Par Anonyme - 09/02/2017 22:00 - Japan - Kobe

Aujourd'hui, élève-ingénieur fauchée, je découvre le stage ouvrier que je ferai cet été. Je vais donc faire les mêmes tâches que j'aurais fait en interim, mais gratuitement. VDM
Je valide, c'est une VDM 18 705
Tu l'as bien mérité 1 629

Dans la même collection

Gégé, tu déconnes

Par Pilou, el Pollo Loco - 01/08/2023 14:20 - France - Tarbes

Aujourd'hui, première semaine de stage d'ingénieur sur chantier. Mon rôle est en partie de sécuriser la zone et d'éviter les accidents. Je contemple actuellement la police faire tomber les barrières et couper les cadenas que j'avais mis en place pour courser un exhibitionniste, courant entièrement nu sur le site. VDM
Je valide, c'est une VDM 3 523
Tu l'as bien mérité 514

Top commentaires

Le respect ne devrait pas être question de salaire. Sous prétexte que l'auteur va diriger des gens il est normal que son travail soit gratuit alors qu'en temps normal l'entreprise paie un intérimaire ??

Commentaires

Comme cela tu auras une idée de la différence entre ton salaire et celui des gens que tu dirigeras O:)

Le respect ne devrait pas être question de salaire. Sous prétexte que l'auteur va diriger des gens il est normal que son travail soit gratuit alors qu'en temps normal l'entreprise paie un intérimaire ??

lapapesse 0

votre commentaire est hors de propos. L'entreprise ne va pas tourner uniquement avec des stagiaires.

JUDExGORE 24

Cesscout, elle fait de longues études pour diriger ces gens, il est donc normal qu'elle soit payée plus qu'eux, sinon personne ne ferait d'études type ingénieur etc...

JUDExGORE 24

Cesscout, elle fait de longues études pour diriger ces gens, il est donc normal qu'elle soit payée plus qu'eux, sinon personne ne ferait d'études type ingénieur etc...

Encore faudrait-il que ces ingénieurs soient aptes à manager plutôt qu'à faire de la gestion de projet en sortie d'école. C'est rarement le cas.

Je trouve un peu aberrant de faire de la gestion de projet où du management directement en sortie d'école. Certains y arrivent, personnellement, je préfère acquérir un minimum d'expérience technique pour avoir le sens des réalités de mon domaine d'activité...

Certaines écoles acceptent des contrats d'intérim comme stage, c'est un peu spécial, il faut prévenir la boite (surtout si il y a un rapport à rendre) mais ça peut permettre de se faire un peu d'argent. Essaye de voir si c'est possible pour toi si ça peut aider

Ouaip, personnellement je fais un service civique qui me sert de stage M2. La fac m'a fait signer un CAE (Contrat d'aménagement d'étude). Ça marche aussi pour les CDD, les CDI... à voir si ça peut fonctionner en école ?

Oui, c'est ce que j'ai fait. ça dérange pas les entreprises en général, surtout si tu as déjà travaillé chez eux avant :)

Euh... Tu sais combien d'étudiant sont dans ton cas? a peu près tous, c'est frustrant mais c'est comme ça. Si on devait tous écrire une VDM pour ça, le site serait saturé.

Llonewo 21

Les stages quand on vise le diplôme d'ingénieur font pleinement partis du cursus au même titre que les cours pour lesquels les élèves ne sont pas non plus payé... Le premier est court, non rémunéré et permet de découvrir pour la plupart la production... À la fin du cursus c'est un stage de 6 mois rémunéré avec des missions d'un niveau pour ingénieur junior peu expérimenté. Il y a une graduation logique que les durées, les responsabilités et la gratification. Si on veut être payé dès le début on choisit une voie accessible via alternance ou contrat pro. Alors se plaindre d'un stage alors qu'il fait partie intégrante de la voie qu'on a soit même choisi et qui vise à l'issu du cursus à avoir une rémunération assurée et supérieure à la majorité de la population active , c'est un peu ridicule.

La réponse ultra facile "gna gna gna t'as pas à te plaiiiindre" Sauf que si t'es comme moi, dans une école à 8000€ parce que le cursus n'existe pas dans le public, qu'il faut en plus prendre un appartement (+ course + transport + matériel coûteux), et qu'en plus ton école calle le stage de deux mois pendant l'été (sachant que la ou je bosse l'été je me fais entre 1700€ et 2000€ par mois) benh ça fout un peu la mort de passé à côté de cet argent. Et ouais désolée d'avoir choisis ce cursus, mais je vais pas faire boulangère ou coiffeuse juste parce que les études que je veux sont chères. Oui j'ai choisis, non ça veut pas dire qu'il faut que je ferme ma gueule quand quelque chose est manifestement bancale ...

En fait, tu es censée te rembourser plus tard, après les études, avec ton super salaire. Certains cursus qui, eux, sont payées (les élèves sont payés), te demandent de te rembourser en contrepartie. Le stage ouvrier fait effectivement partie du cursus (et donc tu ne remplis pas non plus tout à fait le rôle d'un vrai employé....) Après, c à toi de le trouver, et de négocier le salaire ! Il n'est pas dit que ça doit être gratuit (ancienne élève-ingénieur moi-même, j'ai fait un stage ouvrier payé.... (ok, 1/3 du SMIC, mais mieux que rien). Ne peux tu pas faire passer un travail d'interime mieux payé en stage ouvrier ? Les règles diffèrent sûrement selon les écoles, mais chez nous, ce qui comptait, c'était l'expérience acquise, pas le prix que t payé ! L'idée est d'avoir un rôle en bas de l'échelle pour expérimenter ce que c'est et ainsi en tenir compte le jour à tu seras en poste de management. si ton tag à 2000 euros de l'été correspond à ces critères, ne peux tu pas le faire valider ? (Genre le mec qui fait caissier ou ouvrier à la chaîne, on se fiche qu'il le fasse gratos ou pas pour valider le stage Souvent, c mal payé uniquement parceque, sans ça, les boites ne prendrais pas un mec pas formé en stage.

Je suis en école de dessin donc pour faire valider mon stage, il faut qu'il ai un minimum de rapport. Donc non mon job d'été en intérimaire en usine pharmaceutique n'est pas valable. Et je veux bien que mon futur salaire soit un gage de, mais déjà je vais pas débuter ma carrière à 3000€ et ensuite, ça change pas le problème que la maintenant tout de suite je suis étudiante fauchée et que le stage m'ampute d'une partie de revenu. Et qu'encore une fois, on aie le droit de râler pour ça

une indemnisation (même 100€ sur le mois) ou les repas du midi offerts par ex c'est la moindre des choses surtout pour une boîte qui peut se permettre des intérimaires... une PME avec peu de moyens je dis pas... un élève ingénieur en stage ouvrier dans un grand groupe, pas payé non plus

Le stagiaire, main d'œuvre d'appoint gratuite : syndicaliste, je me suis battu contre ça toute ma vie. Réponse des patrons : bon nous ne formerons plus les étudiants et élèves de grandes écoles ! Il y a des coups de pieds au cul et bien plus qui se perdent !

Le stage non rémunérés, cet esclavage des temps modernes.