44
Par Eire2019 - / mercredi 16 janvier 2019 07:30 /
On sait bien que tu as encore 5 minutes !
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Haythan  |  20

Donc les gens non-diplômés ne peuvent pas penser aux autres? Tu sais, c'pas parce que les gens sont diplômés qu'ils ne peuvent pas se retrouver dans la merde financièrement, faire des boulots de merde, qu'ils ne sont pas concernés par la démocratie et j'en passe. Merci donc grandement pour ton commentaire d'une rare pertinence, Osskour...

Répondre
  carbone14  |  42

Les gens, vous me faites plaisir. 22 dislikes pour 3 likes... vous m'offrez une magnifique tribune pour vous dire tout le bien que j'en pense :o)

Mon propos n'était pas de dire que manifester était plus important que de soutenir sa fille. J'ai juste dit "c'est important aussi". Je dis donc que les deux choses sont importantes, et les deux choix respectables. J'aime me faire l'avocat du diable, passionnément.

Pour ma part, je trouve qu'il faut beaucoup de courage et d'abnégation pour aller manifester avec les gilets jaunes ; bien plus que pour aller assister à une remise de diplôme. Ça veut dire perdre son samedi, parfois plusieurs semaines de suite, au risque de peut-être perdre un oeil ou un membre si vraiment ça tourne mal. On compte au moins 94 blessés graves jusqu'ici.

Ils le font pour les 67 millions de gens que nous sommes, ce qui, numériquement, est quand même plus important qu'une seule. De plus, il n'est pas vital pour ladite personne de voir son père venir assister à sa remise de diplôme, alors que concernant notre soi-disant démocratie, il faut reconnaître que le patient est quand même très mal en point.

J'en rajoute une couche. Moi, mes parents, ils ont choisi le moyen le plus absolu de se soustraire à leurs obligations parentales : ils se sont ôté la vie pendant mon adolescence. Ne vous méprenez pas, je ne dis pas ça pour attendrir, pour m'attirer de la sympathie, pour tirer une larme ; ce sont des sentiments qui, limite, me dégoûtent (parce que la commisération est sans objet face à la nécessité impérieuse d'avancer dans la vie).
La seule chose que je veux dire c'est que franchement, un parent qui ne vient pas à une remise de diplôme, c'est pas une tragédie. Il n'y a rien d'insurmontable là-dedans, et c'est le genre de petites chiquenaudes qui à mon avis arrive mille fois dans une famille moyenne. L'auteure ferait bien de faire comme moi : n'en n'avoir rien à foutre. Parfois, il faut savoir passer outre et accepter, pour avancer.

Répondre
  tylerkane  |  4

Ils ne le font pas pour les autres, ils le font pour eux.

Les africains qui crevent la dalle depuis des décennies ne les ont jamais fait réagir, a part des réactions racistes quand ils passent la Méditerranée.

"Macron demission", c'est juste un déni de démocratie et une tentative de putch, pas une révolution.

Le courage de GJ face aux forces de l'ordre? Le meme genre de courage que pour se suicider, certainement.

Les GJ, une bande d'attardés, et beaucoup de racistes. Et on attends toujours leurs solutions...

Répondre
  julianepat  |  31

Pas forcément. parmis nous il y a aussi des personne dites privilégié qui gagne bien leurs vie mais comprenne notre désarrois, notre révolte envers ce gouvernement méprisant. une gilet jaune et fière de l'être. Macron Demission

Répondre
  RolandCulais  |  15

Oui j’en ai vu un qui gagnait 3000 euros par mois et qui arrivait pas à joindre les deux bouts ... Enfin il faudrait aussi remarquer que des concessions ont étés faites, puis ne pas tout mélanger, c’est pas parce que y’aura plus Macron que tout sera bien, ça ne fait que vous décrédibiliser ; le système en lui même est naz mais pour l’instant personne n’est assez intelligent pour trouver mieux, bien sûr que les revendications sont légitimes (enfin la plupart) mais c’est pas pour ça que ça prend une semaine à mettre en plus ou même que ce soit réalisable

Répondre
  tylerkane  |  4

Ce désarrois, tu l'as créé toi meme. Quel est ton métier? Ton niveau d'études? Que fais-tu pour t'élever socialement? Je suis fils d'ouvrier, je fais aujourd'hui parti des privilégiés.

Je ne suis pas un cas isolé.

Pendant des années, des gens (mon pere, en premier), on vécu bien au dessus de leur moyen (une maison remboursée en 15ans, deux voitures, 5 enfants sur un seul salaire d'ouvrier).

Ce temps est révolu, pas a cause d'une politique interne, mais a cause d'une concurrence mondiale, dont on profite tous (quel est la marque de ton portable?).

Il est trop facile de reprocher aux autres sa propre faillite, quand on a jamais rien fait pour s'en sortir.

Macron passera, votre situation ne changera pas. Et les GJ et "macron demission" resteront comme les meilleurs slogans du RN.

N.B. : Ce commentaire ne s'applique pas aux fonctionnaires qui, contrairement à la plupart des GJ, ont tout mon respect et devraient plus se faire entendre - ce qui, dit en passant, augmenteraient les taxes