Sensibilité

Par Anonyme - 27/04/2023 14:20 - Réunion

Aujourd'hui, en cours, ma prof m'a dit que j'étais la seule "orpheline" de la classe, car je n'avais pas de groupe de travail. Autant lui dire que ça ne change pas par rapport à ma vie en dehors de l'école. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 687
Tu l'as bien mérité 463

Dans la même collection

Top commentaires

Alors si je prends mon cas (273 élèves à mémoriser), ou le cas de mon collègue d'Arts plastique (608 élèves à mémoriser), cela beau être dit en début d'année, aux conseils de classe ... On peut largement oublier ce genre de fait suivant le contexte dans lequel cela a été dit. Et c'est une remarque que j'aurais pu très bien faire (sur le ton de l'humour suivant le rapport que j'ai avec l'élève, et en ayant oublié le fait qu'il soit effectivement orphelin). La fatigue, 7ème heure de cours, les soucis dans et hors du travail, font que j'aurais pu dire ce genre de phrase sans penser à mal, oubliant le contexte familial de l'adolescent....Et bien évidemment blessé totalement involontairement celui-ci. Le plus dur quand on s'en rend compte (de ce genre de bourde), c'est de savoir quand, comment discuter avec l'élève pour s'excuser, s'expliquer... Surtout quand on les voit une fois par semaine, qu'entre il y a des vacances... revenir dessus, rappeler la phrase malheureuse, ce n'est pas évident....

effectivement , mais elle ne l’est sûrement pas !

Commentaires

Si ta prof est au courant de ce fait, c’est vraiment le genre de remarques qu'elle pourrait s'abstenir de faire...

effectivement , mais elle ne l’est sûrement pas !

On l’indique dans les fiches à la rentrée scolaire... le prof sait.

moune78 32

non pas forcément, il arrive que l administration le sache par la force des choses mais que l'élève ne veuille pas que cela se sache : par pudeur, pas envie d'attirer la pitié de ses enseignants....

Alors si je prends mon cas (273 élèves à mémoriser), ou le cas de mon collègue d'Arts plastique (608 élèves à mémoriser), cela beau être dit en début d'année, aux conseils de classe ... On peut largement oublier ce genre de fait suivant le contexte dans lequel cela a été dit. Et c'est une remarque que j'aurais pu très bien faire (sur le ton de l'humour suivant le rapport que j'ai avec l'élève, et en ayant oublié le fait qu'il soit effectivement orphelin). La fatigue, 7ème heure de cours, les soucis dans et hors du travail, font que j'aurais pu dire ce genre de phrase sans penser à mal, oubliant le contexte familial de l'adolescent....Et bien évidemment blessé totalement involontairement celui-ci. Le plus dur quand on s'en rend compte (de ce genre de bourde), c'est de savoir quand, comment discuter avec l'élève pour s'excuser, s'expliquer... Surtout quand on les voit une fois par semaine, qu'entre il y a des vacances... revenir dessus, rappeler la phrase malheureuse, ce n'est pas évident....

Elle a peut-être des parents adoptifs ou d’accueil qu’elle aura mentionnés sur sa fiche de rentrée. ça ne l’empêche pas d’être orpheline quand même