Par patate qui fume - 5/4/2020 09:30

Vulgarisation scientifique

Aujourd’hui, ma mère insiste pour aller voir une amie, ne comprenant pas le danger de transmission du coronavirus. Elle dit que ça sera "juste un petit coup rapide." J’ai dû lui dire que "juste un petit coup" c’était suffisant aussi pour "attraper" un bébé pour qu’elle capte le concept. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Scott du Canada  |  45

C’est dingue de constater la légèreté des gens face à cette pandémie. On est tellement habitués à notre petit confort que l’on en arrive à nier un risque potentiellement mortel pour soi même et pour les autres. En fait si il y avait demain en France un conflit armé ou une invasion de zombards, on serait vraiment pas beaucoup à survivre je pense.

Par  inx  |  9

Seriez-vous prêt à une guerre ? Non. J'ai vécu la guerre quand j'étais enfant, en ex-Yougoslavie. Personne n'est préparé pour. Personne. Même ceux qui s'imaginent l'être.
Ne pensez pas être des alpha derrière vos petits claviers en pensant être prêts. Vous êtes à des années lumières d'imaginer ce que c'est.

Commentaires
Par  Scott du Canada  |  45

C’est dingue de constater la légèreté des gens face à cette pandémie. On est tellement habitués à notre petit confort que l’on en arrive à nier un risque potentiellement mortel pour soi même et pour les autres. En fait si il y avait demain en France un conflit armé ou une invasion de zombards, on serait vraiment pas beaucoup à survivre je pense.

Répondre
  Maneskyggens  |  28

Oué, toi tu es un dur, un vrai, un survivaliste de l'extrême, on te lâche au milieu de l'Amazonie, tu survis sans soucis.
🙄🙄🙄🙄

Répondre

Je me suis fait une réflexion similaire.
Nous n'avons, par chance, pas connu la guerre (pour la majorité d'entre nous). Lorsque je vois comment se passent les choses et comment certains agissent (Magasins dévalisés, non respect des consignes de sécurité, manque de prise de conscience,...) je me demande ce que ce serait s'il s'agissait d'un conflit armé ou similaire.

Répondre
  Pentagram  |  32

Maneskyggens, c'est un bûcheron, un cuisinier, un pêcheur, un chasseur, un architecte, un leader né !
Je me demande pourquoi un tel homme a le besoin de faire passer des messages "cachés" qu'il prend soin de donner du plaisir avant le sien pour essayer de pécho sur vdm.

Répondre
  MadameDodue  |  63

C'est marrant Scott, mais justement je me disais que vu comme certains de mes clients piquent des crises parce que je cite "Ah, on nous dit qu'il n'y a pas de pénurie mais en attendant, il n'y a plus de farfalles Barilla quoi. Bon bah je vais devoir prendre des coquillettes du coup, je vais quand même pas prendre la marque magasin hein." et "hannnn, mais comment je vais faire sans Nutella ?!" ils ne sont pas prêts pour se prendre une guerre dans la tronche. Bon personne n'est prêt en vrai, mais il y en a pour qui le quotidien risque d'être vraiment très compliqué. Même si globalement, les gens sont très compréhensifs.

Répondre
  inx  |  9

Seriez-vous prêt à une guerre ? Non. J'ai vécu la guerre quand j'étais enfant, en ex-Yougoslavie. Personne n'est préparé pour. Personne. Même ceux qui s'imaginent l'être.
Ne pensez pas être des alpha derrière vos petits claviers en pensant être prêts. Vous êtes à des années lumières d'imaginer ce que c'est.

Répondre
  Anna Vil  |  12

Sdc : Parce que toi oui ?

Répondre
  Haythan  |  23

Je sais pas pour vous, mais personnellement je préfère voir des gens agir avec légèreté que des gens qui psychotent, bien enfermés chez eux, le nez rivé sur leur fenêtre le fusil dans une main et le téléphone dans l'autre, prêts à appeler la police à la moindre personne qui passe devant chez eux et à tuer le moindre d'entre eux qui oserait faire mine de s'approcher de sa porte.
Accessoirement, si il y avait demain un conflit armé chez nous, la situation serait bien différente, puisqu'on n'est pas en guerre.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Ça dépend Chatalors, tu prends par exemple les États-Unis durant la seconde guerre mondiale, ceux (ou plutôt celles, dans la majeure partie) qui sont restés au pays n'ont pas vu la guerre à proprement parler, mais vu que le pays tournait au ralenti ils l'ont sentie passer quand même. Et là je n'ai pas d'exemple en tête (il est trop tôt 😄) , mais il doit y avoir pas mal de cas où les conflits sont ou étaient concentrés sur une partie d'un pays plutôt que la totalité. Je suis à peu près sûre que les habitants ne cassent pas les couilles pour autant parce qu'il n'y a que des patates Agata et qu'ils voulaient des Annabelle, et que le couvre-feu c'est trop galère 😑

Répondre
  Wednesday 13  |  20

La qualité de vie et la façon de vivre était la même en 41 que maintenant ? Non.
Tu ne peux pas comparer.
Comparer un confinement et une guerre mondiale 20 ans après une autre et un crack boursier entre les deux.
J'avoue, c'est osé.

Par  earthwormjim357  |  28

Certains sont juste irresponsables, hier en bas de mon immeuble dans la cour intérieure, apéro de 3 heures normal... ça illustre bien l’idée que nombreux sont ceux qui privilégient leur intérêt personnel au détriment des autres, quand bien même respecter tout ça permettrait de réduire la durée du confinement 😪 (et donc servirait leur intérêt)

Par  Véro  |  11

Confinement full confort.
On a de l'électricité et de l'eau, déjà rien que ça, c'est une chance extrême.
Pour les pénuries, j'ai montré à mes ados qu'on peut faire sois même des yaourts, du beurre, du fromage blanc, du "boursin" et même des tagliatelles.
Avec internet on a les cours (les 2 plus jeunes râlent) et la possibilité de contacter un prof si soucis.
Pleins d'applications pour contacter amis et famille