Bonjour, je suis l'auteure de cette vdm, Pour ceux qui se posaient la question, je n'étais que de passage dans cette entreprise, qui ne me plaisait pas...je ne suis pas stagiaire, mais j'ai du mal à travailler dans une ambiance aussi difficile ; quand je dis que c'est un "pervers fini" (expression certes forte, et peut-être pas appropriée à une ex-amie de lycée pas vue depuis longtemps), je ne plaisante pas ! Pour être honnête, ce qui m'a le plus gênée, c'est d'avoir balancé ça comme ça, sans autre forme de procès, à quelqu'un qui sortait juste prendre du pain et qui n'avait sans doute pas envie de se savoir cocu ; pas le risque de me faire virer ;) Je voulais aussi faire une petite mention spéciale à #15, #17 et #20 : que l'on ne raconte pas sa vie à n'importe qui, certes, je suis d'accord ; par contre je ne pense pas que dénoncer ce genre d'abus soit si peu "pro"..; d'une certaine manière, se taire est encore pire ! Il y a une différence entre critiquer des collègues sur leur travail, par exemple, et dénoncer quelque chose qui touche aux droits de la femme, et aux droits des salariés. Je ferai plus attention à mon interlocuteur la prochaine fois, mais si je me retrouve dans la même situation, je ne vais certainement pas me taire pour garder mon job ou faire plus pro ! Il y a des limites à ne pas dépasser ;)

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Bonjour, je suis l'auteure de cette vdm, Pour ceux qui se posaient la question, je n'étais que de passage dans cette entreprise, qui ne me plaisait pas...je ne suis pas stagiaire, mais j'ai du mal à travailler dans une ambiance aussi difficile ; quand je dis que c'est un "pervers fini" (expression certes forte, et peut-être pas appropriée à une ex-amie de lycée pas vue depuis longtemps), je ne plaisante pas ! Pour être honnête, ce qui m'a le plus gênée, c'est d'avoir balancé ça comme ça, sans autre forme de procès, à quelqu'un qui sortait juste prendre du pain et qui n'avait sans doute pas envie de se savoir cocu ; pas le risque de me faire virer ;) Je voulais aussi faire une petite mention spéciale à #15, #17 et #20 : que l'on ne raconte pas sa vie à n'importe qui, certes, je suis d'accord ; par contre je ne pense pas que dénoncer ce genre d'abus soit si peu "pro"..; d'une certaine manière, se taire est encore pire ! Il y a une différence entre critiquer des collègues sur leur travail, par exemple, et dénoncer quelque chose qui touche aux droits de la femme, et aux droits des salariés. Je ferai plus attention à mon interlocuteur la prochaine fois, mais si je me retrouve dans la même situation, je ne vais certainement pas me taire pour garder mon job ou faire plus pro ! Il y a des limites à ne pas dépasser ;)

Le malaise... --" C'est dans ces moments là qu'on essaie "discrètement" de modifier le prénom.... - Vous savez Jean... Paul !! Ah Ben c'est pas le même, ils doivent être plusieurs a diriger ^^

Commentaires

Bon bah au moins elle connaîtra la vérité.. Toujours dur d'apprendre ce genre de choses, cela dit.

Sois elle a du être surprise sois elle le sait et tu va t'en prendre plein la tête lundi

"C'est surement pour ca que ca que ca fait 10 ans que je suis stagiaire..."

Le monde (de l'entreprise) est petit..

Tu lui as peut être juste ouvert les yeux sur son mari

Aaaaaah ça c'est à double tranchant.... Ca passe ou ça casse! Il est aussi possible qu'elle sache mais ne tolère pas qu'on la mette devant le fait ? il y en a des comme ça....

Oui c'est pas faux mais si c'est une vieille connaissance et qu'elles avaient de bonnes relations, peut être que ça passera mieux. Si mon raisonnement est juste biensur.

Le malaise... --" C'est dans ces moments là qu'on essaie "discrètement" de modifier le prénom.... - Vous savez Jean... Paul !! Ah Ben c'est pas le même, ils doivent être plusieurs a diriger ^^

Bon, au moins elle sait que son mari n'est pas correct au boulot. Ça me rappelle mon chef d'équipe qui a fait virer les leaders de mon atelier afin de faire évoluer la jeune opératrice dont il était tombé amoureux. Je n'aurais pas aimer être là quand sa femme l'a appris!

Tu rigoles? J'aurais adoré être là!!! Bien installé et avec du pop-corn !!! :D

Quelles étaient les chances ?! Parfois on a vraiment pas de bol. Cela dit comme évoqué plus haut ça lui aura permis de connaître la vérité

Je pense que c'est mieux qu'elle le sache, même si c'était un peu maladroit (et pas voulu, et que tu vas peut-être t'en prendre pleins la face), mais on dit bien que "l'honnêteté paie toujours", donc reste sur ton statement !

Elle aura une longue discutions avec lui .. et lui une longue discutions avec toi