13
Par lepoissoncarassin - / mardi 22 mai 2018 06:00 / France - Paris
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Slyfried  |  32

De nos jours il existe tellement de solutions (et de questions) pour avoir un enfant en dehors la procréation "normale" : Adoption, assistance médicale à la procréation, les progrès de la technologie etc...

J'ai beaucoup cherché à comprendre le transhumanisme, et je suis tombé sur plusieurs reportages très intéressants, dont un «bébés sur mesure : du mythe de l'enfant parfait à l'eugénisme». Très intéressant, surtout qu'il a pour but d’assurer la présence ou l’absence d’un gène particulier ou d’une caractéristique particulière (en théorie, hein).
«Première naissance d’un bébé « à trois parents »» Le Monde Sciences, il est dit qu'il est légal/possible (dans le R.U.) pour un enfant d'avoir les gênes de 3 parents.
Par fécondation in vitro, l'enfant serait porteur du patrimoine génétique de ses parents et de l’ADN d’un(e) donneur(se).
Est-ce que cela pourrait palier à entretenir un lien "de chair" qui n'existe pas dans l'adoption ? Je me pose la question.
Comme il existe le s.perme artificiel fertile etc... La génétique a fait tellement de progrès que dans quelques années il va falloir statuer sur le bébé à la carte et l'éthique que cela pose.
Mais je me pose pleins de questions : Ce n’est pas bien de vouloir améliorer la qualité d’un être humain ? Est-ce qu'être né à l’issue d’un tri ou d’une manipulation génétique pourrait laisser planer chez les personnes concernées un symptôme de se sentir exister « grâce au bon vouloir technologique » ? Refuser l’anomalie, la fragilité, est-ce dans la nature humaine ? Est-ce que nous pourrions éradiquer les maladies grâce à ça ? Et beaucoup plus loin dans le transhumanisme, est-ce qu'un jour je pourrais transférer ma conscience dans une machine ? Serais-je considéré comme humain ?

Après, cette idée du bébé à tout prix, sur une planète comme la notre, non uni, surpeuplée... Je ne sais pas si c'est une bonne idée. En 2014 il y avait 150 millions d'orphelins dans le monde.

Comments
Par  Slyfried  |  32

De nos jours il existe tellement de solutions (et de questions) pour avoir un enfant en dehors la procréation "normale" : Adoption, assistance médicale à la procréation, les progrès de la technologie etc...

J'ai beaucoup cherché à comprendre le transhumanisme, et je suis tombé sur plusieurs reportages très intéressants, dont un «bébés sur mesure : du mythe de l'enfant parfait à l'eugénisme». Très intéressant, surtout qu'il a pour but d’assurer la présence ou l’absence d’un gène particulier ou d’une caractéristique particulière (en théorie, hein).
«Première naissance d’un bébé « à trois parents »» Le Monde Sciences, il est dit qu'il est légal/possible (dans le R.U.) pour un enfant d'avoir les gênes de 3 parents.
Par fécondation in vitro, l'enfant serait porteur du patrimoine génétique de ses parents et de l’ADN d’un(e) donneur(se).
Est-ce que cela pourrait palier à entretenir un lien "de chair" qui n'existe pas dans l'adoption ? Je me pose la question.
Comme il existe le s.perme artificiel fertile etc... La génétique a fait tellement de progrès que dans quelques années il va falloir statuer sur le bébé à la carte et l'éthique que cela pose.
Mais je me pose pleins de questions : Ce n’est pas bien de vouloir améliorer la qualité d’un être humain ? Est-ce qu'être né à l’issue d’un tri ou d’une manipulation génétique pourrait laisser planer chez les personnes concernées un symptôme de se sentir exister « grâce au bon vouloir technologique » ? Refuser l’anomalie, la fragilité, est-ce dans la nature humaine ? Est-ce que nous pourrions éradiquer les maladies grâce à ça ? Et beaucoup plus loin dans le transhumanisme, est-ce qu'un jour je pourrais transférer ma conscience dans une machine ? Serais-je considéré comme humain ?

Après, cette idée du bébé à tout prix, sur une planète comme la notre, non uni, surpeuplée... Je ne sais pas si c'est une bonne idée. En 2014 il y avait 150 millions d'orphelins dans le monde.

Répondre
  jnydu08  |  17

L'être humain et sa technologie sont (et seront) toujours capable d'inventer des tas et des tas de choses...
Mais ce n'est pas parce qu'il peut le faire qu'il doit le faire... la différence s'appelait la philosophie pour Newton ou Descartes... ça s'appelle l'éthique aujourd'hui...

Similaires
Chargement…