Délicieuse ironie

Par Anonyme - 31/05/2022 10:20

Aujourd'hui, mon collègue de bureau, qui passe ses journées à se plaindre des anglicismes que l'on rencontre de plus en plus, et qu'on est en France alors "on parle français, bordel !" a fini sa diatribe quotidienne par : "Bon, et sinon, t'as passé un bon weekend ?" VDM
Je valide, c'est une VDM 2 556
Tu l'as bien mérité 546

Dans la même collection

Top commentaires

Simsim44 25

L'auteur est malhonnête ou idiot. Week-end est dans le dictionnaire et c'est un mot français certes issu de l'anglais. C'est pas le cas des anglicisme tel que job dating, meeting,...

Weekend est un anglicisme qui fait intégralement parti de la langue française depuis la nuit des temps. Parce que c'est plus pratique à dire que fin de semaine. Tous les anglicismes utilisés depuis récemment sont inutiles et sont utilisés juste par effet de mode. Donc c'est pas du tout comparable. Il y a des anglicismes qui font parti entièrement de notre langue comme shopping, chewing-gum, parking etc.. parce que toutes les langues se sont construites en piochant dans d'autres langues. Mais les anglicismes que l'on entend aujourd'hui sont effectivement agaçants puisqu'on a des équivalents en français que l'on a toujours utilisé jusqu'à maintenant !

Commentaires

Simsim44 25

L'auteur est malhonnête ou idiot. Week-end est dans le dictionnaire et c'est un mot français certes issu de l'anglais. C'est pas le cas des anglicisme tel que job dating, meeting,...

Tout à fait ! Le mot week end est utilisé dans la langue française depuis toujours. Ce qui n'est pas le cas des actuels "insane", "date", "un call", "une game", "cringe" etc qui sont juste utilisés par effet de mode.

Sansfaute 21

Ah j'oublais... "Meeting" est dans les dictionnaires français contrairement à ce que vous affirmez. Il serait bien de se renseigner avant d'écrire des bêtises pareilles...

Grumpy Jack 26

Weekend est un anglicisme qui fait intégralement parti de la langue française depuis la nuit des temps. Parce que c'est plus pratique à dire que fin de semaine. Tous les anglicismes utilisés depuis récemment sont inutiles et sont utilisés juste par effet de mode. Donc c'est pas du tout comparable. Il y a des anglicismes qui font parti entièrement de notre langue comme shopping, chewing-gum, parking etc.. parce que toutes les langues se sont construites en piochant dans d'autres langues. Mais les anglicismes que l'on entend aujourd'hui sont effectivement agaçants puisqu'on a des équivalents en français que l'on a toujours utilisé jusqu'à maintenant !

On a écrit notre commentaire en même temps mais nous sommes d'accord.

Après rien n'empêche certains anglicismes de glisser dans le langage courant avec le temps. « Mon crush » par exemple est plus simple à dire que « le garçon dont je suis secrètement amoureuse » donc même si au début ça ne parle pas forcément à tout le monde, ça vient naturellement à se faire une place. Mais ce qui me fait rire c'est « être en crush sur quelqu'un », je m'imagine toujours la personne tomber sur l'autre à vélo dans un grand fracas métallique. 😂

"Crush" je trouve ça moche à l'oreille, ça me fait penser à un gobelet qu'on écrase. Ça me donne l'impression que si la personne se dévoile, elle va se prendre un énorme rateau.

Qui dit "crush" à part les mômes de 15 ans ? 🤔 Pour moi quand j'entends "un crush" ça fait référence à une amourette d'ados.

Sansfaute 21

Utilisez-vous spam ou pourriel ? Utilisez-vous spoil(er) ou divulgâcher ? Crash ou écrasement ? Kit ou prêt-à-monter ? One man show ou spectacle solo ? Streaming ou diffusion en flux ? Je m'arrête là vous voulez d'autres exemples de mots anglais que vous utilisez alors qu'on a les mots en français ? Un peu de bonne foi...

Tu l'as awarisé qu'on doit dire vacancelles au lieu de weekend ?

Personnellement, je suis partagé avec les anglicismes. Les anglicismes m'agacent quand ils sont utilisés alors qu'un mot existe déjà en français. Par contre, ce sont les gens qui sont allergiques à tous les anglicismes qui m'agacent. Et certes, c'est malhonnête (pour répondre à Simsim44), mais moi aussi je reprends quelqu'un qui dit "week-end" alors qu'il s'offusque du moindre anglicisme.

Ça t'empêche de dormir que quelqu'un utilise des anglicismes ? T'en fait des insomnies ? Tu convulses ? Tu fais des séries de petits pets d'agacement ? Je ne sais pas, je demande, parce que moi je m'en branle et je trouve cela un peu "pathétique" sur les bords ceux qui vont se rendre malade pour si peu. "Oh mon dieu, ma vie est fichue, quelqu'un a dit "date" au lieu de rendez-vous ! Vite, je vais me suicider avec un yaourt périmé !"

C'est pas ça... Évidemment qu'on s'en tape si les gens ont envie d'utiliser des anglicismes... Le ridicule ne tué pas comme on dit... 😏😏 C'est juste qu'on comprend pas la raison ni l'intérêt.. Et qu'on a pas envie que la langue française se perde. Parce que je trouve qu'on l'a fait évoluer beaucoup trop vite... D'une génération à l'autre, on utilise pas le français de la même façon et on s'exprime totalement différemment. C'est quand même dommage !!! Et en ce qui me concerne, que ça soit pour les anglicismes ou même tout autre chose, je suis agacée par les effets de mode de manière générale.

melina23 8

Contrairement à certains, je ne pense pas que les anglicismes soient seulement un effet de mode. En tout cas il ne faut pas généraliser 😉 De nos jours on a accès à de nombreux contenus en anglais, et il suffit d'en regarder beaucoup, ou de pratiquer l'anglais régulièrement pour avoir des mots qui viennent naturellement en anglais et pas en français.

Tout à fait ! 😉 J'ai un frère qui a tellement appris et pratiqué l'anglais (il a beaucoup participé à des communautés anglophones sur internet où il a noué des liens) qu'il nous ressort spontanément certains mots d'anglais dans nos conversations, ça lui vient plus naturellement que leur équivalent français (lorsqu'il y en a) ; et parfois, il a plus d'aisance à s'exprimer entièrement en anglais qu'en français à propos de certains sujets.

Je trouve que certains mots empruntés à d'autres langues peuvent aussi apporter des nuances contrairement à leur équivalent français. Je n'ai pas d'exemples en tête tout de suite. Il y a également des mots qui n'ont pas vraiment de traduction. Par contre ceux qui utilisent un mot sur deux en anglais, ça me gonfle. On le voit surtout dans le milieu pro "je manage une team de 10 personnes. on fait des team building pour qu'ils développent leurs skills" (et encore j'y vais doucement car je maîtrise très mal ce langage et manque d'inspiration).

Grumpy Jack 26

@Windmill : la seule fois où j'ai mélangé l'anglais et le français, c'était au retour d'un voyage de 3 mois. Aujourd'hui, je fais parfaitement la différence entre les 2 langues.

Vous imaginez la vie de pet de mollusque qu'il faut avoir pour en arriver à se plaindre/s'agacer de l'utilisation d'anglicismes ?

Grumpy Jack 26

Je suis exactement pareil, je fais tout pour bannir les anglicismes et je continue d'utiliser des mots comme "weekend" ou "parking". Comme conseillé plus tôt, je vais me petit suicider avec un yaourt périmé...