Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Monsieur Connard  |  64

Si il y a bien un truc que je ne comprends pas c'est la jalousie. Alors essayer de rendre jaloux quelqu'un, là, ça me dépasse totalement.
C'est quoi le but ? Provoquer une excitation ? Se disputer pour une bonne baise réconciliation ?
Et qu'on vienne pas me dire que c'est pour montrer qu'on tient à la personne car nein nein c'est débile.

COMMENTS
Par  Monsieur Connard  |  64

Si il y a bien un truc que je ne comprends pas c'est la jalousie. Alors essayer de rendre jaloux quelqu'un, là, ça me dépasse totalement.
C'est quoi le but ? Provoquer une excitation ? Se disputer pour une bonne baise réconciliation ?
Et qu'on vienne pas me dire que c'est pour montrer qu'on tient à la personne car nein nein c'est débile.

Répondre
  mamiehuguette  |  43

Cest pourtant simple ;)
C’est un manque de confiance en soi. A plusieurs niveaux

Pour la personne jalouse : qui a besoin d’être le centre d’existence de sa moitié car n’est pas assez sûr de lui pour croire qu’il suffit largement.
Pour la personne qui aime les jaloux(ses) : ça l’a rassure de savoir qu’on ne veut pas partager. Elle existe et devient le « centre d’existence » de quelqu’un.
Mais au final c’est plutôt contreproductif..

Répondre

Nan mais ça c'est implicite.
Moi ce que je veux savoir c'est :
Bon, supposons que son copain soit effectivement uber jaloux. C'est quoi le but recherché de faire exprès de le rendre jaloux ? De le voir s'énerver, souffrir et ronger un peu plus sa confiance ainsi que celle du couple ?
Et du coup, elle fait quoi ? Elle se pince les tétons de plaisir et elle se dit un truc du genre « Ouh, ouh, il souffre, c'est tellement bon. Ouh là, en plus il commence à devenir tout rouge, je sens que j'aurais dû prendre une culotte de rechange ! » ?

Répondre
  chapelle16  |  67

Mamie et Scott, non, la jalousie n'est PAS une marque d'amour, juste de possession, et ça équivaut à pisser sur l'autre pour marquer son territoire, et pour se sentir exister ya d'autres moyens.

Répondre

Je pense que le but poursuivi n'est pas de montrer qu'on tient à la personne, mais au contraire de montrer que la personne tient à soi. Genre le copain manifeste de la jalousie, ça plaît à l'auteure parce qu'elle sent qu'il tient à elle, elle se sent convoitée et aimée, etc. Je te l'accorde, c'est tout aussi débile. En fait, je ne vois pas comment on peu faire volontairement du mal à quelqu'un qu'on aime et le pousser dans sa négativité, à moins d'avoir subi une grosse blessure de la part de l'être aimé.

Pis comme le dit Chapelle, la jalousie n'est pas une marque d'amour. Je me demande même si les gens jaloux aiment leur partenaire tel qu'il est, puisqu'ils n'ont pas confiance en lui, ne le laissent pas libre d'être totalement lui-même (en contrôlant tous ses faits et gestes, ses contacts sociaux, en lui faisant une scène dès qu'il fait certains trucs, etc.), ce qui fait souffrir.

@Mamiehuguette : sauf que montrer de la jalousie ne veut pas dire qu'on ne peut pas aller voir ailleurs ; des personnes jalouses peuvent très bien être infidèles, projetant sur l'autre leur propre culpabilité. Ce n'est pas une sécurité.

Dans l'histoire, c'est finalement le copain qui a la réaction la plus saine, même si ça blesse l'ego de l'auteure.

Répondre
  mamiehuguette  |  43

Chapelle. Totalement d’accord. C’est absolument pas une arque d’amour. Juste une marque de manque de confiance en soi. A la limite peut importe l’autre en face.

Capitaine. Mon propos est mal interprété. C’est debile comme attitude. Je faisais juste la réponse au pourquoi le besoin de jalousie : manque de confiance en soi, sentiment d’exister en adéquation avec l’ampleur de la crise pour certains.
Merci, j’étais mal réveillée ;)

Répondre

C'est chapelle, pas MD. ^^

Oui, je me doutais que tu ne partageais pas son état d'esprit et que tu essayais simplement d'expliquer ce qui a pu se passer dans sa tête, mais je n'étais pas 100% sûr que tu n'adhérais pas à cette logique.

Répondre
  Naruto  |  28

Primo, Mister Scotty, hein c'est pas toi qui t'es fait trainer par la tignasse à 20 piges par une de ses meilleures potes (je lui pardonne, sa ferveur n'a pas duré) à un de leurs concerts ! Je ne me suis pas tailladé les veines, mais j'en garde de profonds stigmates.

Et secundo hein, c'est pas toi qu'un pelot a osé (l'inconscient) me trouver une ressemblance à Bill Kaulitz dans ma période goth -que je cultive tjrs (sauf que je suis bcp plus beau). Maintenant il git 6 pieds sous terre ^^

Par  ohsocupcake  |  24

Il s'auto-insulte pas ?

Par  Naruto  |  28

Etre jaloux/jalouse déjà c'est de pas avoir confiance en son ou sa partenaire (et de pas avoir confiance en soi). Perso, (même si je le clame haut et fort), je ne suis pas jaloux (et je suis fidèle malgré les apparences), pourquoi ? Parce que j'ai entière confiance en mon ami "cà ne s'explique pas, c'est comme cà" et c'est réciproque "a t'il raison ? Telle est la question "^^ mais perso cà ne sert à rien d'être constament jaloux ou de chercher à rendre jaloux sa ou son partenaire. Y'a d'autres moyens pour "exciter" la personne dont on est amoureux/amoureuse. Et quand on est sûr de l'amour que nous porte cette personne, ça sert à quoi ? A part faire souffrir ?
Mon ami plaît bcp, je le sais, je sais que je plais, mais ça s'arrête là perso (malgré mes photos provocs). Je n'en surjoue pas, ni lui.
Après oui je comprends que c'est flatteur de plaire. Mais il ne faut surtout pas que ce soit pour titiller l'autre.
C'était mon mot du soir ^^

Par  Tessa  |  17

J'ai littéralement éclaté de rire, désolée mon petit boudin 😂
Pour rendre jaloux je pense qu'il faut une possibilité, dire au'on trouve qqn beau sans possibilité qu'il se passe quoique ce soit est caduque à mon sens.