Par è_é - 05/11/2009 19:38

Aujourd'hui, j'ai retrouvé une serviette périodique utilisée enroulée autour de la poignée de ma porte. J'en conclus que ma voisine schizophrène est revenue de sa cure. VDM
Je valide, c'est une VDM 72 212
Tu l'as bien mérité 3 065

Dans la même collection

Top commentaires

J'attends avec impatience la "VDM2, le retour" quand elle aura mis un tampon dans ta serrure...

The Space Cowboy 1

Faut la comprendre aussi... Elle te prend sûrement pour le cerveau d'un immense complot monté contre sa personne, ou bien comme l'horrible monstre créé par une tribu extra-terrestre prête à envahir la Terre... Il est normal qu'elle se protège en essayant de t'empêcher d'ouvrir ta porte ! (Sinon, oui, VDM. Mais pas seulement pour toi...)

Commentaires

non j'ai la frite tu veux dire :p (je suis une fille) et desole pour ce long commentaire, c'est juste que ça m'enerve de voir des gens qui pretendent s'y connaitre alors qu'ils disent n'importe quoi!

Avallach 22

#76: Oui c'est bien ce que je sous-entendais ! ;)

Stupid Rabbit 18

Elle n'est pas schizophrène voyons! Elle à juste confondu ta poignée de porte avec un sèche serviettes. Ca peut arriver à GNÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉé tout le m PUTAIN MAIS ENLEVEZ CE CASSOULET DE MA FIGURE! à tout le monde. C'est BOITE A GNOUS! humain.

#79 c'est clair, ne pas trop parler si on ne s'y connait pas...moi ça va par contre je n'avais pas lu le commentaire de shake it (désolée) mais je suis tombée sur celui de maccain et donc merci pour l'explication :) beaucoup de commentaires m'ont fait rire, ça fait du bien au boulot de faire une pause VDM :) !!

sinon c'est plutôt dégueulasse de trouver ça sur sa porte...bon courage avec ta voisine !

pommepommepomme 0

J'approuve point par point le commentaire de Mccain, et je n'aurai rien d'autres à ajouter... à une nuance près : les schizophrènes ne sont pas forcément repliés sur eux-même. Après ça dépend ce qu'on entend par "replié sur soi", mais prend un psychotique dans la rue par exemple, certains sont extrêmement "extraverti", parle à tout le monde, raconte leur délire à qui veut (ou pas) l'entendre. En secteur fermé, entre la médication et le suivi, la personne est "globalement" plus apaisé - globalement avec cinquante guillemets - d'où l'impression d'une forme de repli. Après, avec le temps, un vrai repli s'installe, mais c'est encore autre chose. En tout cas, mention spéciale pour Shake it qui aura déballé un tissu d'ânerie, mélange entre culture cinématographique et fantasme personnel. En plus il y a consacré plusieurs paragraphes...

Oh, ca j'en.connais une excentrique qui raconte des choses hallucinantes et qu'elle croir dur comme fer (tout le monde croit à de la mythomanie, du coup). Elle peut etre violente, mais c'est quelqu'un de genial en dehors de ca :-)

Vu le nombre de ceux qui affirment que la schizophrénie ne se soigne pas, je pense utile de conseiller vivement de lire Roger Gentis (les Murs de l'Asile par exemple, assez généraliste et destiné aux non-professionnels), puis de voir "Elle s'appelait Sabine" pour comprendre la différence entre "maladie incurable" et "maladie qu'on ne prend pas la peine de soigner puisque la camisole chimique suffit à les rendre inoffensifs"...

The Space Cowboy, au vu de ton commentaire #6, tu n'aurais pas mélangé "schizophrénie" avec "paranoïa" ?

T'as quoi contre les schyzophrènes ?