Réveillez-vous !

Par Tit Choucas des Tours - 11/07/2021 07:30 - France - Nantes

Aujourd'hui, après que j'ai attendu jusqu'au dernier jour pour valider mon deuxième vœu de formation car je n'avais toujours de réponse de la fac où se trouvait la formation que je souhaitais suivre, cette dernière a fini par m'appeler pour me dire que la formation était finalement disponible. VDM
Je valide, c'est une VDM 3 400
Tu l'as bien mérité 284

Dans la même collection

Top commentaires

Quatrième VDM publiée cette année... Mais c'est clairement celle qui m'a le plus dégouté. Pour exposer un peu mieux la situation (difficile à faire tenir en peu de caractères), j'avais prévu de présenter ma candidature à trois formations : une licence dans ma ville actuelle, et deux masters dans deux autres villes. Déjà j'ai dû renoncer à l'un des masters parce que je n'ai pas pu envoyer ma candidature à temps, en partie parce que leur appli ne fonctionnait pas, mais bon. Restent donc deux formations, mon premier choix étant la licence. C'est une licence professionnelle qui ne peut ouvrir qu'à condition d'avoir suffisamment de candidats. Bien qu'ayant reçu un avis favorable des deux universités, j'étais beaucoup plus intéressé par la licence, mais je ne savais toujours pas si elle allait ouvrir. Là où ça coince, c'est en fait par rapport à mes demandes de logement, car le CROUS me demandait de valider l'un de mes vœux avant le 7 juillet (et avant que vous posiez la question, je ne pouvais pas valider les deux car il y a une caution à payer pour chacun). J'appelle donc la fac pour leur demander si la licence va ouvrir, en leur expliquant bien la situation et insistant sur le fait qu'il me faut une réponse avant le 7. Les deux secrétaires que j'ai eu au tel m'ont dit la même chose, à savoir « On ne peut pas être sûr pour le moment, rappelez la semaine prochaine, on va se renseigner au max ». Je rappelais tous les deux jours pendant plus d'une semaine, ça répondait une fois sur trois et j'ai eu plusieurs fois cette même réponse. La semaine du 7, je n'ai pas réussi à les avoir avant le moment fatidique. C'est donc à contre cœur, à une heure de la deadline, que je valide l'autre vœu, en me disant qu'au moins je suis sûr que ce Master va ouvrir. Et enfin, la fac m'a appelé le lendemain (le 8, donc) pour m'annoncer que la licence allait bien ouvrir, en prenant soin de me demander si "ce n'est pas trop tard"...

Tu ne perds surement rien avec une école aussi bien organisée XD

Commentaires

Tu ne perds surement rien avec une école aussi bien organisée XD

Azrael 26

Non c’est vrai, il perd juste l’avenir qui lui plaisait. Rien de grave.

Azrael 26

Dur dur… Essaye d’appeler la formation que tu as accepté en leur disant que tu te désistes. Mais avant ça confirme avec la fac que tu souhaites ton admission. Normalement tu peux le faire sans passer par parcoursup.

S'il le faut quelqu'un a fait de même pour la formation dont tu as attendu le dernier moment pour t'inscrire.

Quatrième VDM publiée cette année... Mais c'est clairement celle qui m'a le plus dégouté. Pour exposer un peu mieux la situation (difficile à faire tenir en peu de caractères), j'avais prévu de présenter ma candidature à trois formations : une licence dans ma ville actuelle, et deux masters dans deux autres villes. Déjà j'ai dû renoncer à l'un des masters parce que je n'ai pas pu envoyer ma candidature à temps, en partie parce que leur appli ne fonctionnait pas, mais bon. Restent donc deux formations, mon premier choix étant la licence. C'est une licence professionnelle qui ne peut ouvrir qu'à condition d'avoir suffisamment de candidats. Bien qu'ayant reçu un avis favorable des deux universités, j'étais beaucoup plus intéressé par la licence, mais je ne savais toujours pas si elle allait ouvrir. Là où ça coince, c'est en fait par rapport à mes demandes de logement, car le CROUS me demandait de valider l'un de mes vœux avant le 7 juillet (et avant que vous posiez la question, je ne pouvais pas valider les deux car il y a une caution à payer pour chacun). J'appelle donc la fac pour leur demander si la licence va ouvrir, en leur expliquant bien la situation et insistant sur le fait qu'il me faut une réponse avant le 7. Les deux secrétaires que j'ai eu au tel m'ont dit la même chose, à savoir « On ne peut pas être sûr pour le moment, rappelez la semaine prochaine, on va se renseigner au max ». Je rappelais tous les deux jours pendant plus d'une semaine, ça répondait une fois sur trois et j'ai eu plusieurs fois cette même réponse. La semaine du 7, je n'ai pas réussi à les avoir avant le moment fatidique. C'est donc à contre cœur, à une heure de la deadline, que je valide l'autre vœu, en me disant qu'au moins je suis sûr que ce Master va ouvrir. Et enfin, la fac m'a appelé le lendemain (le 8, donc) pour m'annoncer que la licence allait bien ouvrir, en prenant soin de me demander si "ce n'est pas trop tard"...