Par Cataclysme - 02/03/2010 21:40

Aujourd’hui, j’ai participé activement à une soirée très arrosée sans l'autorisation parentale. Je suis rentrée à six heures et me suis lancé le défi de paraître sobre devant mes géniteurs. Au petit déjeuner, j’ai passé dix minutes à me tartiner de la confiture sur le dos de la main. VDM
Je valide, c'est une VDM 68 970
Tu l'as bien mérité 37 632

Dans la même collection

Top commentaires

Fallait pas sortir, fallait pas boire. En fait, fallait pas rentrer du tout... Je pense que tes parents ont du se marrer... Parce que pour te regarder te tartiner la main pendant 10 minutes, ils devaient profiter du spectacle... TLBM mais bon, tu sauras la prochaine fois qu'il faut se greffer une biscotte sur la main...

Commentaires

Haha!!J'adore!!Mais ça pourrait être jusque parce que c'est le matin,don't worry;)

turbo-newbie 0

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

haha tlbm mais vdm quand même pour pas avoir le droit de vivre ta vie ;)

#3 Juste les jeunes ? Sinon, tu t'en es aperçu en essayant de la manger ?

Ahlàlà, ces jeunes qui ne savent pas tenir l'alcool.

Fallait pas sortir, fallait pas boire. En fait, fallait pas rentrer du tout... Je pense que tes parents ont du se marrer... Parce que pour te regarder te tartiner la main pendant 10 minutes, ils devaient profiter du spectacle... TLBM mais bon, tu sauras la prochaine fois qu'il faut se greffer une biscotte sur la main...

#6, 1 Avant de boire comme un trou, faut pouvoir le tenir. Mais VDM quand même, de devoir le cacher à tes parents ;p

Et encore, tu as eu de la chance : ils auraient pu te laisser ensuite tremper ta main tartinée dans le café bouillant... Gniark gniark TLBM du coup !

#4 je sais pas quel âge a l'auteur mais c'est pas parce que ses parents ne l'autorisent pas à aller se prendre une cuite qu'elle n'a pas le droit de vivre sa vie, y'a plein de raisons censées à ça sans que les parents passent pour des bourreaux... Je suis morte de rire en imaginant la scène, avec les parents, les yeux fixés sur sa main et l'auteur qui en rajoute une cuillère mdrr