Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  chapelle16  |  62

Si ça avait été moi, son crâne aurait fait une rencontre aussi soudaine que brutale avec la vitre ou le sol selon le côté où il était assis. Vous n'en n'avez pas marre de faire les serpillères ?

Commentaires
Par  chapelle16  |  62

Si ça avait été moi, son crâne aurait fait une rencontre aussi soudaine que brutale avec la vitre ou le sol selon le côté où il était assis. Vous n'en n'avez pas marre de faire les serpillères ?

Par  LordOfGrouik  |  5

Bonjour, un petit truc a savoir sur la biologie humaine... Qui va vraiment faire une double VDM du coup !

Il est impossible d'éternuer en dormant ( il s'agit d'un réflexe conscient, donc en dormant, ce réflexe se désactive ), donc, soit ce charmant voisin a tousser, et non pas éternuer, soit il était réveillé...

Répondre
  LordOfGrouik  |  5

Il peut arrivé suite à des stimulants extérieur particulièrement fort d'avoir le besoin d'éternuer durant certaines phases du sommeil ( la phase non-REM ) mais cela doit tout de même être fait de façon consciente, le cerveau réveille donc la personne dans les secondes précédents l'éternuement.

En théorie d'ailleurs,lors de notre endormissement et lors de notre réveil ( quel que soit la phase de sommeil ), il existe un laps de temps de quelques secondes pendant la phase de réveil ou la mémoire n'enregistre pas de donné ( un peu comme un PC qui redémarre ), c'est pour cela que certaines personne se réveille parfois suite a un rêve ou un éléments extérieur ( bruits ) sans se souvenir pourquoi ni de ce que c'était, et qu'on ne se souvient que très peu et mal des dernières secondes avant une perte de connaissance ( a de rare exception prêt )

Donc, pour ce souvenir qu'on a éternué pendant son sommeil, il faut que le cerveau soit rentré dans une phase de réveil, sans quoi,le mécanisme d'éternuement ne s'enclenche pas, la mémoire ne fonctionnerait pas non plus et on ne se souviendrait pas de l'événement. Parfois, il peut arriver qu'il y est un décalage entre le réveil conscient ( celui ou l'on mémorise et avons conscience ) et le réveil du corps ( celui ou l'on bouge), on appelle ca la paralysie du sommeil.

Un petit truc pour illustré l'exemple, les rêves se produisent pendant une phase de sommeil bien précise ( sommeil paradoxal, REM ), il peut arrivé que l'on se souviennent de certains d'entre eux, car le cerveau s'est réveillé a la fin du cycle et a permis de les mémoriser. Si pas de réveil ( même très court ) pas de mémorisation du rêve. Du coup, on pourrait penser que nous rêvons très peu.

Alors qu'en réalité, on passe plus de 1 heure 30 chaque nuit a rêver, mais on ne s'en souvient pas car nous ne nous réveillons pas après chaque rêve.

Par  Luigi Szc  |  11

Et si tu avais appris ne serait-ce qu'une seule chose de MacGiver tu aurais du ducktape sur toi. Un tour avec un mouchoir sur sa tête et soucis réglé. Mais tu n'apprends pas... *soupir*