les éduquer sur l'égalité homme-femme (d'expérience presque tous les bigots de ce genre ne changeront pas d'avis) tout en les invitant à aller se faire foutre.

Sont cons. S'ils ne dépassent pas le concept social dépassé du mâle pourvoyeur- élément économique solide du couple, faut les envoyer se faire foutre. Tant que ton mari n'a pas une petite blessure narcissique de petit fragile, tout va bien.. Mais si tu as le courage (moi je ne l'aurais pas), tu peux tenter de leur expliquer qu'il n'y a aucune honte à gagner plus que son mari. Un couple c'est être une équipe. C'est évoluer à deux dans la vie. Et chaque rôle à son importance.

Ça me fait penser à mon ex qui voulait qu’on participe au prorata des salaires quand il gagnait plus que moi, et qui dès que j’ai eu un salaire supérieur au sien a fait un caprice pour qu’on fasse 50-50 parce qu’il avait honte de « se faire entretenir ». Il se voulait moderne mais en fait sous pas mal d’aspects on aurait dit un gars d’un siècle passé.

C'est le genre de personnes à qui ne pas dévoiler qui gagne quoi ...

Disons que ça peut aussi être une évidence : lui au chômage ou lui qui a un boulot dans lequel forcément tu touches le SMIC et elle qui a un super boulot avec un salaire connu pour être élevé.

Quelle bande de blaireaux ! Tu leur répondra que même sous l'ancien régime quand un homme épousait une femme riche on le félicitait pour avoir fait une bonne opération !

On n'épousait pas une femme riche, on épousait une femme avec une grosse dot.

La dot restant propriété de l'épouse, si elle est grosse cela faisait d'elle une femme riche. Il pouvait aussi arriver que la femme soit propriétaire de bien ou d'affaires, c'est à cela que je pensais surtout.

Pas vraiment, c'était un don du père pour le ménage, pas pour sa fille en particulier.

Madame Dodue, Je crois que vous ne comprenez pas. Effectivement le but d'une dot était d'aider le ménage. Mais quand cette dernière était plus que symbolique c'était bien l'épouse qui était propriétaire des biens, car seule une personne peut être propriétaire et un foyer n'est pas une personne. Si le mariage devait prendre fin ( en cas de décès du mari notamment) l'épouse conservait sa dot, et non la famille du mari. En cas de décès de l'épouse (et en l'absence d'héritier), la famille de l'épouse récupérait la dot. Lisez "La Curée" de Zola qui montre bien que la dot reste propriété de l'épouse.

Déjà le mot "chef de famille" ça a le don de m'énerver.

Ça fait 50 ans que ça a été supprimé du Code civil. Faut leur laisser le temps de s'adapter à la nouveauté !

Tu sais quoi ?! Ne reagis meme pas, réconforte ton homme et montre lui que a toi ca ne fait stictement rien, que tu le soutient et que vous etes une équipe, ce genre de cas tu ne peut relever le niveaux, ca restera assis sur leur position bien-pensants du siecles passer et au final c'est eux meme qui blame par leur stupidité sans meme le savoir, vivez votre vie comme vous l'entendais, vous ne devais rien a personne d'autre qu' a vous deux ! Bonne année au passage ^^

Ma femme a enchainé plusieurs augmentations et gagne désormais autant que moi. Je ne me prive donc pas d'évoquer à mes parents, qui sont aussi dans cette optique, que je vais enfin pouvoir me faire entretenir, car c'était mon désir depuis tout petit. Ils en parlent plus du tout du coup.