Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  MasterCapello  |  16

Alors contactez vous-même les autorités de santé locales pour dire que vous êtes cas contact. Le DRH n'aura plus le choix.
La santé et la sécurité avant tout, encore plus quand on peut transmettre à autrui.

Par  myam1myam  |  41

Ce n’est pas à votre DRH de décider si vous êtes cas contact mais l’ARS
Ensuite pour avoir eu le cas dans notre entreprise ne sont considérer comme cas contact par l’ARS que les personnes ayant eut un contact sans masque ( manger ensemble par exemple) avec la personne

Et au delà si vous avez un doutes rien ne vous empêche de vous faire tester :)

COMMENTS
Par  MasterCapello  |  16

Alors contactez vous-même les autorités de santé locales pour dire que vous êtes cas contact. Le DRH n'aura plus le choix.
La santé et la sécurité avant tout, encore plus quand on peut transmettre à autrui.

Par  celak  |  22

Ca sera encore plus compliqué si toute l'équipe est malade!

vous êtes en droit d'exercé votre droit de retrait pour protéger ceux qui ne sont pas encore cas contact.

prévenez la secu qui se chargera d'expliquer la vie à votre drh.

Par  myam1myam  |  41

Ce n’est pas à votre DRH de décider si vous êtes cas contact mais l’ARS
Ensuite pour avoir eu le cas dans notre entreprise ne sont considérer comme cas contact par l’ARS que les personnes ayant eut un contact sans masque ( manger ensemble par exemple) avec la personne

Et au delà si vous avez un doutes rien ne vous empêche de vous faire tester :)

Par  MadameDodue  |  65

J'ai eu le même problème avec mon directeur, quand un de mes collègues a été malade il a refusé de nous considérer cas contact, mais il nous a tanné pour qu'on se fasse dépister (faudrait savoir...). Plus tard j'ai une autre collègue, qui a été cas contact, et on a quand même été étonnés quand son arrêt a été prolongé. "gneugneu ouiiiiiii, mais la confidentialité..." puis après insistance "Nan mais elle est négative en fait". Sauf qu'il a menti et qu'elle était positive. Je ne sais pas s'il y a un lien de cause à effet, mais il ne bosse plus pour l'entreprise.

Répondre
  Leixela  |  6

Dans mon bureau, nous étions 3 à manger au bureau et à être en pause à l'extérieur sans masque.
Quand une de ses collègues a été positive, j'ai contacté mon médecin sans écouter ma responsable (qui voulait attendre des directives de la direction...) et en arrêt le temps du test. Mais mes collègues présentes ont eu droit à un discours de la direction disant qu'il ne fallait pas se mettre en arrêt, que la boîte devait tourner etc...
Les chefs d'entreprise s'en foutent des directives de l'ARS.