Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  MadameDodue  |  63

Joe, tu vas probablement encore éditer ton commentaire, mais oui, je suis sûre. S'ils étaient demi-frères et sœurs, cela signifierait qu'ils ont un parent en commun (même père ou même mère). Là, chacun est l'enfant du beau-parent de l'autre. Ils sont donc beau-frère et belle-sœur.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Joe, ça après c'est un autre problème et c'est eux que ça regarde s'ils ont envie de coucher le premier soir avec le premier venu. Toujours est-il que ça ne change rien au fait qu'ils ne sont pas demi-frère et demi-sœur.

Répondre
  Djef Ray  |  23

Si on veut vraiment être précis sur les termes, c'est sœur par alliance, ou quasi-sœur, ou encore sœur de cœur. La belle-sœur se réfère plutôt à la sœur ou l'épouse du frère du ou de la conjoint(e)

Répondre
  MadameDodue  |  63

Djef Ray, si on veut pousser le vice, techniquement vu que leurs parents respectifs ne sont pas mariés, ils ne sont absolument pas frères et sœurs de quoi que ce soit. Mais je sais que beau-frère/sœur se dit par extension de beau-père / belle-mère, après c'est vrai que dans la langue française, belle-famille et ce qui s'en suit peut avoir deux sens, donc effectivement avec des "par alliance" c'est un peu plus facile de comprendre qui est qui ^^

Répondre
  Guillaume3329  |  14

Si je peux me permettre, les termes "demi-frère" ou "demie-soeur" n’ont aucune définition légale. Ce sont des termes usuels.
Juridiquement, seules existent :
- les frères germains, issus des deux mêmes parents ;
- les frères consanguins, issus du même père ;
- les frères utérins, issus de la même mère.
Du coup, on ne peut réellement reprocher à l’auteure d’utiliser ce terme qui, en réalité, n’a aucune définition officielle. D’autant qu’a mon sens, ce terme est assez dénigrant pour les personnes concernées par ce lien familial.

Répondre
  Tharkun  |  40

@Guillaume3329
Demi-frère et demi-sœur ne sont peut-être pas des termes juridiques, mais le très officiel site d'informations service-public.fr les définit respectivement comme :"Personne de sexe masculin ayant un seul parent en commun avec une autre personne" et "Personne de sexe féminin ayant un seul parent en commun avec une autre personne"

Par  Monfou  |  15

Édit (merci à MD pour l’explication)
« Aujourd’hui, qu’elle était notre surprise quand au dîner ma mère et mon beau père (père de ma copine) nous ont annoncé à moi et ma copine qu’on est désormais beau-frère et belle-sœur...VDM » notre réaction ? Et bein premier arrivé premier servi, on était ensemble avant eux ^^

Répondre
  MadameDodue  |  63

Ouais enfin, ils pouvaient quand même aller dans une autre chambre que celle des parents, et accessoirement fermer la porte. Mais niveau parenté effectivement il n'y a pas de problème.

Répondre
  le barbare  |  88

MC > Le problème c'est qu'ils ont respectivement 6 et 8 ans :D

ps j'ai supprimé mon précédent commentaire, j'avais lu trop vite la vdm et mal capté. Je n'exclue pas ne toujours pas avoir compris ^^

Répondre

En théorie oui il n’y a pas de problème. Mais l’auteur reconstruit une famille, et je doute que le sexe entre « frère et sœur » fasse parti du projets. Ça complique les choses et ça pourrait tout remettre en question.

Répondre

@Sphairos... Oui super facile de passer pour un bel esprit libéral quand on est pas directement concerné et qu’on ne se mets pas une seconde à la place de l’auteur et de la situation hyper délicate dans laquelle elle est. N’empêche qu’en réalité ca peut poser des problèmes de tailles. Vous venez juste d’emménager avec quelqu’un pour refonder une famille et vous trouver vos enfants respectifs en train de faire des galipettes. Mettez vous à la place de l’auteur, qui ne sait pas si son garçon se tapera sa demi-sœur quand elle partira au boulot et surtout comment son conjoint va prendre la chose. Ca m’étonnerait que le papa soit ok avec ça.

Répondre
  cicou24  |  32

Ils n'ont aucun lien de parenté, donc certes aucun problème pour les deux jeunes.
Par contre, ça n'est effectivement pas une super nouvelle pour l'auteur et son compagnon : si leurs enfants commencent à sortir ensemble et cassent (ou que l'un est amoureux et pas l'autre ou que l'un trompe l'autre...), les repas et vacances en famille pourraient devenir compliqués et gênants. Les relations ne se terminent pas toujours bien et si les parents restent ensemble, ça veut dire voir son ex à chaque réunion familiale (et accessoirement être au premier rang pour voir les nouvelles relations, être dans les invités d'un potentiel futur mariage avec un(e) autre...).
Dans l'autre sens, si ce sont les parents qui cassent, c'est plutôt moins embêtant : on voit plutôt plus rarement les parents de son beau-fils ou de sa belle-fille.