Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre
  doubleK  |  45

@Humour_bizarre Pour réussir à enlever le noyau sans faire de la bouillie tout autour j'utilisais comme beaucoup une pointe de couteau , ce qui en raison du gras de la chair du fruit peut déraper. Bref je me suis retrouvée aux urgences de la main enceinte de 8 mois avec un couteau dans ma paume gauche... C'est là qu'ils m'ont appris qu'ils en font autant que les huîtres et que pour éviter l'accident mieux vaut un couteau rond mais aiguisé , planter le fil de la lame et faire levier en tournant pour décoller le noyau , ainsi en cas de dérapage ça part sur le côté ! ou passer une cuillère dessous le noyau mais selon la maturité de l'avocat ça fait de la bouillie et ce n'est plus vraiment présentable .

Répondre
  MadameDodue  |  63

Figure-toi kaa qu'à Angoulême il y a une clinique qui a un service spécialisé dans les mains et les pieds, le chirurgien est apparemment très réputé en France, selon les dires.

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

À Bordeaux la clinique St Martin est LA clinique de la main. Bon, aussi du pied. Mais si tu te fais charcuter la main pas trop loin de Bordeaux (enfin, Pessac), insiste pour aller à St Martin.

Par  yapudo  |  21

Et surtout, il faut toujours garder le pouce de la main qui tient le couteau bien appuyé à 5 mm de la pointe, ça retient la lame en cas de dérapage...

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Dans ma famille quand je vois mon père ou mon mari ouvrir les huîtres ils ne le font qu’avec des couteaux « normaux », pas des couteaux spécifiques. Pourtant on en mange souvent vers chez nous.