Condescendance

Par au-secours - 11/01/2023 12:20

Aujourd'hui, j'ai enfin rencontré la mère de mon copain, qui ne jure que par elle. C'est une snob qui veut péter plus haut que son cul parce qu'elle était la secrétaire d'un cinéaste. Elle aurait voulu que je l'appelle Madame pendant qu'elle m'appelait par mon prénom. J'ai 24 ans. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 142
Tu l'as bien mérité 963

Dans la même collection

Top commentaires

Oui alors, dire à quelqu'un qu'on vient seulement de rencontrer "madame" ou "monsieur" tant qu'elle ne te donne pas l'autorisation de la tutoyer ça s'appelle aussi la politesse. Et si tu es plus jeune qu'elle (ce qui me semble très probable) qu'elle t'appelle par ton prénom n'est pas choquant non plus. Le fait que tu as 24 ans ne change rien à l'histoire. Là avec ta VDM, tu montres juste que tu es méprisante envers elle.

Imagine si en plus elle était propriétaire d'un robot aspirateur à plus de 120€ !! "Madame la Marquise !" Ceci dit, je ne vois pas le mal à appeler quelqu'un que tu viens de rencontrer "Madame" ou "Monsieur". C'est même la base de la politesse..

Commentaires

Oui alors, dire à quelqu'un qu'on vient seulement de rencontrer "madame" ou "monsieur" tant qu'elle ne te donne pas l'autorisation de la tutoyer ça s'appelle aussi la politesse. Et si tu es plus jeune qu'elle (ce qui me semble très probable) qu'elle t'appelle par ton prénom n'est pas choquant non plus. Le fait que tu as 24 ans ne change rien à l'histoire. Là avec ta VDM, tu montres juste que tu es méprisante envers elle.

asxefv 8

Ce qu'elle veut entendre par là c'est quelle est adulte et souhaite être considérée comme telle. Demander le vouvoiement en tutoyant sans autorisation, c'est vouloir imposer une hiérarchie. Dans le milieu professionnel ou avec des inconnus, il n'y a pas de "t'es plus jeune, je te tutoies mais toi tu me vouvoies". Ce qui est poli c'est que tout le monde vouvoie sauf autorisation contraire. Donc sa belle-mère aurait dû la vouvoyer pour être polie aussi

MirabellePrune 36

La VDM parle prénom, mais ne dit pas si Madame s'est permis de tutoyer la Demoiselle ou non.

Je vouvoye ma belle-mêre, elle me tutoies, et y'a rien d'impoli vu qu'elle m'a demandé si j'étais d'accord pour qu'elle me tutoies. En attendant on s'entend super bien toutes les deux et c'est normal de vouvoyer quelqu'un de plus âgé. L'auteure est méprisante dans ses propos, on peut parfaitement respecter quelqu'un même en ne se vouvoyant pas ou tutoyant pas....

Mes beaux parents m’ont toujours tutoyé et je les ai toujours vouvoyé en les appelant par leur prénom. Il ne m’est jamais venu à l’idée de les tutoyer sans autorisation, ni même de leur interdire de me tutoyer sans mon autorisation. C’est une simple question de politesse et de bon sens…

Idem pour moi, ça me paraît on ne peu plus normal.

Moi ca m'a toujours choqué les gens qui vouvoient les beaux-parents, et d'autant plus si ce n'est pas réciproque. Mais surtout la ou je trouve qu'il y a un manque de respect, c'est quand le vouvoiement est imposé par la personne qui tutoie.

Bon, c'est pas le fond du commentaire, mais là parce qu'après 3 ans de pandémie je n'en peux plus d'entendre l'expression "c'est du bon sens" utilisée à tort et à travers : "c'est du bon sens" = c'est de la logique (d'ailleurs le "bon sens" servant 2 fois sur 3 d'argument massue pour essayer de poser une solution simpliste à une situation complexe sans plus d'argument) . Vouvoyer ses beaux parents alors qu'ils nous tutoient, ça tient plus de la tradition, et en l'occurrence elle n'est pas spécialement logique, ni non plus illogique, c'est plutôt u'e survivance d'un ancien ordre social. C'est ni bien, ni mal en soit. Mais arrêtez d'utiliser l'expression "bon sens" quand ce que vous voulez dire c'est "je pense comme ça mais je n'expliquerai pas pourquoi".

J'ai vouvoyé ma belle mère pendant quelques années mais je l'ai toujours appelé par son prénom. A mon boulot, le DRH souhaite aussi être vouvoyé (et il vouvoie également) mais on l'appelle tous par son prénom. Le "madame", c'est choquant, le vouvoiement non.

Imagine si en plus elle était propriétaire d'un robot aspirateur à plus de 120€ !! "Madame la Marquise !" Ceci dit, je ne vois pas le mal à appeler quelqu'un que tu viens de rencontrer "Madame" ou "Monsieur". C'est même la base de la politesse..

Ou propriétaire d'une plante verte !

Pour peu qu’elle ai le petit accent snob quand elle parle… 😂

Franchemen, tu as 24 ans, elle doit en avoir une cinquantine, il me semble normal que tu l'appelles Madame et cela ne me choque pas qu'elle t'appelle par ton prénom.

La clé est peut-être une question d'équilibre... Autant jouer du Monsieur/Madame peut être un peu trop, autant il est normal d'avoir une différence avec une personne d'une génération de plus que toi. Perso mes beaux-parents m'ont toujours tutoyé, et je les vouvoyais systématiquement jusqu'à ce qu'ils me demandent de les tutoyer aussi (et parfois je glisse encore des vous par lapsus !). Rien de choquant.

Comme beaucoup je ne vois pas le problème… Tu as 24 ans, t’en a pas 40 t’emballes pas non plus. Que ta belle-mère te tutoie et t’appelle par ton prénom c’est tout à fait normal. Que tu la vouvoie alors que tu la rencontre pour la première fois aussi. C’est ta façon de parler d’elle et de réagir qui est complètement snob.

Toute la section commentaire qui tombe sur l'autrice parce que selon eux elle aurait été irrespectueuse et que le comportement de la belle mère serait totalement normal. Mais pour moi – dans la limite des 300 caractères d'une VDM – il faut décomposer en plusieurs choses ce qu'on reproche à l'autrice. 1) la belle-mère a 50 ans et veut que l'autrice qu'elle vient de rencontrer l'appelle "Madame". Les commentaires disent que c'est normal, et de mon côté je suis d'accord. Par contre, 2) la belle-mère appelle l'autrice par son prénom sans son accord, mais ça passe parce qu'elle n'aurait que 24 ans. Alors là, un grand non : à 24 ans, on parle d'une adulte, pas d'une gamine. Si elle estime que sa belle mère doit s'adresser à elle de la même manière, oui l'autrice est en droit soit de se faire appeler elle-même madame, si la différence la gêne. C'est une adulte elle aussi. Et 3) l'autrice n'est pas courtoise dans la manière dont elle décrit sa belle-mère. Certes, mais compte tenu du point n°2, personnellement je comprends qu'elle se sente irritée.