67
Par Jesaispascommentilafait - / mercredi 30 mai 2018 18:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  trplde  |  50

Loool mais c'est tellement drôle de dire devant tout le monde que quelqu'un est autiste pour rigoler !! Nan mais c'est vrai c'est pas comme si c'était une vraie maladie et ni que c'était un chouia humiliant d'être affiché comme ça (surtout qu'autiste est rarement utilisé comme un compliment)... J'espère que le prof n'a pas laissé passer ça

Par  A'tuin  |  30

Il a sûrement dit ça pour faire rire les copains, c'est puéril, pas malin ni constructif et ça peut être blessant mais certains ne mesure pas forcément la portée de leurs paroles et à son âge, on manque de l'empathie et de la réflexion nécessaire à se rendre compte qu'utiliser une maladie, une préférence sexuel ou une particularité physique comme insulte est aussi bas qu'injuste. Je lui souhaite que ça lui passe et surtout je te souhaite de ne pas le prendre comme un affront personnel mais pour ce que c'est: une gaminerie pour se mettre en avant et affirmer sa place dans le troupeau.

Comments
Par  Julien Bastia  |  11

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  trplde  |  50

Loool mais c'est tellement drôle de dire devant tout le monde que quelqu'un est autiste pour rigoler !! Nan mais c'est vrai c'est pas comme si c'était une vraie maladie et ni que c'était un chouia humiliant d'être affiché comme ça (surtout qu'autiste est rarement utilisé comme un compliment)... J'espère que le prof n'a pas laissé passer ça

Répondre
  izou  |  17

Il y a 30 ans, dans mon collège, l'insulte à la mode c'était mongol, pour mongolien, synonyme de trisomique. Les jeunes n'ont pas beaucoup changé mentalement, ce sont les maladies qui sont à la mode ou pas...

Répondre

Certaines personnes atteintes de troubles autistiques ( j'en connais ) , donnent très bien le change en matière de sociabilité et ne sont en rien de fragiles petites victimes, se vexant comme un gamine a la moindre contrariété. C'est une maladie trèèèèèès large qui est rarement pareille d'une personne a une autre.

Répondre
  Je m'aime !  |  13

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Slyfried  |  30

Je m'aime ! Pour avoir des TDAH et diagnostiqué d'une forme d'Asperger (marrant, il était Autrichien, comme moi), Scott a entièrement raison. Les formes d'autismes ou présentant des troubles autistiques différent d'une personne à l'autre.

Répondre
  timathe  |  47

Scott, (je sais pas si il me manque un commentaire ou pas et je capte pas trop ce que tu veux dire? Ok c’est possible de donner le change au prix de gros effort et d’afficher autre chose qu’un comportement de petite victime fragile mais là l’auteur doit avoir maximum 17 ans, c’est donc une gamine littéralement. D’autant plus qu’il faut prendre en compte sa maturité affective aussi, elle n’a pas forcément la même que celle de ses camarades de classe. Et ça ne fait pas d’elle une fragile, au contraire.

Répondre

@timathe..je veux dire de manière directe, que les pathologies diverses ne font pas forcément des faibles, des personnes qui en sont atteintes. Certains sont blindés et les moqueries ne les atteignent pas. La maladie ne fait pas toujours de vous une victime.

Répondre
  chapelle16  |  48

Lolozzz t'es sérieux la ? C'est tout ce que t'as trouvé pour te venger d'être tellement stupide que tu n'arriveras jamais à la semelle de Slyfried question intelligence et qualités humaines ?

Par  A'tuin  |  30

Il a sûrement dit ça pour faire rire les copains, c'est puéril, pas malin ni constructif et ça peut être blessant mais certains ne mesure pas forcément la portée de leurs paroles et à son âge, on manque de l'empathie et de la réflexion nécessaire à se rendre compte qu'utiliser une maladie, une préférence sexuel ou une particularité physique comme insulte est aussi bas qu'injuste. Je lui souhaite que ça lui passe et surtout je te souhaite de ne pas le prendre comme un affront personnel mais pour ce que c'est: une gaminerie pour se mettre en avant et affirmer sa place dans le troupeau.

Par  Bisounours_Lapin  |  39

Je vis peut-être dans un monde de Bisounours, mais il est aussi possible que ton/ta camarade de classe ait pu voir certaines de tes caractéristiques et devinés que tu l'étais. Sans pour autant le dire comme quelque chose à connotation négative...

Répondre
  timathe  |  47

Mpffff oui et non... Je veux dire que si le/la camarade a été assez perspicace et attentif pour « deviner », il/elle aurait eu plus de tact. A moins que comme nombre d’ados ce soit juste de la maladresse ou qu’il/elle estime que c’est pas un « tabou »....
Mais mon fond méfiant me souffle que c’est plus de la moquerie qu’autre chose quand même... en tout cas ton point de vue est intéressant. (A mon avis)

Répondre

Vu qu’il faut parfois des années à des spécialistes pour dire qu’une femme est asperger, il est sacrément balaise le petit.
Ensuite, cela fait peu de temps que le syndrome d’asperger a été rangé dans les troubles autistiques, avant la dernière classification, il était à part.
Et enfin, si on met tant de temps à détecter les femmes, c’est justement parce qu’elles ont une capacité plus poussée à faire comme si elles étaient neuro typiques
Les asperger se fondent souvent dans le paysage

Répondre

Vu qu’il faut parfois des années à des spécialistes pour dire qu’une femme est asperger, il est sacrément balaise le petit.
Ensuite, cela fait peu de temps que le syndrome d’asperger a été rangé dans les troubles autistiques, avant la dernière classification, il était à part.
Et enfin, si on met tant de temps à détecter les femmes, c’est justement parce qu’elles ont une capacité plus poussée à faire comme si elles étaient neuro typiques
Les asperger se fondent souvent dans le paysage

Répondre
  xila2112  |  12

Qu'il ait deviné ou pas, à partir du moment où on gueule ça dans la classe sans aucune raison, ça ressemble plus à quelque chose de négatif voire de dénigrant selon moi

Par  alienrose_  |  17

Ça me rappelle mon année de terminale. J’étais très amie avec une fille qui avait la sclérose en plaques, les médicaments qu’elle prenait pour limiter les effets de la maladie lui faisait faire des crises d’épilepsie et des crises d’angoisse. Un jour (en philo aussi) un mec l’a imité faire une crise d’épilepsie sans aucune raison. Tout le monde en a ri... A la fin de l’année, un mois après la fin des cours, il lui a envoyé un message pour s’excuser, que c’était gamin, que c’était parce qu’il l’aimait secrètement. Autant vous dire qu’elle lui a jamais répondu, comme ça doit être vexant... on récolte ce que l’on sème il ne faut pas s’inquiéter pour ce genre d’individu.

Répondre

J’avais aussi une copine de cours qui avait une situation spéciale. Elle était brûlée sur une partie du visage et du corp. Mais elle était très ouverte sur le sujet et s’était vraiment endurcie pour passer la barrière des moqueries diverse. C’était une fille super cool.j’ai même flirtouiller avec elle quelque temps . Je me demande ce qu’elle devient🤔🤔

Répondre

Tellement d'accord avec vous. Ma fille de 8 ans est asperger et à l'école elle s'en prend plein la tête parce qu'en plus elle a un QI de compétition. Elle dit que c'c'est pas grave mais je vois qu'elle est malheureuse.

Similaires
Chargement…