Par main dans le sac - 20/5/2016 22:31 - France - Bordeaux
  Aujourd'hui, j'ai enfin avoué à mes parents que je suis bisexuel. Ma mère m'a répondu qu'elle était déjà au courant. Je lui ai demandé si elle avait deviné grâce à son instinct maternel. Sa réponse fut cinglante : "Non, je suis tombée sur ta boîte à sextoys." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Seroy  |  20

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MrMo  |  30

Moi je pense que dans une certaine limite c'est quand même un choix. Il est vrai que l'on ne choisit pas de qui on tombe amoureux le plus souvent, mais on choisit, par contre, le fait de le dire à cette personne et à notre entourage. L'auteur aurait très bien pu choisir, comme certaines personnes, de ne jamais le dire à personne et d'être avec des personnes du sexe opposée, malgré le fait qu'il n'aime pas cette personne, et ne soit jamais totalement heureux. C'est un certain acte de courage que d'affirmer son orientation sexuelle, et il a bel et bien fait le choix de l'affirmer et de le communiquer a ses parents, et donc c'est bien que ses parents ne rejettent pas ce choix-ci ! Moi c'est ça que je comprends dans la notion de choix, personne ne l'a forcé, donc c'est bien un choix dans un certain sens :)

Répondre
  la_pandate  |  36

Vous savez, si c'était un choix, bon nombre de personnes choisiraient l'hétérosexualité par apport au fait qu'ils auraient pu/puissent mourrir, souffrir etc.
C'est de loin pas un choix, sinon, cela voudrait dire que nous sommes tous bi (voire pan)

Répondre
  WadeWeirderO  |  44

Je suis d'accord avec vous, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Mais je pense pas que 12 ait dit une bêtise, dans une certaine mesure, ça reste une attirance comme une autre, comme certaines personnes sont attirés par les blonds, les rondes, les rousses, les grands... donc qui peut évoluer, ou pas, et donc n'est pas toujours inscrite dans le marbre.

Puis je ne pense pas dire de bêtise en ajoutant qu'il y a plusieurs degrés d'attirance
Par exemple, on peut ne jurer que par les rousses et un jour se retrouver à être tombé(e) amoureux/se d'une brune, ou bien au contraire, être attiré par les grands et ne jamais tomber amoureux/se d'un petit, simplement parce que ça ne nous attire pas du tout.
Je pense que la préférence du sexe de l'autre c'est le même principe. Surtout que lorsque la personne est aimée, on se fout un peu de ce à quoi elle ressemble (je parle pas de "prendre soin de soi" ou de négligence, simplement de son physique à proprement parler) puisqu'on l'aime pour ce qu'elle est en elle même, pour son caractère, sa manière d'être...

Après ce n'est que mon avis personnel, pas la vérité absolue évidemment, mais voilà d'après moi il y'a du vrai quand même dans "ça PEUT évoluer"

Répondre
  coeurdefeu  |  21

On choisit d'assumer ses préférences sexuelles mais non pas de les avoir. Le fait de le dire haut et fort ne signifie pas que c'est un choix.
Enfin bon, on ne choisit pas l'ignorance non plus .. Alors je compatis.

Répondre
  Holly Ds.  |  5

L'orientation sexuelle n'est pas un choix du tout. Si j'avais eu le choix , je n'aurais pas choisi d'être lesbienne. Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui peuvent nous blesser sur ce sujet. Donc on arrête les préjugés , quand on nait on a une orientation sexuelle et amoureuse , celle amoureuse peut évoluer mais pas la sexuelle. Donc on nait comme on nait , et on essaye de s'accepter malgré tout ces connards d'homophobes/biphobes/panphobes/transphobes ect...

Répondre
  Holly Ds.  |  5

L'orientation sexuelle n'est pas un choix du tout. Si j'avais eu le choix , je n'aurais pas choisi d'être lesbienne. Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui peuvent nous blesser sur ce sujet. Donc on arrête les préjugés , quand on nait on a une orientation sexuelle et amoureuse , celle amoureuse peut évoluer mais pas la sexuelle. Donc on nait comme on nait , et on essaye de s'accepter malgré tout ces connards d'homophobes/biphobes/panphobes/transphobes ect...

Répondre
  Holly Ds.  |  5

L'orientation sexuelle n'est pas un choix du tout. Si j'avais eu le choix , je n'aurais pas choisi d'être lesbienne. Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui peuvent nous blesser sur ce sujet. Donc on arrête les préjugés , quand on nait on a une orientation sexuelle et amoureuse , celle amoureuse peut évoluer mais pas la sexuelle. Donc on nait comme on nait , et on essaye de s'accepter malgré tout ces connards d'homophobes/biphobes/panphobes/transphobes ect...

Répondre
  MancaVergogna  |  46

Vous savez, aimer s'enfoncer des trucs dans le fondement ou pas ça ne définit pas une sexualité... C'est vrai que ça peut donner une éventuelle indication, mais n'est pas forcément homo ou bi celui qui utilise des sex toys !

Répondre
  yamiko_0  |  25

exactement il y a beaucoup d'hommes tout à faire hétéro qui ont osé explorer leur corps, même parfois en couple avec leur copine, et ça ne fait pas d'eux des bi ou gays :p en fait absolument tout le monde peut profiter de sextoys donc ça ne devrait pas suffire pour en tirer des conclusions ^^ (mais bon je sais très bien que la plupart des mecs ne veulent surtout pas en entendre parler comme si aller voir de ce coté de leur anatomie allait remettre en cause leur virilité, ce qui est absurde bien entendu m'enfin :p)

Répondre

Je n'ai pas compris non plus.
Et toujours pas après avoir lu les commentaires : il peut y avoir des sextoys pour fille (qu'il utilise avec une copine) et pour homme (qu'elle utilise avec lui)...je ne vois pas quel genre de jouet ne pourrait être utilisé que par un homme avec un autre homme ?