Par Evyhg - 16/10/2020 14:30 - Japan - Tokyo

Il faut saisir les moyens de production !

Aujourd'hui, à force de travail acharné, je suis numéro deux de ma division. Niveau salaire, je suis en revanche toujours à peine plus haut que certaines nouvelles recrues sans responsabilité particulière. Rassurez-vous, mon boss "comprend ma frustration." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Captain_Planet  |  19

Il est peut être vraiment sincère mais n'a aucune marge pour pouvoir te donner un meilleur salaire. Après, si tu considères ne pas être payé à ta juste valeur alors que la boite le pourrait, tu peux toujours aller proposer tes compétences ailleurs.

Par  Monsieur Connard  |  61

Assez "complexe" sans plus de détails.
Je comprends que ce soit rageant et frustrant de ne pas gagner plus alors qu'on s'est fait chier pour et qu'en plus on se tape une tonne de responsabilités derrière, mais peut-être qu'il attend la fin de l'année fiscale pour voir si ta boîte peut dégager une augmentation conséquente ?
Ceci dit, pour être à la place de ton boss, quand je remarque que quelqu'un fait (ou a fait et en fait toujours) des efforts et/ou qu'on me demande plus de responsabilités, ce n'est pas en 3 ou 6 mois que je vais me décider sur une augmentation et sur la requalification du contrat/poste de la personne. C'est du long terme. Il faut analyser et être sûr de son coup.
Alors bien sûr, on peut donner des bonus et des primes; ce que j'espère que tu as, pour motiver et montrer qu'on est sensible à l'investissement que fait la personne, mais Rome ne s'est pas faite en un jour.
Et puis, il y a toujours la possibilité que ton boss estime/sente que tu souhaites être calife à la place du calife et qu'il te coupe un peu l'herbe sous le pied. Il ne faut pas oublier que le monde du travail; très souvent, c'est un monde de requin. Alors quand tu es en position dominante et que tu vois un petit caporal aux dents longues qui tente avec ses gros sabots de te piquer ta place, tu n'hésites pas à le freiner.
Par contre, comment je comprends la vdm, ton boss a lui aussi un boss ou plusieurs.
Je te déconseille fortement d'aller "pleurer" à ses boss. Sauf si tu es certaine d'arriver à lui prendre sa place.
M'enfin, courage !

COMMENTS
Par  Monsieur Connard  |  61

Assez "complexe" sans plus de détails.
Je comprends que ce soit rageant et frustrant de ne pas gagner plus alors qu'on s'est fait chier pour et qu'en plus on se tape une tonne de responsabilités derrière, mais peut-être qu'il attend la fin de l'année fiscale pour voir si ta boîte peut dégager une augmentation conséquente ?
Ceci dit, pour être à la place de ton boss, quand je remarque que quelqu'un fait (ou a fait et en fait toujours) des efforts et/ou qu'on me demande plus de responsabilités, ce n'est pas en 3 ou 6 mois que je vais me décider sur une augmentation et sur la requalification du contrat/poste de la personne. C'est du long terme. Il faut analyser et être sûr de son coup.
Alors bien sûr, on peut donner des bonus et des primes; ce que j'espère que tu as, pour motiver et montrer qu'on est sensible à l'investissement que fait la personne, mais Rome ne s'est pas faite en un jour.
Et puis, il y a toujours la possibilité que ton boss estime/sente que tu souhaites être calife à la place du calife et qu'il te coupe un peu l'herbe sous le pied. Il ne faut pas oublier que le monde du travail; très souvent, c'est un monde de requin. Alors quand tu es en position dominante et que tu vois un petit caporal aux dents longues qui tente avec ses gros sabots de te piquer ta place, tu n'hésites pas à le freiner.
Par contre, comment je comprends la vdm, ton boss a lui aussi un boss ou plusieurs.
Je te déconseille fortement d'aller "pleurer" à ses boss. Sauf si tu es certaine d'arriver à lui prendre sa place.
M'enfin, courage !

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

C’est peut-être aussi à cause d’un problème de diplôme, non ? Je crois que c’est très réglementé le salaire, et un BAC+3 ne pourra jamais avoir un salaire égal à une BAC+5, même si c’est sur un même poste (à ancienneté égale).

Répondre
  Kaa04  |  50

Si si à un moment donné il faut aller se plaindre plus haut. Surtout quand on se rend compte que le type profite bien des compétences d’une personne sans rien lâcher en retour. On bosse pas pour la gloire mais pour la thune. Ça se saurait sinon.
Même s’il attend une évaluation budgétaire ou autre, il faut qu’il le dise. La rassurer un peu genre ça va venir. S’il dit rien il va la démotiver et son travail s’en ressentira. En espérant qu’elle ait assez de force de caractère pour ne pas souffrir de la pression supplémentaire dans la situation actuelle.

Répondre
  RobertDeNice  |  20

Aller voir au dessus est possible, mais il ne faut pas y aller les mains vides.
Avoir une proposition d'embauche de la concurrence, c'est le top.
Ça m'avait permis de toucher plus que mon chef mais en restant sous ses ordres. Et c'est tellement plaisant d'avoir un boss qui gagne moins que toi!

Répondre
  timathe  |  49

Dites les gars, rappelez vous quand même qu’il existent de véritables fdp qui n’ont qu’un seul but: exploiter au maximum un employé enthousiaste pour s’en mettre plein les poches.
Pour citer mon ex-patron et d’autres: « les promesses n’engagent que ceux qui y croient. »
Les promesses des gens c’est du vent.

Cela dit, ton commentaire me fait réellement plaisir MC, j’espère bosser bientôt pour quelqu’un avec ce genre de mentalité! Je veux croire que c’est possible. 😅

Édit: le mot « exploiter » ne me parait pas assez juste... l’image d’une serpillère qu’on essore au max et qu’on balance dans un coin est plus correcte en fait...

Par  Captain_Planet  |  19

Il est peut être vraiment sincère mais n'a aucune marge pour pouvoir te donner un meilleur salaire. Après, si tu considères ne pas être payé à ta juste valeur alors que la boite le pourrait, tu peux toujours aller proposer tes compétences ailleurs.

Par  izou  |  30

Si les renseignements saisis sur ta VDM sont corrects, tu es une femme qui travaille au Japon, pays connu pour sa misogynie. Pas si surprenant que malgré tes compétences tu sois moins bien payée qu'un homme débutant. Et ton boss est un homme, je suppose?

Répondre
  Hara-Kirit  |  8

Le Japon n'est pas misogyne, c'est une vision très néo occidentale ça, ils ont une répartition des tâches, rôles, prérogatives très genrée mais certainement pas misogyne.

Répondre
  Kinvald  |  46

Et pourtant la misogynie, le machisme et le sexisme sont très présents sur l’archipel.
Même le classement très côté Gender Gap Index (Rapport mondial sur la parité entre les genres) qui mesure et compare les inégalités hommes-femmes dans le monde du prestigieux World Economic Forum, place le Japon, chaque année, dans les 100-120 ème places.
Juste pour savoir, si c'est une vision de méchants néo-occidentaux, jusqu'en 2020, les universités japonaises falsifiaient les bons résultats des femmes aux concours d’école de médecine. Ce n'est pas un poil misogyne ?

Répondre
  Hara-Kirit  |  8

Vision occidentale, classement occidental. Et pour ne pas changer la vision impérialiste de l'Occident fait qu'il s'octroie le droit de désigner le camp du bien et le camp du mal dans tous les pays du monde.
J'ai la flemme de te faire un pavé sur des exemples de choses qui semblent naturelles pour certains mais pas là bas et vice-versa et c'est pas à moi de de tenter d'éduquer un mur, cherche et tu trouveras les ressources sont dispo.

Répondre
  Kinvald  |  46

Donc, si je pars de ton postulat, la lapidation ou l'excision, ce ne sont pas des pratiques barbares et mauvaises ? Puisque c'est ma vision d'occidental qui m'amène à le penser.
Non, mais c'est ma faute. Pardon. J'ai toujours la foi de croire que mon interlocuteur a un minimum de réflexion et d'intelligence. Malheureusement, je constate encore une fois que j'ai le droit à la bouillie infâme d'un petit miasme.

Répondre
  cenlikin  |  20

hara kirit: Ce n'est pas une question d'impérialisme. Ce sont des mathématiques. Si une femme gagne moins qu'un homme à travail égal. il y a un dysfonctionnement. Que certaines tâches soit culturellement réservés aux femmes ni change rien. Et effectivement si l'histoire ce passe au japon il serait très malvenus d'essayer de passer par dessus son supérieur direct.

Par  -godzilla-  |  22

Je compatis, pour être dans le même cas ou presque...
Ca fait quasi 20 ans que je suis là, et quasi autant qu'on me "comprends". Le problème est que j'aime ce que je fais (et pas envie de faire autre chose) et qu'ils profitent de cet état de fait.
Récemment j'ai fait une lettre pour expliquer ma frustration de voir mes collègues avancer et pas moi, et surtout en énonçant mes réalisations diverses durant tout ce temps, histoire de calmement et exhaustivement leur rappeler que je ne suis pas resté les bras croisés. Apparemment ça bouge un peu depuis lors.

Répondre
  -godzilla-  |  22

J'a un type d'expertise scientifique bien particulier sur laquelle je ne vais pas m'etendre, mais Il n'y a que moi qui fait ce que je fais dans mon pays, et on n'est pas plus de 10 en Europe. Donc non, il n'y a pas particulierement du taf pour moi partout, et comme je l'ai dit j'aime ce que je fais. Entre etre mal paye mais faire ce job, ou aller ailleurs faire un truc qui ne me branche pas juste pour plus de fric, ce n'est pas si simple pour moi...

Par  motardxxx  |  29

ça m'est arrivé dans ma 1ere boîte. en changeant de job ils ont revaloriser mon salaire mais peu. Le problème est qu'ils ont revalorisé le salaire d'entrée de mon ancien poste. donc pour le poste juste au dessus avec 3 ans d'expérience je gagnais seulement 2000 € de plus a l'année (avec des diplômes équivalent cad bac +5 bac +6) j'adorais cette boîte (l'ambiance avec les responsables et entre nous était top) mais je suis partie au bout d'un an et j'ai pris quasiment 20% 😁