Sympa les collègues

Par Zapzap - 21/02/2022 16:00 - France - Marseille

Aujourd'hui, très nauséeuse, je décide de me rendre au travail pour ne pas pénaliser mon équipe. À 13h45, ma fin de journée, je quitte mon collège mais je fais demi-tour car j'ai oublié quelque chose. J'ai pu entendre : "Mais quel cinoche, elle serait restée chez elle, ça aurait été pareil." VDM
Je valide, c'est une VDM 3 206
Tu l'as bien mérité 631

Dans la même collection

Top commentaires

Advance 56

Pour le coup, je suis d'accord avec ton collègue : le présentéisme à tout prix n'est jamais bon. Au mieux, il faut repasser derrière toi, au pire tu es contagieuse et tu contamines tout le monde.

Tout dépend du contexte. D'un côté se rendre au travail malade et filer la gastro aux autres c'est moyen. D'un autre côté selon la cause... je suis migraineuse chronique et si je devais m'absenter à chaque crise (donc plusieurs fois par semaine) je ne bosserai plus du tout. Et une crise de migraine pour ceux qui l'ignorent c'est pas juste mal au crâne, c'est aussi vertiges, accouphènes, bouffées de chaleur, nausées, et tout un tas d'autres joyeusetés. Donc bosser malade devient une seconde nature. Idem quand on est enceinte, c'est pas contagieux.

Commentaires

Advance 56

Pour le coup, je suis d'accord avec ton collègue : le présentéisme à tout prix n'est jamais bon. Au mieux, il faut repasser derrière toi, au pire tu es contagieuse et tu contamines tout le monde.

C'est rageant. Ayant des problèmes de santé, je me rendais régulièrement au travail en étant malade (aucun rapport avec le covid) pour ne pas pénaliser mes collègues, et au final, je me faisais rabaissé dans mon dos car je n'étais pas productif à ses moments-là. Résultat, depuis, à chaque fois que je suis malade, je me mets en arrêt maladie. Tout le monde est perdant, les collègues doivent courir et je perd à chaque fois 3 jours de carence qui font très mal dans le budget.

Si t’es bonne à rien, ou a faire mal, autant que tu restes chez toi en arrêt maladie. Et t’éviteras de contaminer tout le monde.

Tout dépend du contexte. D'un côté se rendre au travail malade et filer la gastro aux autres c'est moyen. D'un autre côté selon la cause... je suis migraineuse chronique et si je devais m'absenter à chaque crise (donc plusieurs fois par semaine) je ne bosserai plus du tout. Et une crise de migraine pour ceux qui l'ignorent c'est pas juste mal au crâne, c'est aussi vertiges, accouphènes, bouffées de chaleur, nausées, et tout un tas d'autres joyeusetés. Donc bosser malade devient une seconde nature. Idem quand on est enceinte, c'est pas contagieux.

Les migraines peuvent être invalidante et vous pouvez demandé un classement RQTH (revonnaissance travailleur handicapé). J’ai qq qui a des Migraines fortes et cette personne est vraiment incapable de bosser pendant la crise (les symptômes que vous décrivez) et une énorme fatigue après. La grossesse c’est pas contagieux mais franchement quand tu vomis 10 fois par jours (mon cas) entendre « c’est pas une maladie » à tout bout de champs alors que toi tu perd du poids, tu es déshydraté, en hypoglycémie constante et fatigué car tu gardes rien, tu te dis que l’empathie est vraiment pas distribuée à tout le monde.

@froxie je réfléchis effectivement à une RQTH mais il faut savoir que selon le département et la MDPH dont tu dépends c'est pas toujours facile de l'obtenir pour cette pathologie. De plus je vois pas actuellement quels aménagements de mon post pourraient m'aider, une RQTH ne t'autorise pas à t'absenter dès que tu déclenche une crise... En plus la médecine du travail m'a dit très clairement qu'ils ont aucun moyen de forcer l'employeur à s'y tenir, soit t'a des chefs un tant soit peu humain et empathique et t'as pas besoin de la RQTH pour qu'on s'adapte à ton état de santé, soit c'est des robots insensible et la RQTH changera rien (sinon leurs charges allégées) Pour ce qui est de la grossesse oui quand c'est pathologique c'est peut-être pas la peine de d'infliger ça. Par contre quand tu es enceinte de seulement 3 semaines et que tu tiens pas forcément à ce que ça se sache tout de suite...

La rqth peut te permettre l’accès à un aménagement notamment un lieu « calme » pour vous poser pendant La crise. C’est ce dont a bénéficier le personnel chez moi. La médecine du travail doit le mettre sur la fiche et l’employeur doit justifier quand il ne suit pas la prescription. De plus ça permet aussi de pouvoir justifier sa « baisse de productivité ». Parfois un changement d’écran peut aider aussi.

je suis migraineuse et j'ai voulu faire un RQTH... la MDPH à pas voulu reconnaître, donc dossier refusé, du coups j'ai cherché un boulot moins fatiguant, j'en suis réduite à faire 2h de ménage par semaine pour pouvoir suivre car je confirme les crises sont violente

Grumpy Jack 26

La technique de ma femme pour ne pas vomir, c'était de manger. Astuce bien utile quand on est en période d'essai...

meuble2 7

Oh la relou!! Elle va nous coller 6 mois d’arrêt pour maternité par dessus le marché! 🤪

la prochaine tu sais ce que tu dois faire ? PENSER A TOI ... 😉😊

maria59279 5