Par bouuuuuh le bébé - 27/10/2016 00:10 - France - Longjumeau

Aujourd'hui, et depuis toujours, mon petit frère pleure dès qu'on lui dit "Non", "Arrête", "Va dormir", "Mets la table" etc. Ce ne serait pas très alarmant s'il était petit, seulement... Il a 15 ans. VDM
Je valide, c'est une VDM 1 483
Tu l'as bien mérité 121
Reddit

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

personne n'a dit que la baffe etait LA solution mais arrêtez de crier au scandal pour une baffe. on a pas parler de lui retourner la tête non plus! Et puis parfois les paroles peuvent être humiliantes rabaissantes alors certe il y'a d'autre methode que les baffes et il ne faut pas en donner a chaque dispute ça doit rester très rare mais parfois ça fait du bien! perso je m'en suis pris 2 dans ma vie et la 2eme je remercie ma mère de me l'avoir mise!

#38 En même temps il n'est pas normal qu'un mari "éduque" sa femme alors que l'on parle ici de parents qui éduquent leurs enfants.

Commentaires

Je crois qu'une petite consultation chez le psy s'impose.

Une paire de claques surtout.

#10 très intelligent comme méthode. J'aimerais pas être tes enfants

Bien dit, il faut lui faire des petits bisous et des cookies jusqu'à ce qu'il consente à obéir et se comporter de façon responsable. Mais pas trop violents les bisous, ça pourrait le brusquer ce petit bout de chou d'amour.

moi je suis daccord avec gloomi! si il pleure à la moindre contrariété c'est qu'il a eu l'habitude qu'on cède à ses caprices. ( ce n'est pas un reproche je suis quelqu'un qui pleure aussi très facilement alors que j'ai 24 ans )... une remise à sa place ne lui fera pas de mal. y'a une difference entre frapper un enfant de 5 ans et mettre une baffe à un ado de 15 ans qui en aurais PEUT ETRE besoin une fois dans sa vie... ce n'est que mon avis. apres je ne connais pas la vie de ce garçon et je ne juge ni lui ni ses parents...

Comme le disait Monette44140 il a 15 ans ce n'est plus un gamin, les caprices ce n'est plus de son âge. Donc je maintiens ce que j'ai dit, une paire de claques. Je juge sur ce que je lis, on n'a que l'âge du frangin, la plupart des gens sont en bonne santé mentale et physique, je prends donc la norme comme point de repère: c'est un ado de 15 ans en parfaite santé, il supportera parfaitement une baffe. Si vous pensez qu'on peut éduquer parfaitement quelqu'un sans jamais le punir grand bien vous fasse, si vous réussissez c'est encore mieux, si vous êtes contre une claque ou une fessée sur un enfant pas sage c'est vous que ça regarde. Le fait est que je suis sûr qu'on s'en est tous (ou presque) pris une ou deux quand on était petit et qu'on est tous (ou presque) des adultes ou des adultes en devenir bien équilibrés et bien élevés. Ce n'est pas rendre service à l'enfant de le cajoler en permanence, là il a 15 ans et il est chez ses parents donc ce n'est pas un problème, mais quand il va devoir s'intégrer à la société il risque de morfler autrement plus qu'avec une claque, le monde extérieur n'est pas forcément une jungle mais ce n'est pas non plus une pièce capitonnée pleine de tolérance et de bons sentiments. Mais je le redis je me base sur un individu lambda.

"L'habitude qu'on cède trop souvent à ses caprices"... Eh oui, ce sont les parents qui cèdent, avec une éducation un peu laxiste parce que parents poules par exemple.. Alors plutôt ne plus céder, en ayant des règles de vie trop strictes même, quitte à relâcher la chose après. Mais si le gamin a été éduqué en ayant tout ce qu'il souhaitait, ce n'est pas violemment qu'il faut sévir, il ne comprendrait pas pourquoi avant cela fonctionnait et plus maintenant. Une discussion s'impose et des règles plus fermes pour une meilleure vie de famille, je dis oui en revanche, ça me semble plus cohérent !

#20 c'est vrai que certaines personnes pleurent très facilement. Mais franchement pleurer parce qu'on te dis de mettre la table cest6vraiment pas normal surtout à 15 ans. Mon frère à le même âge et si il est pas d'accord avec ce que lui disent mes parents il pleure pas, y'a d'autre façon de le montrer. Et #25 y'a aussi d'autres façons de punir que de frapper

#29 Sans déconner, tu m'apprends un truc là. Il faut de tout pour une bonne éducation, de la douceur, des limites, des récompenses, des encouragements, des punitions etc. Si je donne l'impression de me concentrer sur les punitions physiques c'est parce que c'était le contenu de mon premier commentaire et que visiblement c'est un truc qui à l'air inadmissible aux yeux de certains.

Je trouve ça hallucinant que tant de gens considèrent que foutre des claques à quelqu'un soit une bonne méthode pour résoudre quelque problème que ce soit...

#13 , il a 15 ans pas 6 ans une claque ça vas pas le tuer !

"Ma femme a 30 ans, pas 6 ans, une claque ça va pas la tuer..." "Ma femme pleurait pour un rien, c'est pour ça que je lui donne des claques." C'est bizarre hein, pourquoi quand on parle de femmes battues ces phrases paraissent inacceptables, et quand on parle d'enfants (ou d'ados), c'est limite considéré par certains comme la seule manière de bien les élever ? (Accessoirement, élever ses enfants, ça consiste pas uniquement à éviter de les tuer.)

#38 Félicitations, tu as complètement détourné le sujet et tout ce qui a été dit. Et si tu appelles ça "pleurer pour rien" et pas "faire un caprice" le fait qu'un ado pleure dès qu'on lui dit un truc qui ne lui plaît pas alors je serais vraiment curieux d'en savoir plus sur ce qui est un caprice d'après toi.

#38 En même temps il n'est pas normal qu'un mari "éduque" sa femme alors que l'on parle ici de parents qui éduquent leurs enfants.

Ce qu'est un caprice pour moi ? C'est simple, pour moi un caprice n'existe pas, ou disons que je n'emploie pas ce mot. Je trouve que c'est un mot fourre-tout qu'on emploie quand on ne comprend pas le souhait de l'autre ou qu'on le juge excessif (surtout pour les enfants). Je ne vois pas ce qui justifie qu'on frappe quelqu'un, que ce soit un enfant ou un adulte. Je dis pas que c'est normal qu'un ado de 15 ans pleure lorsqu'on lui fait la moindre remarque. Mais je ne vois pas en quoi le frapper résoudrait quoi que ce soit. Il y a des adultes qui ont des comportements qui peuvent paraître inadaptés, c'est pas pour autant qu'on les frappe. Et justifier le fait qu'on frappe un enfant par "l'éducation" c'est encore pire je trouve. Les parents sont censés être les figures protectrices pour l'enfant, comment peuvent-ils protéger et frapper ? Peut-être y a-t-il eu des problèmes d'éducation pour cet adolescent. Ou peut-être a-t-il des soucis psychologiques, ou peut-être a-t-il un trouble autistique comme le suggèrent des gens plus bas, ou peut-être est-il hypersensible, je ne sais pas. Mais même dans le cas où c'est un problème d'éducation, je ne vois pas en quoi des claques résoudraient quoi que ce soit. Dire qu'un enfant ou un ado est mal élevé parce qu'il n'a pas été assez frappé, ça me fait gerber. On peut très bien éduquer ses enfants sans les frapper, sans les humilier. On peut très bien leur apprendre qu'il y a des limites, des obligations dans la vie, sans pour autant le faire en leur faisant mal ou peur. Je ne blâme pas les parents qui donnent une fois une tape à leur enfant parce que ça leur échappe, on est humain, de même ça peut nous arriver d'insulter un automobiliste, de dire un truc blessant à son conjoint, etc. Par contre, considérer les claques/fessées comme une méthode d'éducation, c'est comme considérer qu'il est normal d'insulter systématiquement les gens qui font des choses qu'on désapprouve, ou balancer régulièrement des vacheries à son conjoint. Ou de frapper ses employés pour leur apprendre à bien travailler.

#36 justement il a 15 ans, à 15 ans on pleure pas quand on nous demande de mettre la table ça montre bien qu'il y a un problème et que un claque ne résoudra rien du tout, ou peut être ça le fera pleurer encore plus

Une claque est trop radicale. D'accord pour punir cet adolescent mais avec des moyens non violents et après être passé par le dialogue.

On n'est pas tous bien équilibrés et bien élevés, malheureusement... et je suis tout à fait d'accord avec ton analyse à part ça !

Une paire de claques, c'est continuer de l'infantiliser. Il est assez grand pour comprendre qu'il y a un problème dans son attitude, et si les parents ne sont pas capables de lui faire comprendre, reste l'aide d'un professionnel. La violence n'est jamais une solution à privilégier en matière d'éducation.

personne n'a dit que la baffe etait LA solution mais arrêtez de crier au scandal pour une baffe. on a pas parler de lui retourner la tête non plus! Et puis parfois les paroles peuvent être humiliantes rabaissantes alors certe il y'a d'autre methode que les baffes et il ne faut pas en donner a chaque dispute ça doit rester très rare mais parfois ça fait du bien! perso je m'en suis pris 2 dans ma vie et la 2eme je remercie ma mère de me l'avoir mise!

Merci, entièrement d'accord avec toi. Marre des gens qui prennent des exemples à tout va histoire d'illustrer ses arguments. Et comme tu le dis si bien ici on parle d'éducation de mineur. Et ce n'est vraiment pas le rôle d'un mari d'éduquer sa femme.

Psychologie quand tu nous tiens !!!!

Vous avez pensé à vérifier s'il n'est pas atteint d'autisme par hasard ?

Il s'en seraient rendus compte bien avant :)

Pas forcément, certaines personnes ne découvrent leur autisme qu'à l'âge adulte.

Les autistes qui le découvrent à l'âge adulte sont très souvent des Aspies... Et ne se manifestent pas comme cela. après il peut aussi avoir un autre trouble :)

Il a le syndrome de Peter Pan :)

Les derniers dans les fratries ont cette tendance à vouloir rester le plus longtemps possible dans les privilèges du petit dernier, le bébé d'amour à sa maman qui est chaste et pur, et lui rappelle combien elle est encore jeune car elle a encore un enfant à la maison et elle va pas du tout être mamie ou à la retraite bientôt, pareil pour papa ;)

Je vais en parler à mon frère qui est pourtant le premier. C'est un mythe le benjamin pourri gâté même si ca arrive. En tant que seconde et dernière, on ne m'a fait aucun cadeau. Pire, je devais faire comme lui et ce très jeune tout en regardant le "premier" qui était génial !

Claques, gifles, baffes, etc. Est-ce un débat sensible ? Mes joues ont bien piqué mais j'ai vite intégré les règles de vie à la maison...

On me les a expliqué est je les intégré tout de suite, donc frapper ça sert à rien. Et dans le contexte de la vdm si à 15 ans il pleure pour ça c'est oas avec des claques que ça va s'arranger. Maus si tu oense tout régler par la violence...

désolé pour les fautes de frappes mais quand je les ai vu la limite de temps pour éditer été déjà passé.

Et faire ça avec un gamin qui a déjà un souci psychologique risque d'aggraver le dit souci. De nombreux parents s'en sortent en ayant des enfants bien élevés sans recourir à la violence... J'ai reçu des fessées étant petite, et ce n'est pas pour autant que je considère qu'il s'agit d'une bonne méthode d'éducation.

C'est des façons de penser comme ça qui font que la génération qui arrive n'a rien ni dans dans le crâne, ni dans les tripes. J'en ai pas pris souvent, mais une fois ou deux bien mérité, ça ne fait pas de mal. Ce qui m'emmerde le plus c'est que leur mentalité de merde m'affectera aussi puisqu'on m'assimilera à cette génération. Alors merci...

@42 "Notre jeunesse [...] est mal élevée. Elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui [...] ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce. Ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler. Ils sont tout simplement mauvais." Socrate (470-399 av. JC)

DésoléE pour les fautes de frappe_ mais quand je les ai vuES, la limite de temps pour éditer étAIT déjà passéE. 5 fautes pour une vingtaine de mots : de toute évidence, ce qu'on t'a expliqué et que tu n'as pas intégré, c'est le français. ^^

#45 je ne suis pas là pour faire attention à mon orthographe qui même si il laisse à desirer sur ce commentaire n'empêche pas du tout de le comprendre. Alors que les fautes de frappe peuvent faire que l'on ne comprend pas certains mots. Après si vous n'avez rien d'autre à faire que de corriger toutes les fautes que vous voyez dans les commentaires faites le je n'en ai strictement rien à faire.

dis donc toi on ne t'a pas demandé de faire le prof de français ?

Mention spéciale pour le pseudo ^^ Sinon à 15 ans, force est de reconnaître que ça traduit un certain retard / [important] manque de maturité sur ce plan là. Consulter un psychologue comme mentionné plus haut, ou au moins essayer de comprendre pourquoi il se comporte ainsi me semble judicieux.

il n'y a pas d'âge pour être et rester le bébé à sa môman

petit frère? non petit br......

À mon avis c'est surtout un garçon qui a été trop bercé par ses parents, c'est à eux de déléguer pour qu'il apprenne que tout ne lui viendra pas sur un plateau. À 15 ans, je pense que le gamin est conscient de son comportement, il profite de la gentillesse de ses parents et/ou de ses frères et soeurs alors pour ce qui est d'aller voir un psy, à part faire payer des honoraires je pense pas qu'il soit très utile.

Qu'il ne veuille pas mettre la table ou autre et qu'il le dise là oui on peut dire qu'il profite mais de là à pleurer quand même ... A 15 ans tu pleure pas pour ça franchement

Mais, comme quelqu'un l'a évoqué précédemment, il pourrait être atteint d'un problème. Genre l'autisme. J'en sais quelque chose, mon frère cadet est lui-même autiste, il a le même âge que celui de la VDM, et même s'il ne se comporte pas exactement pareil — quand on lui donne des ordres, il dit "Non" mais obtempère quand même —, il a encore quelques comportements puérils, et je verrais bien un autre autiste se comporter comme le gars de la VDM. Dans tous les cas, voir un psy aurait un intérêt, plus que les claques. Mille fois plus que les claques. Et évitez de juger quand vous ne connaissez pas la situation. Vous pourriez avoir raison, mais ne l'assénez pas pour autant. Et encore une fois, un gamin de 15 peut ne pas être tout à fait conscient de son comportement, s'il souffre d'un handicap quelconque.

#19 Je n'ai pas mentionné les claques dans mon commentaire et ensuite les personnes qui peuvent le mieux comprendre le comportement de leur enfant sont, selon moi, ses parents. Donc oui s'il y a un vrai problème ou handicap sur l'enfant, aller voir un professionnel, je suis d'accord mais c'est une étape secondaire. Encore une fois ce n'est que mon avis et vous avez raison je ne connais pas toute la situation de la famille, mais personne n'a assez d'éléments pour en faire un diagnostic..

Votre commentaire doit respecter notre charte. Vous pourrez l'éditer pendant deux minutes.