Par Anonyme - 10/6/2019 06:30

Thug Life

Aujourd'hui, mon fils de 14 ans est en voyage scolaire en Espagne et sa prof me laisse 2 messages pour me dire qu’elle rencontre des difficultés de comportement avec lui. Après m’être fait du souci toute la journée, j’apprends finalement qu’il a simplement fait une bataille d’oreillers avec un copain le soir. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Athene Cunicularia  |  28

Quand bien même le voyage serait parti avec les plus assidus des membres de l'éducation nationale ça resterait des personnes qui font au cours d'une année six mois de grève quatre de vacances et un d'arrêt maladie c'est compliqué d'apprendre à gérer tous les élèves sur le temps restant.

Répondre
  M.Sazerel  |  6

Comment sa, j'aimerais vous voir à leurs places, avoir 3 à 5 classe de 30 élève ou plus, a chaque heure de la journée, avec chacun c'est bordélique et son rythme de travail avec plus ou moins de difficulté à les gérer, et sachez que non nous ne faisons pas grève pendant 6 mois, mais 4 à 5 jours pas an et si vous devriez vous plaindre ce serais au ministre de l'éducation nationale et vous verrez que tous n'est pas rose.

Répondre
  ashtak  |  11

Oui, enfin quand on s’engage dans ce corps de métier on s’attend à avoir ces difficultés, surtout à notre époque, je vous assure que dans le privé on a d’autres soucis à se faire, également. Vu le nombre de semaines de vacances que vous avez, plus les heures journalière de travail à fournir chez vous (que êtes censé fournir), plus vos absentéismes pour les conseils de classe et réunions en plus des grèves ça fait finalement plutôt bien payé à l’heure.

Répondre
  eusittap  |  19

j'ai une amie prof. les rares moments de grève c'est pour demander plus de sécurité (zéro sécurité pour eux ou pour les élèves), évidemment les journées de grève ne lui sont pas payées malgré le droit de grève, même quand elle est hyper malade ou au bord du burn out elle se force a y aller pour ses élèves, elle trouve toujours le moyen d'aider ses élèves a s'améliorer et a rattraper de mauvaises notes...
moi-même j'ai connu en une scolarité un maximum de deux jours de grèves. j'avais des profs a la voix quasi éteinte qui venaient quand même pour tenter de terminer le programme interminable.
si vous enviez autant ces "fainéants de profs", devenez le. vous allez vite le regretter je crois :) c'est loin d'être une sinécure.

Répondre
  Svetlanah  |  33

Ça tombe bien, l'Éducation nationale recrute. Allez-y puisque c'est si facile ! Même juste pour un remplacement. J'en ai fait un pendant 1 mois et demi et bien je ne voudrais pour rien au monde faire ce métier : des élèves au mieux inintéressés mais silencieux, au pire qui font du bordel sans arrêt, de l'insolence, des élèves qui se battent ou s'invectivent en cours... et corriger les copies est devenu un sacerdoce tant il y a de fautes, on ne reconnaît même plus les mots. Ensuite concernant les horaires oui c'est 18h de cours donnés (d'ailleurs quand vous parlez pendant 5h de suite, votre jolie voix n'est plus ce qu'elle était avant vos débuts) mais ensuite il y a les préparations de cours, les corrections de copies (j'avais 102 élèves, ce qui faisait 20h de correction sans mettre les compétences pour un brevet blanc par exemple) et le reste comme l'assr par exemple. En bref 18 + 20 + préparation de cours + mettre les compétences = on est bien à 50h par semaine voire plus. Et si je l'ai vu chez moi, je le vois aussi chez tous mes amis professeurs. Voilà les fénéants dont vous parlez. De plus, pour nous qui avons fait 5 ans d'études, on ose nous dire que c'est bien payé alors que nombreux sont ceux qui pensent qu'en plus d'instruire des élèves devenus de plus en plus ignorants, il faut les éduquer car les parents sont démissionnaires. Et bien faire tout ça pour un peu plus que le smic, même en début de carrière, franchement c'est pas terrible. Quant à ces fameuses vacances, elles servent souvent à corriger encore et toujours les copies de ces charmantes têtes blondes et ce n'est pas avec un salaire de prof que vous allez vous payer un super hôtel dans un paradis exotique. Être prof c'est un sacerdoce et une passion, on ne devient pas prof pour les vacances ou alors il faut être cinglé et vous allez vous retrouvez vite fait avec un burn-out.

Par  Atco51  |  20

Si le gamin est en état de récidive, c’est-à-dire qu’après une première bataille, un recadrage de la prof interdisant cela, il continue, oui c’est un problème de comportement ! Désobéir à une autorité est insupportable quand c’est délibéré et de la provocation.

Répondre
  ashtak  |  11

Oui enfin on parle d’un enfant.. Si tu ne peux gérer tes élèves sans appeler leur parent pour une bataille de polochons il y a du soucis à se faire pour le reste des cours ..

Répondre
  Worst Infamous  |  35

Qu'est ce que ta vie a l'aire chiante... t'attends patiemment la mort en respectant chaque règle à la lettre ? Ou tu te fais des petites folies de temps en temps "ah tiens ce soir je vais me coucher à 21h 10 au lieu de 21h, thug life 😎"