Par Ah.. - 15/11/2017 00:30 - France
  Aujourd'hui, et depuis quelques temps, mon compagnon ne souhaite plus rien faire au lit. Soupçonneuse, je jette un coup d'oeil à son historique internet. Apparemment, il préfère les rendez-vous avec des transexuelles de sa région, qu'il organise lui-même. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre

Je sais que ton commentaire est censé être humoristique mais je n'aime pas les blagues qui diffusent des idées fausses. C'est très rare les transgenres qui utilisent leur parties génitaux de naissances, la dysphorie est bien trop forte... Les vrais transgenres au lit ne sont pas les trans qu'on voit dans les films pornographiques.

Répondre

Tu t'es fait entérré-e à tord. Tu as raison. Pas que "Transexuel-le" ne se dise pas mais que c'est un mot à éviter. Quand je lis des gens qui disent que: "Les transsexuel-les sont tous des prostitué-e-s" car dans le mot, on entend: "Sexuel"... Ça me fait peur. J'approuve à 100% ton commentaire. Dans "Transgenre", on entend "genre" et on sait qu'on a une dysphorie de genre qui n'a rien à voir avec le sexe.

Par  Kath5  |  13

Non Fatsheep, transgenre et transsexuel(le) sont deux choses différentes : dans le premier cas il s'agit plus d'adopter des tenues vestimentaires et de se ressentir comme étant de l'autre sexe (par rapport à son sexe biologique), dans le cas des transsexuel(le)s, il s'agit de personnes qui se sont fait opérées pour être reconnues officiellement comme étant de l'autre sexe. Pour Scott, désolée c'est comme ça, quelqu'un, même né homme, qui a subi une opération complète, est bien reconnu comme étant une femme. Et que fais-tu des hermaphrodites de naissance ?

Répondre
  Sthéno-NB  |  0

Je me suis créé.e un compte pour pouvoir te répondre tout spécifiquement, parce que tu as hélas absolument faux. Mais c'est une erreur plutôt courante !

Le terme "transsexuel-le" renvoie au domaine médical ; afin de se détacher de cette vision biaisée qui veut qu'une personne trans* est forcément opérée, et également cesser d'affilier la transidentité aux organes génitaux, le terme "transgenre" a émergé.

Il ne s'agit donc en aucun cas d'une différenciation à établir entre les personnes qui "adoptent des tenues vestimentaires et se ressentent comme étant de l'autre sexe (par rapport à son sexe biologique)" et les personnes qui "se sont fait opérées pour être reconnues officiellement comme étant de l'autre sexe". Dans ces deux cas, les personnes sont transgenres.

Le glissement de "transsexuel-le" à "transgenre" est donc simplement l'évolution d'un terme pour parler d'une population donnée, et épouser au mieux la réalité de leur parcours.

Par ailleurs, l'on ne parle pas d'hermaphrodisme pour l'espèce humaine, mais d'intersexuation ! :)

Par  Celuiquisait  |  25

D'habitude avec une VDM pareille, Soit les commentaires sont désactivés illico soit ca se traite de facho/nazi/homophobe/patriarka/ouinouin pour un oui ou pour un non. Que vous est-il arrivé ?

Répondre

" [...] Soit ça se traite de facho/nazi/homophobe/patriarcat/ouinouin pour un oui ou pour un non". Je vais reprendre les paroles d'une bédéiste connue alors: "Ce n'est pas à toi de décider si une chose que tu as dîtes me blesse ou non".