Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

<< Ma maman a joué au docteur en garde à vue. Elle avait même des menottes... >>

le principe est un peu le même, cela dit : 1. tu peux pleurer, demander redemander, tu dois attendre la levée totale de la mise en observation pour avoir ta fouille complète. 2. de longues heures d'attente dans 8m2 capitonné, sans chaussures et un matelas sans oreiller, pour un entretien qui varie entre 10 et 30mn avec un mec en déguisement. 3. tu connais pas la suite des événements, tu te ronges les ongles dans ta cellule ne sachant si tu seras libre au bout de 48h, ou si on va te transférer à la centrale, te référer direct devant le boss qui prendra une décision à ton égard (mais faut attendre 48 de plus pour ça...), ou te remettre une seconde convocation qui te fera passer de longues semaines à la maison sans savoir vraiment ce qui te pend au nez. 4. et pas des moindres : la bouffe. j'en dirai pas davantage. bref, p'tit gars à très bien compris le concept justement, papa est entouré de mecs qui le font mariner, qui cherchent à le faire parler, et dans l'immédiat pas moyen de savoir s'il va rentrer...

Commentaires

S'il a moins de 10 ans ça va, sinon il est pas très futé ...

<< Ma maman a joué au docteur en garde à vue. Elle avait même des menottes... >>

Du coup, beaucoup doivent jeter un œil attentif à cette histoire.

"Papa papa !!! Maman est en gardes à vue "

Mais non,tout le monde a bien vu que ce sont les correcteurs qui sont en garde à vue...

le principe est un peu le même, cela dit : 1. tu peux pleurer, demander redemander, tu dois attendre la levée totale de la mise en observation pour avoir ta fouille complète. 2. de longues heures d'attente dans 8m2 capitonné, sans chaussures et un matelas sans oreiller, pour un entretien qui varie entre 10 et 30mn avec un mec en déguisement. 3. tu connais pas la suite des événements, tu te ronges les ongles dans ta cellule ne sachant si tu seras libre au bout de 48h, ou si on va te transférer à la centrale, te référer direct devant le boss qui prendra une décision à ton égard (mais faut attendre 48 de plus pour ça...), ou te remettre une seconde convocation qui te fera passer de longues semaines à la maison sans savoir vraiment ce qui te pend au nez. 4. et pas des moindres : la bouffe. j'en dirai pas davantage. bref, p'tit gars à très bien compris le concept justement, papa est entouré de mecs qui le font mariner, qui cherchent à le faire parler, et dans l'immédiat pas moyen de savoir s'il va rentrer...

Encore du taff pour Bescherelle, sa mère...

SadiqueBoy 17

En même temps, s'il est mal éduqué --"

La vérité sort de la bouche des enfants... ? ? ?

il était pas loin de la vérité...