Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Ça dénote selon moi un gros problème d’aide aux personnes positives. Comment faire pour qu’ils puissent acheter leurs courses ? Surtout si se sont des petits vieux. J’en connais une, 65 ans, Covid + il y a 1 mois, qui a DÛ sortir de chez elle pour acheter ses courses. On l’a bien entendue prévenue que c’était interdit mais sa réponse : « je n’ai personne pour aller les faire à ma place, je ne sais pas acheter en Drive et les livraisons sont payantes je n’ai pas l’argent ». Alors, cette dame, c’est une connasse ? Une pauvre petite vieille isolée et qui ne sait pas comment se faire aider ? Une meurtrière carrément ?? (Sachant que la pauvre avait bien mis un masque, avait désinfecté ses mains avant chaque prise d’un article, et en plus était pétrifiée à l’idée qu’elle ait des symptômes et meure dans la solitude totale...) Vous êtes mignons d’insulter et juger les gens comme ça juste sur une seule phrase, mais tout le monde n’a pas la chance d’être aidé convenablement.

Dans pas mal de lieux il n'y a pas de livraison ni de drive ni de uber ou tous ces trucs / Tout le monde n'a pas Internet chez soi surtout chez les anciens / ça paraît facile de dire "ils n'ont qu'à apprendre à s'en servir" à des gens qui n'ont jamais rien connu de tel et pour qui c'est très compliqué voir incompréhensible

Commentaires

Ha ha ha c'est de l'humour non? dommage

"Je vais peut être être responsable de la mort de quelqu'un mais je m'en fous !"

Bon bah 1500€ d’amende :)

Ça dénote selon moi un gros problème d’aide aux personnes positives. Comment faire pour qu’ils puissent acheter leurs courses ? Surtout si se sont des petits vieux. J’en connais une, 65 ans, Covid + il y a 1 mois, qui a DÛ sortir de chez elle pour acheter ses courses. On l’a bien entendue prévenue que c’était interdit mais sa réponse : « je n’ai personne pour aller les faire à ma place, je ne sais pas acheter en Drive et les livraisons sont payantes je n’ai pas l’argent ». Alors, cette dame, c’est une connasse ? Une pauvre petite vieille isolée et qui ne sait pas comment se faire aider ? Une meurtrière carrément ?? (Sachant que la pauvre avait bien mis un masque, avait désinfecté ses mains avant chaque prise d’un article, et en plus était pétrifiée à l’idée qu’elle ait des symptômes et meure dans la solitude totale...) Vous êtes mignons d’insulter et juger les gens comme ça juste sur une seule phrase, mais tout le monde n’a pas la chance d’être aidé convenablement.

Il est quand même assez rare de n'avoir strictement personne autour de soi (ami,famille,voisins, connaissance serviable etc) et il ne faut pas hésiter à se renseigner pour savoir si sa ville/son village n'as pas mis quelques choses en place justement. Mais au pire ,on est quand même au 21eme siècle et internet existe depuis maintenant plus de 20 ans ,il serai temps pour elle d'apprendre à s'en servir et les drives ne sont pas si compliqué à utiliser. Même Amazon c'est mis à la vente de produits alimentaires et la livraison n'est pas cher voir même "gratuite" . Il y a toujours des solutions il faut juste sortir de ses habitudes et ne pas hésiter à chercher et galérer un peu .

Dans pas mal de lieux il n'y a pas de livraison ni de drive ni de uber ou tous ces trucs / Tout le monde n'a pas Internet chez soi surtout chez les anciens / ça paraît facile de dire "ils n'ont qu'à apprendre à s'en servir" à des gens qui n'ont jamais rien connu de tel et pour qui c'est très compliqué voir incompréhensible

Les anciens isolés ce n'est malheureusement pas si rare que ça. Certains meurent et on ne s'en aperçoit pas avant des semaines, voir des mois. D'autres aussi ont trop honte de leur situation ou n'osent pas demander de l'aide par pudeur. Et apprendre de nouvelles technologies lorsqu'on est jeune et qu'on a toujours baigné dedans ça va, mais passé un certain age, avec les problèmes de santé que l'on accumule lorsqu'on est vieux pour utiliser ces engins (notamment la vue) et surtout lorsqu'on ne connait pas la terminologie très particulière de l’informatique, cela revient presque à devoir apprendre une nouvelle langue, exigeant donc impérativement de l'aide. Et tous n'ont pas d'enfants ou petits-enfants ou en ayant d'assez patients pour le leur apprendre.

En y réfléchissant, je me dis en plus que commander sur un drive pour un novice total n'est vraiment pas si simple, de nombreuses compétences nécessitent d'être acquises : savoir allumer un ordinateur, savoir ouvrir manier un navigateur, savoir utiliser un clavier, s'inscrire sur un site (disons carrefour par exemple) et donc entrer ses informations et son mail, valider son mail (et en créer un si on n'en a pas), chercher un par un les produits dont on a besoin donc savoir manier un système de recherche, comprendre comment choisir un créneau, comprendre comment valider son drive, payer et donc entrer ses identifiants bancaires, valider le paiement avec bien souvent un code par sms à entrer (et si on a pas de téléphone ?), sans oublier de récupérer le code de la commande à récupérer et l'entrer sur la borne en allant récupérer ses courses. Tout ces "petits trucs" qui paraissent si naturel mais qui peuvent s'apparenter à un véritable mur pour qui ne s'y connait vraiment pas. Certaines personnes pas si vieilles ont toujours des difficultés avec la simple différence entre double clic et simple clic après des années. Qui ne connait pas quelqu'un qui a déjà du mal à consulter une boîte mail ou enregistrer un fichier ?

Ceraph Ineh: la dame dont je parle a une peur bleue de payer sur internet, elle ne sait pas correctement utiliser son PC (vérolé au moins 1 fois par trimestre), elle n’ose pas demander de service à qui que ce soit car c’est une honte de demander de l’aide, de recevoir de l’aide. Caelestia : c’est clair que pour nous et les générations suivantes ça coule de source (et encore, jvous dis pas l’incompétence de les élèves sur internet et avec les PC), mais pour les plus vieux c’est difficile. Pour certains m, payer avec sa CB sur internet est un défi !

Ouais, c'est tout mignon beau les pâquerettes avec des choux à la violette et avec des violons tristes et tout ce que l'on veut, mais il y a de très fortes chances qu'elle ne soit pas ce genre de personne. Et puis au bout d'un moment, nous, la société nous ne pouvons pas non plus tout faire à la place des autres et de la famille. Je ne vais pas écrire pour les personnes qui n'ont plus de famille; car c'est différent. J'ai encore des grands-parents, et bien je m'assure qu'ils vont bien, régulièrement. Et pendant cette pandémie, mes parents et moi, nous nous assurons (et nous continuerons à le faire) pour qu'ils ne manquent de rien tout en leur évitant de se déplacer et de s'exposer inutilement. « Oui mais MC, ta grand-mère maternelle et ton grand-père paternel, ils doivent vivre à quelques km de chez toi, la Belgique, c'est petit, c'est facile ! » Bien tenté, mais non. Une est dans un autre pays et l'autre dans un autre. Et pourtant, ils n'ont pas eu à se déplacer pour faire leurs courses. « Ouais mais MC, tu t'en carre le coquillage toi, l'argent, ça aide ! » La famille sert aussi à ça, hein, de se souder dans les moments et les périodes difficiles. Alors effectivement, j'en ai rien à foutre de payer les courses pour eux et de leur faire livrer. Mais si j'avais dû me serrer la ceinture pour le faire, je l'aurais quand même fait. On oublie bien trop souvent nos anciens; c'est un fait, mais s'occuper d'eux, c'est avant tout un devoir et une responsabilité familiale avant d'être un problème sociétal.

« L’un est dans un pays et l’autre dans un autre » Ça ne dit par s’ils sont loin. Ma mère est dans le même pays que moi et plus de 6000 km nous séparent. Par ailleurs, évidemment qu’au bout d’un moment les membres d’une même famille doivent s’entraider, mais c’est pas parce qu’il le faut que c’est le cas. Et pour l’histoire du drive, je n’ai pas testé durant ce confinement mais lors du premier, chez moi, c’était saturé en permanence, impossible de passer commande.

N y a t il aucun service d aide aux personnes testees positives au 'Vid en France ou en Belgique? Au Royaume Uni une personne qui doit s isoler car a haut risque ou testee positive qui n a pas de personne sur qui compte peut contacter les autorites locales pour avoir l essentiel livre a la maison. Il y a egalement enoremement de groupes locaux de gentilles personnes aidant egalement ces personnes.

6000 km ? C'est peanuts. C'est pas loin. Pense à Zoundar qui est sur la planète Klymaxoulak alors que ses parents sont sur Undunlkkrhh à 49 années lumière.

49 années lumière ? Ils sont dans la même galaxie, ce n'est pas si loin que ça. Imagine Zk87, être en 5 dimensions qui doit se taper 7 univers parallèles avant de pouvoir voir sa mère. Là c'est loin ! Lui c'est un vrai de vrai !

J’suis sûre que Zoundar n’est pas dans la même situation que la famille de la dame de la vdm, ni même que toi, ou qui que ce soit en fait.

Non c'est très courant : je viens d’emménager à la campagne et des gens isoles il y en a un paquet De plus le drive implique de sortir ce qui est censé être interdit si on est malade La livraison à part aux abords des villes on oublie Donc que fait on : on meurt de faim en attendant de mourir du covid ? Si l’état veut que les malades se confinent vraiment il va falloir qu'il y ait une incitation pour livrer des denrées alimentaires et pas seulement un "demandez à des proches" très aléatoire pour vous aider C'est comme pour les masques au début : démerdez vous en gros Imposer des mesures sans s'assurer qu'elles ont possibles à mettre en place et bien c'est dans la mouvance des mesures dont certaines n'ont pas d'utilité (port du masque dans lez zones peu fréquentées à l'air libre) du grand n'importe quoi rédigé par des incompétents qui pètent de trouille à l'idée qu'on puisse leur demander de rendre des comptes Bref l’intérêt de tout ça c'est qu'on peut apprécier la grande capacité de réflexion de nos dirigeants en ce moment de crise sanitaire .

Fallait aller lui faire ses courses

Cette dame est en tort, mais normalement, si elle porte correctement son masque, et que le temps qu'elle reste dans le magasin est court, et qu'elle a respecté les distances de sécurité, les risques sont quasiment nuls. Mais oui, elle aurait plutôt du se renseigner autour d'elle pour savoir si on ne pouvait pas lui faire les courses essentielles pour une semaine...

Et ce qui nest pas dit, c'est que ces voyages au supermarché sont peut-être les 3 ou 4 fois de la semaine où elle verra des gens vivants, avec de la lumière un peu crue, des choix à faire, des tentations de bonnes choses, et d'autres bruits que sa télé...