Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Oups, m'est avis qu'il prépare quelque chose, du genre licenciement économique (avec indication pas de charge de travail, ou alors, pire: il est manifestement en sous charge de travail et il ne réponds pas instantanément à mes demandes)

whaou, question sérieuse: c'est légal de demander ça ? parce qu'il est dans l'abus là

Commentaires

Y compris les pauses café ?

Lui aussi il s'emmerde !

whaou, question sérieuse: c'est légal de demander ça ? parce qu'il est dans l'abus là

Bah oui, l’employeur a le pouvoir de contrôler et de surveiller l’activité de son personnel pendant le temps de travail, tant qu'il respecte leur vie privée..

Qu'est-ce qu'il faut pas lire comme connerie... Dans ton pays peut-être mais en Europe c'est un peu plus subtil que ça, en France particulièrement les données que peut recueillir l'employeur doivent être légitimes, justifiées et non intrusives. Pour exemple il est interdit de filmer ses employés durant leur travail, un jugement à été rendu contre deux entreprise bien connue qui voulait équipé leurs employés de trackers GPS en permanence sur leur VRP utilisant des voitures de fonctions ou sur les employés eux même. Traquer une journée par tranche de 5minutes est loin de tomber sous l'évidence de la nécessité et encore moins de la légitimité. Heureusement qu'il y a des gens pas trop con pour établir des lois et des jurisprudences, sinon le travail forcé serait parfaitement légal avec la bénédiction de certains.

Hmmm, soit tu ne sais pas lire, soit tu ne comprends pas ce que tu lis. On va citer tes propres liens pour le prouver. En parlant des moyens de surveillance et des caméras : "ils ne peuvent pas conduire à placer les employés sous surveillance constante et permanente." "Elles ne doivent pas filmer les employés sur leur poste de travail, sauf circonstances particulières (employé manipulant de l’argent par exemple, mais la caméra doit davantage filmer la caisse que le caissier ; entrepôt stockant des biens de valeurs au sein duquel travaillent des manutentionnaires). En effet, sur le lieu de travail comme ailleurs, les employés ont droit au respect de leur vie privée. Les caméras ne doivent pas non plus filmer les zones de pause ou de repos des employés, ni les toilettes. Enfin, elles ne doivent pas filmer les locaux syndicaux ou des représentants du personnel, ni leur accès lorsqu’il ne mène qu’à ces seuls locaux." "Justification et proportionnalité du contrôle L’article L. 1121-1 du Code du travail prévoit que nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir, ni proportionnées au but recherché." Donc exactement ce que j'avance, je veux bien d'autres liens oui, si tu veux prouver encore plus que j'ai raison, t'inquiètes, la CNIL c'est mes potes.

Et on en revient au fait que vous ne comprenez pas ce que vous lisez. Le débat sur la caméra est là parce que je l'ai donné en exemple et on a voulu "prouver" que c'était faux tout en apportant de l'eau à mon moulin. Donc on va répéter plus fort pour que ça rentre dans vos petits crânes, la surveillance est légale tant que c'est JUSTIFIÉ et PROPORTIONNÉ. Vous le voyez le gros panneau. La surveillance c'est l'exception dont la nécessité doit être prouvée. Toi comprendre ? En l'espèce, la CNIL a EXPRESSÉMENT statué sur l'intervalle de 10minutes au sujet de la surveillance des employés en disant que ce n'était en aucun cas proportionné. Mais c'est récent tes "potes" ne t'ont peut-être pas encore passé l'info. T'inquiètes, les juristes c'est encore plus que mes potes.

« la CNIL a EXPRESSÉMENT statué sur l'intervalle de 10minutes au sujet de la surveillance des employés en disant que ce n'était en aucun cas proportionné » Source ? Cela m’intéresse. PS : Tu ne serais pas le nouveau compte d'AlcorBo ?

Source trouvable rapidement (en tapant CNIL surveillance dix minutes) et très fiable vu que ça vient de la bouche de Mr Conformité de la CNIL: https://www.google.com/amp/s/www.franceinter.fr/amp/logiciels-espions-webcams-en-action-ce-qui-est-legal-ou-pas-pour-surveiller-les-salaries-en-teletravail Je ne connais pas cet AlcorBo mais je compatis à sa peine s'il devait subir les assaut désespérés de plébéiens pérorant leurs immondices sur des sujets dont ils ne connaissent rien. Et je ne me considère pas du tout comme maîtrisant ce sujet qui est très complexe vu qu'il mélange du droit du travail, du pénal et du civil.

Hahaha. C'est peut-être moi, mais j'ai toujours préféré un plébéien qui se plante avec quelqu'un qui lui prouve le contraire, intelligemment, sans agressivité et sans condescendance, qu'un vulgaire quidam nerveux qui pense être sorti tout droit de la cuisse de Jupiter qui vient prouver je-ne-sais-quoi aux 30 membres de vdm. Gars, ton agressivité peut être contrôlé très facilement avec un bon laxatif. Il y a des médecins sur vdm, n'hésite pas. Au pire, tu maîtrises google, tu peux trouver comment prendre un rendez-vous en ligne.

Grand bien t'en fasse, mon brave. Sache que je n'emploie de ton méprisant qu'avec ceux qui l'emploient avec les autres, notamment l'autre Tartuffe qui, en filigrane, fait la propagande de ses idées nauséabondes à la moindre occasion et en prenant les gens de haut en se cachant derrière le fait que, parfois, il fait du second degré. Maintenant si tu es trop fragile et complexé pour supporter quelqu'un qui corrige tes erreurs et croyances infondées à coup de vérité dans la face tu n'as qu'à m'ignorer. Bon vent.

De la fragilité ? Pourquoi pas ! Je te trouve plus marrant et avec un côté très désespéré que de ressentir une fragilité ou une forme de complexe face à toi. Ce n'est pas moi qui a le besoin viscéral de prouver que j'ai raison pour satisfaire mon petit ego de petit quidam anonyme passif-agressif sur internet.

Dixit la personne qui ne peut se retenir de commenter non pas un argument, une opinion ou un fait mais le ton d'une autre personne, qui ne lui a pas adressé la parole par ailleurs, pour émettre un jugement de valeur dépréciatif sur la seule base de son ressenti et en utilisant, en plus, des termes issues de la psychiatrie; qu'elle ne maîtrise du reste visiblement pas; afin de transformer un diagnostique de trouble comportemental en une insulte. Ce serait drôle si ce n'était pas pathétique.

Harbard 30

Mon bon, nous sommes sur un site public. Si vous ne souhaitez pas que les autres vous répondent ou prennent part à l'échange, vous pouvez très bien écrire un petit mot dans votre journal intime. En l’occurrence, lui, au moins, il pourra s'extasier devant votre grandiloquence clownesque.

Oups, m'est avis qu'il prépare quelque chose, du genre licenciement économique (avec indication pas de charge de travail, ou alors, pire: il est manifestement en sous charge de travail et il ne réponds pas instantanément à mes demandes)

Si tu comptes très large, disons 1 minute par tranche de 5 minutes pour le rapport (détaillé, sinon ça ne sert à rien) en fait c'est jouable, et tu peux au moins justifier d'une quarantaine de minutes en plus chaque jour.... Après tout il veut peut-être t'inciter à employer ton temps de manière efficace, genre effectuer chaque petite tâche possible (celles pas urgentes, chiantes etc...), classer des trucs, ranger des machins que sais-je... ??

En fait, il te cherche. Commence à chercher un autre boulot, ou tu finiras esclave...

on est clairement dans un cas de harcèlement. Courage

emleum 12

Une tâche d'une heure, tu la divises en 12 et voilà. Déclinable à l'infini...

Ou alors il sait que tu n'est pas un bon travailleur, tu l'as peu être habitué à en foutre pas une. Donc si c'est ce scénario la, je comprend tout à fait son geste, et tu devrais prendre ça comme une chance de te remettre dans le droit chemin et travailler convenablement.