Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Pol Pot la compote  |  10

Tout le monde fait bien ce qu'il veut. Ouais.
Sauf que quand on pratique cet acte de torture sur un bébé pour une sorte de "rituel faisant partie prenante de la construction de la masculinité" ou parce qu'un vieux bouquin nous dit de le faire, c'est de la barbarie et de la connerie.
Et c'est un mec, reubeu, ashkénaze, bientôt 40 ans, circoncis bébé qui vous le dit : j'aurais aimé avoir le choix.

Commentaires
Répondre
  Pentagram  |  25

Je suis peut-être naïf, mais depuis quand certaines pratiques sexuelles sont l'exclusivité d'une seul partie de la population ?

Répondre

Je ne suis pas, peut-être, le meilleur pour comprendre l'humour, mais avant de lapider Cirioja Cirgueïevitch, il n'est pas faux de reconnaître que la communauté homosexuelle est très ouverte et très souvent libre. Ne nous pouvons pas être un minimum « clichétiste » et s'en amuser ?
Nous le savons qu'un acte sexuel ne définit pas une sexualité. Mais nous pouvons un petit peu s'en amuser et en rire.

Répondre
  ladeessedeleau  |  46

Sauf qu'il doit rester une semaine sans sexe, pas une semaine sans pénétrer quelque chose ou quelqu'un... s'il est douloureux pour lui d'avoir une érection prolongée et/ou un orgasme à la fin, un rapport gay n'arrangera pas le problème !

Répondre
  chapelle16  |  62

Bah heu, il fait un peu ce qu'il veut. Au-delà des deux raisons évoquées, certains préfèrent pour des raisons d'hygiène tout simplement. Et quand bien même ce serait pas ça, il vient pas se plaindre d'être circoncis, juste d'être frustré des 6 semaines sans sexe.

Répondre
  Double F  |  19

Oui, il fait ce qu'il veut. Je veux dire, que, quand tu as un certain âge et que tu souhaites te faire circoncire, pour des motifs esthétique ( l'hygiène ? Ce n'est pas reconnu) ou religieux, tu as donc le choix. Ce qui fait que pour moi, et uniquement pour moi, j'ai un peu moins d'empathie pour un adulte qui choisit de se faire mutiler (je suis certaine que ce choix de mot va m'être préjudiciable) et qui vient se plaindre des conséquences de son acte.

Répondre

Tout le monde fait bien ce qu'il veut. Ouais.
Sauf que quand on pratique cet acte de torture sur un bébé pour une sorte de "rituel faisant partie prenante de la construction de la masculinité" ou parce qu'un vieux bouquin nous dit de le faire, c'est de la barbarie et de la connerie.
Et c'est un mec, reubeu, ashkénaze, bientôt 40 ans, circoncis bébé qui vous le dit : j'aurais aimé avoir le choix.

Répondre
  Pentagram  |  25

Ne fait-il pas la différence avec son "sauf" ?

Répondre
  greasyman  |  21

D'accord avec Chapelle16, je trouve que le simple fait de poser cette question est déplacée. Ça ne nous regarde pas.
Deuxièmement, quitte à jouer au docteur, autant appeler les choses par leur terme exacte à savoir une posthectomie. Et contrairement à ce qui est dit plus haut, c'est une opération qui loin d'être simplement esthétique, elle diminue le risque de transmission de certaines IST et relève parfois de l'urgence chirurgicale.

Répondre
  Couscous  |  22

C'est vrai que pour un bébé, l'urgence chirurgicale est ÉVIDENTE ! Et hahaha, je suis moi aussi circoncis sans consentement, les ist et mst n'ont rien avoir...
Moi, je le vis comme une mutilation.

greasyman, tu as ton bout de coupé ?

Répondre
  greasyman  |  21

Couscous, je te remercie d'avance de ne pas déformer mes propos, d'ailleurs je n'ai même pas parler de bébé, mais ta volonté de me contredire est plus forte que toi apparemment. Si urgence il y a, c'est au médecin de trancher. Quand au lien entre IST et posthectomie, si toute les études sur le sujet ne te suffisent pas ...

Répondre
  scorpio5  |  54

Mélanger ist et circoncision... Belle aberration,
Si tu te lave correctement tu n'aura jamais aucun problème...

Toutes circoncision (masculine ou féminine) provoque des pertes de sensibilité, ça devrait être interdit dans tout les pays...

Répondre
  greasyman  |  21

18 25 L'élite de la Nation tu as sans doute raison, je n'ai pas la même culture que vous donc ça dois jouer pas mal sur ma façon de penser...

Pour moi il y a une limite a pas franchir dans la vie privé, si l'auteur veut en parler ça reste son choix. Et quand bien même c'est un choix religieux, il la fait en connaissance de cause et personne ne lui a forcer la main, ce n'est pas un nouveau né, donc on le respecte.

Et au risque de me répéter, l'auteur la peut être fait pour une raison médicale comme un phimosis ou même un paraphimosis qui ne disparaît pas une fois adulte, et là pour le plaisir on reviendra car ce n'est pas joyeux du tout ...

scorpio5 tout le monde n’a pas la chance d’avoir un système de santé à disposition comme c’est le cas en France. Dans certains pays, ne pas tomber malade est une question de vie ou de mort. Oui, dans le monde occidental, la posthectomie généralisée n’a pas de raison d’être. Mais chaque pays à une politique de santé ajustée avec ces moyens.

Répondre
  Pourchi  |  2

Si je ne m’étais pas fait circonscrire ( pour raisons médicales ), je ne serai même pas capable d’avoir des relations sexuelles aujourd’hui.

Pour plus d’infos cherche « Phimosis » sur Google et instruit toi avant de parler d’interdiction sans connaître ton sujet..

Je suis d’accord qu’on ne devrait pas la pratiquer sans consentement pour raisons religieuses, mais il ne faut pas tout mélanger...

Par  AlcorBo  |  60

Circoncision, excision, même combat. Touchez pas aux sexes des enfants bandes de tarés. Quant aux adultes, ils se coupent ou se font couper ce qu'ils veulent et n'ont pas à venir pleurnicher.

Je ne remercierai jamais assez mes parents d'avoir épargné mon chibre :)