Forever alone

Par Anonyme - 30/09/2020 07:30 - France

Aujourd’hui, premier jour seule dans ma nouvelle maison après ma séparation. Ma seule compagnie, mon chat, a saisi la première occasion pour sauter par la fenêtre et fuir. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 232
Tu l'as bien mérité 417

Dans la même collection

Top commentaires

* Journal du chat * Mes ravisseurs se sont séparés. Non content d'avoir déjoués mes nombreuses tentatives d'assassinats à leurs égards, ils m'ont forcé à emménager dans une nouvelle prison. Sans aucune raison, je suis obligé de vivre avec le geôlier. L'autre oppresseur était peut-être une cruche mais elle connaissait mes goûts en croquettes et en pâtés, elle. Leur sadisme à mon égard n'a pas de limites. Je n'ai pas d'autres solution que l'évasion. PS : Le chien, si tu lis ça, je tiens à te dire que tu es un gros demeuré.

Jellynette 27

Il me semble que lorsqu'on déménage et que son chat a l'habitude de sortir, il faut le garder à l'intérieur pendant environ 3 semaines voire un mois pour qu'il comprenne bien que c'est son nouveau territoire et éviter qu'il ne se perde quand il sortira. C'est toujours bon à savoir !

Commentaires

Kinvald 46

Tu le dis toi même : « nouvelle maison». Donc un nouveau territoire à explorer ... Rien de plus normal chez un chat.

Là où la litière va, le chat suit ...

Jellynette 27

Il me semble que lorsqu'on déménage et que son chat a l'habitude de sortir, il faut le garder à l'intérieur pendant environ 3 semaines voire un mois pour qu'il comprenne bien que c'est son nouveau territoire et éviter qu'il ne se perde quand il sortira. C'est toujours bon à savoir !

Et s'il n'est pas habitué à sortir, mieux vaut ne pas ouvrir les fenêtres quand il est dans la pièce.

Oui mais garder un chat enfermé "surtout dans une maison" est un véritable challenge.

Exactement ! Et lui montrer son jardin s’il en a un, mais pendant 3 semaines sous haute surveillance.

* Journal du chat * Mes ravisseurs se sont séparés. Non content d'avoir déjoués mes nombreuses tentatives d'assassinats à leurs égards, ils m'ont forcé à emménager dans une nouvelle prison. Sans aucune raison, je suis obligé de vivre avec le geôlier. L'autre oppresseur était peut-être une cruche mais elle connaissait mes goûts en croquettes et en pâtés, elle. Leur sadisme à mon égard n'a pas de limites. Je n'ai pas d'autres solution que l'évasion. PS : Le chien, si tu lis ça, je tiens à te dire que tu es un gros demeuré.

remix 13

Mais non...il a juste voulu faire connaissance avec les souris du quartier !

rat_des_villes 8

J espere pour toi qu il reviendra