Par cemoi - 25/06/2009 10:33

Aujourd'hui, je suis médecin et je reçois une patiente. Elle a retrouvé une vieille carte de groupe sanguin, elle est O+. Elle est venue me voir paniquée, pensant qu'elle est "zéro positive". VDM
Je valide, c'est une VDM 53 005
Tu l'as bien mérité 3 207

Dans la même collection

Top commentaires

reppy 0

Sida venture tu lui expliques pas, elle va pas niquer, effectivement...

Elle mérite un zéro en médecine, mais maintenant elle peut positiver.

Commentaires

Les trois que j'ai cités pouvaient être féroces sans être méchants (quoique Le Luron ait blessé Dalida qui le lui pardonnait en silence, car elle savait sa blessure à lui, et les deux s'aimaient). Aujourd'hui, il faut être cynique pour être drôle. Le cynisme est facile, et traduit toujours la faiblesse, l'impuissance, la fuite. Je veux simplement tenter d'être moins cynique (au sens moderne of course). Les cyniques sont des niais qui s'ignorent. Bien à toi encore, Irti.

ah ok maintenant j'ai saisi, merci! Tant que la réaction /réponse du médecin , (et ça se vérifie avec n'importe quel autre métier en fait) n'est pas humiliante, y'a pas de mal a en rire., c'est humain et personne n'est totalement infaillible, donc ça peut bien arriver de céder (même si c'est pas bien) . personne n'est parfait. Après, J'ai eu droit lors d'une visite à une réaction bien plus humiliante à mon gout, donc là cette VDM je la trouve pas encore trop méchante Mon point de vue est purement subjectif bien entendu.

Merci, chatnoir, J'en ai presque les larmes aux yeux. Il ne faut jamais accepter la manipulation ni le harcèlement moral. (Je dis ça, mais j'ai eu une chef, quand j'étais interne dans un service, qui m'a harcelé parce que je savais les raisons "pas avouables" de sa démission de Chef de Service de son poste précédent, j'étais "prisonnier" de la situation, et elle a failli m'éjecter, vraiment, de la médecine, son propre CS de l'époque m'ayant soutenu sans que je lui dise, timoré, ce que je savais, et j'ai été réellement obligé d'"accepter" un arrêt de travail pendant trois mois... horreur inoubliable ; - maintenant, je sais dire : "non".) Alors, si on t'a humilié sciemment ou non, le salaud ou le con, c'est l'autre, never forget. Merci de ta patience. Nobody's perfect en effet, errare, etc. L'essentiel étant de s'améliorer soi. Avant de donner des leçons. Comme moi, comme tout le monde. On se "dépatouille" comme on peut. L'"expérience", ce n'est jamais se croire plus intelligent, plus juste. Simplement profiter de ses propres conneries, et de celles des autres (non non, on n'apprend pas qu'à ses dépens, - j'ai entendu des PU-PH (Professeurs des Universités - Praticiens Hospitaliers) ultra-connus et compétents (ce ne sont pas des synonymes)) nous raconter comment ils avaient "tué" des patients - je t'assure, ça rend humble), pour en faire moins. Je ne veux pas être cynique. Pas facile !

En effet pas facile... j'avais ouïe dire des choses étranges sur le monde hospitalier lors d'un job d'été dans l'hosto de ma ville, décidément, tu confirmes que ça semble être un univers bien particulier...

Oui, chatnoir, et j'ai balancé sur ma profession, quoique je la trouve très belle. Ce n'est pas tant la médecine qui veut ça que la réalité de la vie des patients "chroniques", ou atteints mortellement de manière "injuste" ; ça casse. Quand tu fais tes études de médecine, tu comprends assez rapidement que personne - j'insiste, personne - n'a "rien". Qu'on t'a menti, qu'on souffre, qu'on meurt, etc, et que ce n'est pas toujours sympa. Enfin, le boulot consiste notamment à faire "au mieux". Un médecin religieux sera généralement contre l'euthanasie, un médecin franc-maçon souvent pour (Cf. loi Caillavet, etc.) Dans la réalité, il n'y a que des cas particuliers. Nous ne sommes pas réductibles à des statistiques. Ni à des dossiers. Ars longa, vita brevis, comme partout et toujours. Tu vois, c'est ma, c'est NOTRE Vie Médicale DM. F*** my life! Et je ne regrette pas. Je dois être un peu maso. Bien à toi, Irti.

Hahaha ! Elle a dû sauter quelques cours de SVT... non mais y'a des gens...

Je suis pour le moins dubitatir quand je lis la teneur des propos tenus suite a cette vdm. Un medecin a un role informatif, enfin en theorie, et je ne trouve pas vos commentaires tres respzctueux envers la petsonne inquiete... Ceci dit j'ai bien ri aussi en la lisant cette vdm

vazalopet 5

"Madame vous êtes O.P-ra-tio-nnelle !!" En fait non, de la part d'un médecin ça AUSSI peut lui faire peur...