Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Ryudjinn  |  49

Je connais ça. Comme je trouvais fort peu pratique de devoir partager l'ordinateur familial avec mon frère, et mes parents m'ayant expliqués qu'ils ne pouvaient pas se permettre de nous en acheter un chacun, j'ai bossé 3 mois au Mc Do pour me payer la moitié du mien, l'autre moitié m'étant offerte pour mon anniversaire. Quelques mois plus tard, mon frère étant jaloux, il a reçu à Noël son propre ordinateur, bien plus performant que le mien, faut-il le préciser. Curieusement, je ne l'ai pas super bien vécu.

Commentaires
Par  Ryudjinn  |  49

Je connais ça. Comme je trouvais fort peu pratique de devoir partager l'ordinateur familial avec mon frère, et mes parents m'ayant expliqués qu'ils ne pouvaient pas se permettre de nous en acheter un chacun, j'ai bossé 3 mois au Mc Do pour me payer la moitié du mien, l'autre moitié m'étant offerte pour mon anniversaire. Quelques mois plus tard, mon frère étant jaloux, il a reçu à Noël son propre ordinateur, bien plus performant que le mien, faut-il le préciser. Curieusement, je ne l'ai pas super bien vécu.

Par  CaviaAperea  |  40

Ce n'est jamais agréable comme contexte. C'est plutôt vrai qu'en tant que "petit dernier" on a tendance à être favorisé (il y a des exceptions, je parle d'une moyenne que j'ai pu côtoyer et je fais partie de cette moyenne des "petits derniers de la fratrie"). Lorsque j'étais enfant il y avait des choses que mon grand-frère avait en cadeau et je ne comprenais pas pourquoi je n'aurais pas la même chose moi aussi sauf que mes parents me favorisaient davantage. Lorsque j'avais une dizaine d'année j'ai eu une brusque prise de recul sur la situation et je l'ai expliquée à mes parents et à mon grand-frère puis la situation s'est beaucoup assainie chez moi par la suite. Je pense que dans l'idéal il faut toujours parler spontanément et c'est mieux quand les personnes touchées par la situation ne sont ni dans le déni ni dans la mauvaise foi. Courage à l'auteur, j'espère que tes parents prendront conscience que c'est une situation anormale et qu'ils pourront changer leur attitude.