44
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  zegarage  |  10

Par  Michel62400  |  14

Pff ! quel culot ! tu oses réclamer de l'argent alors que l'enfant dort ? jamais vu ça ! Serieusement, ça existe, les zarnakeurs qui tiennent ce genre de propos ? On leur retient les pauses pipi, les blablas et le café à leur boulot ?

Répondre
  Shune133  |  6

Michel, vous saurez que quand un enfant dort, nous ne sommes pas tranquilles à regarder la TV ou autre. Non, nous devons régulièrement nous assurer que l'enfant va bien, qu'il ne s'est pas étouffé ou autre (ça s'appelle la prévention de la mort subite du nourrisson). Pendant le temps de sommeil, nous nettoyons la maison, stérilisons les biberons etc... Nous sommes tout sauf inactives!!

Par  axelpg  |  2

Répondre
  myam1myam  |  28

Si on suit votre raisonnement dans les maisons de retraites la nuit tant que les personnes dorment les employés sont payer moins ?

Répondre
  axelpg  |  2

Sur service public.fr : Une heure de présence responsable est une heure de travail durant laquelle le salarié peut utiliser son temps pour lui-même tout en restant vigilant pour intervenir si nécessaire. Une heure de présence responsable est égale aux 2/3 d'une heure de travail effectif. Donc mea-culpa, c'est 2/3, pas 1/3. Mais le principe reste le même. Et sinon on ne parle pas d'infirmière de nuit, on parle de baby-sitting... ça n'a rien à voir.

Répondre
  lyza77  |  49

Mais pour une babysitter, on fait appel à elle (lui) parce qu'en général, on sort le soir, donc les les assistantes maternelles ne travaillent plus. On définit un taux horaire, une heure d'arrivée et une heure de départ. Cela signifie, en tant que parent, que l'on sait parfaitement que dans ce créneau, l'enfant dormira. Ce serait malhonnête de revenir sur un salaire sous prétexte que l'enfant dort alors qu'on savait que cela allait arriver, non ?

Par  wangIwang  |  44

J'ai vu un article il n'y a pas longtemps sur comment compresser les coûts de main d'œuvre écrit par un dirigeant d'entreprise. Tout était basé sur le bluf, la mauvaise foi, et le respect plus que borderline de la loi. Le truc, c'est qu'entre les personnes soumises, celles qui ne connaissent pas la loi, celles qui trouvent intéressant d'accepter, ben 99% du temps, ça passe. On est dans un cas un peu extrême, et très grossier, donc ça avait moins de chance de passer, mais avec une baby-sitter novice, ou particulièrement effacée, ça peut passer.

Similaires
Chargement…