Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  MadameDodue  |  65

Elle continuait de la prendre en connaissance de cause ou pas ? Nan parce que j'ai connu quelqu'un qui gérait des couples sous tutelle, et l'un d'entre eux essayait de faire un gosse mais ne savait pas que madame devait arrêter la pilule. Ce qui du coup n'était pas forcément une mauvaise chose.

COMMENTS
Par  MadameDodue  |  65

Elle continuait de la prendre en connaissance de cause ou pas ? Nan parce que j'ai connu quelqu'un qui gérait des couples sous tutelle, et l'un d'entre eux essayait de faire un gosse mais ne savait pas que madame devait arrêter la pilule. Ce qui du coup n'était pas forcément une mauvaise chose.

Par  Sky7  |  27

Ben en fait c’est peut-être que la copine ne voulait pas d'enfant mais se cherchait une "bonne excuse" si on peut dire, pour se faire culbuter plus souvent sans risquer de tomber enceinte...

Répondre
  Audemma  |  4

Possible, mais sinon y a un truc qui existe aussi dans un couple normalement, ça s’appelle le dialogue… ça peut donner un truc du style :
- Un bébé ? Je me sens pas trop prête encore. Mais si tu veux qu’on s’entraîne pour plus tard, pas de souci !

Par  tbarby  |  14

Elle continuait a prendre quotidiennement la pilule et tu n’as rien vu en deux ans ? Tu n’as pas l’impression d’avoir un tout petit peu manqué d’attention envers elle … ?

Répondre
  Nightbird83  |  18

Et si elle le faisait en cachette ? Ou juste après s'être brossé les dents ? Ou avant qu'il se lève le matin/après qu'il se soit couché ?

Pourquoi partir tout de suite sur un manque d'attention, surtout pour un geste relativement banal et qui peut facilement passer inaperçu

Par  elea-l  |  44

Faut savoir que de nombreuses femmes reçoivent un médicament pour l’acné, les règles douloureuses, des troubles hormonaux, une pilosité excessive et le médecin a « oublié » de leur expliquer que c’est la pilule ainsi que les risques liés.

Par  soufa2m  |  34

Ça me rappelle une vanne de Fellag : "pour arrêter d'avoir des enfants, mes parents sont allés voir un médecin, qui a prescrit la pilule. 2 mois après, ma mère tombe enceinte. Mon père, furieux, a hurlé 'que Dieu maudisse les médecins !', et il a cessé de prendre la pilule !"