Par Reeko - 17/03/2008 20:59

Aujourd'hui, après une journée de boulot de merde, en rentrant chez moi ma femme me crie : "C'est qui cette nana sur MSN qui t'appelle 'Mon p'tit chat' ?!" Après vérification, c'était en fait un spam qui se propageait sur certains contacts MSN. Encore une nuit sur le canapé... VDM
Je valide, c'est une VDM 40 846
Tu l'as bien mérité 3 587

Dans la même collection

Top commentaires

joina 0

et donc la conclusion c'est que les femmes n'y comprennent rien à l'informatique, qu'elles font des crises de jalousies sans raison, qu'elles fouillent dans les affaires de leurs maris, mais que ceux ci sont tellement tolérants qu'ils acceptent leur sort sans broncher ?

Buffy 11

Ralala au moins elle tient à toi elle est jalouse!

Commentaires

C'est mignon, mais ça parait pas très crédible. Ou alors ta femme est vraiment une quiche en informatique. Sinon, magnifique technique d'embrouille pour te couvrir!, je plussoie !

... et c'est comme ça qu'on a découvert qui mamie était sur MSN !

lyza77 51

l'anecdote est vieille, et c'est bien dommage car moi j'aimerais bien comprendre le "encore" pour la nuit sur le canapé : ce n'est donc pas la 1re fois que ta femme te suspecte ?

RoxFabFou 49

Oui pareil, moi c'est le "encore" qui me fait tilt, combien de fois as-tu dormi sur le canapé ?

"Mais mon p'tit chat, pourquoi le canapé... ? Tu sais que chez moi tu es toujours le bienvenu..."

Enfin il n'y a qu'un seul genre de site ou on chope c'est spam ;)

Moi je dirais VDM parcequil utilise encore msn...

MirabellePrune 36

Purée... faut pas relire les vieux commentaires... ---------- D'une il y a autant d'hommes qui font des crises de jalousie que les femmes. --- Deux ce n'est en aucun cas une preuve d'amour, mais de possessivité malvenue --- Trois, il n'y a pas besoin d'être un génie en informatique pour attendre des explications avant de sauter aux conclusions. --- Et petit dernier : Homme ou femme, ne vous laissez pas faire bon sang. T_T le confort d'une vie à deux ne justifie pas de se laisser pourrir comme ça et de finir sur le canap' à tout bout de champ.