Quel boulet

Par Lhylia - 02/12/2021 17:58

Aujourd'hui, j'ai été contrainte d'aller à la Fnac avec mon mari afin que l'on prenne au sérieux les problèmes informatiques que je rencontre. Lui ne sait même pas faire un arobase sur l'ordinateur, alors que je gère le parc informatique de la boîte où je travaille. VDM
Je valide, c'est une VDM 3 484
Tu l'as bien mérité 370

Dans la même collection

Top commentaires

VDM confirmée ! Ne pas être pris au sérieux en 2021 uniquement parce qu'on est une femme est inadmissible, je ne comprend pas que ce genre de comportement existe encore.

Wuuut 17

Ce qui me choque c'est d'espérer avoir de l'aide d'un vendeur de la Fnac quand on a un souci informatique... (Coucou les vendeurs Fnac !)

Commentaires

Au delà d'un problème informatique, peut-être un problème d'affirmation de soi ?

J'ai pas compris la vide de merde... Tu as des problèmes à résoudre en informatique et tu vas à la FNAC pour un dépannage alors même que ton boulot est de gérer un centre informatique et tu peux pas demander de l'aide à ton conjoint qui n'y connait rien ? Ou, ton conjoint ne comprends pas ton boulot et tu comptes sur le SAV de la Fnac pour qu'il lui explique dans quelle merdasse tu es ? Si c'est la deuxième option, s'il ne sait pas faire un arobase c'est que clairement ça ne l'intéresse pas l'informatique. Et du coup, je vois pas trop l'intérêt de lui expliquer les détails... c'est pas le fond du problème dans ce cas là, c'est plutôt ta façon de communiquer pour exprimer ce que tu veux : je suis crevée, je vais rentrer tard, j'aimerais de l'attention, je préfère être tranquille... il y a plein de trucs possibles. Dire que les serveurs ont tous plantés parce qu'un malware je sais pas quoi.... ça n'apporte rien à la discussion et ne dis rien sur ce que tu attends de lui

Flabaloule 20

de ce que j'ai compris c'est son maris qui l'a force à aller à la Fnac pour résoudre son problème d'informatique, reniant au passage les compétences de sa femme dans le domaine

Phylogénie 21

Ce que moi j'ai compris : les blaireaux qui travaillent à la fnac prennent l'auteure pour une teubée quand elle explique les problèmes qu'elle rencontre avec un produit venant de chez eux. Mais vu que c'est une meuf, elle ne comprend forcément rien au domaine et fait son petit caprice. Son mari est allé expliquer la situation à la virgule près et on a pris sa requête au sérieux, malgré le fait qu'il est nul dans le domaine. Ça arrive souvent qu'on s'adresse à mon copain pour les trucs de mecs (par exemple le vin, il n'a jamais bu de sa vie) et à moi pour les trucs de meufs (les accessoires de cuisine, alors que je déteste ça). Une fois, mon copain m'a demandé d'aller chez un commerçant à sa place car "il m'énerve ! Il veut montrer ses pecs, moi je veux montrer les miens, ça fait trop de testo. Vas-y avec ta féminité" et ça s'est archi bien passé (énorme réduc + grosse politesse + les hommages). Mais parfois, putain mais t'as pas le temps c'est ridicule.

latourkipenche 40

Pour moi, c'est exactement ça, les "blaireaux" ne peuvent pas admettre qu'une femme ait des compétences. En plus, comme professionnelle, elle a peut-être utilisé des mots qu'ils n'ont pas compris... (parce qu'au niveau métier, dès qu'on gratte le vernis, on sent bien le mec qui vient de chez décathlon et qui finira sa carrière chef de rayon chez kiabi) Et même la meilleure professionnelle ne réparera pas un matériel en panne sous garantie, ce n'est pas son job et ça lui ferait perdre cette garantie

elle va à la Fnac probablement pour acheter le truc qui lui manque pour réparer, ou pour faire valoir la garantie de son ordinateur et elle traine sont mari pour pas être prise pour une gourde par le vendeur.

Karbonythe 17

Le vendeur la prend déjà pour une gourde, c'est sûrement un cas de : " mon ordi est cassé, il a ça et ça " " wow, des mots très techniques, vous avez trouvé ça sur internet?" "non, non, je travaille là dedans" "mais oui, mais oui... bon, essayez de résoudre le problème comme ça " "quoi ? mais non, ça n est pas le problème !" "mais si, mais si... essayez, vous verrez !" 3 jours plus tard "Ça n'a pas marché !" "c'est que vous avez mal fait, réessayer !"

Merci pour les explications ! En relisant la VDM après votre commentaire elle me semble beaucoup plus claire :) Pourtant une femme, j'étais à mille lieu d'envisager cette version ! Au restau on m'a très souvent servi le verre sans alcool et la bière à l'homme qui m'accompagnait, et le plat végé alors que l'entrecôte était pour moi. Mais j'ai encore jamais vécu ce genre de situation. ça doit être des bons à la Fnac ! Là où je vais, en fonction de qui posent les questions entre mon conjoint et moi, les vendeurs comprennent assez vite qui de nous deux maitrise ou non le sujet et se formalisent pas sur le sexe ! garagiste, plombier, High-Tech... j'ai encore jamais rencontré ce problème. Même l'autre fois quand j'ai voulu acheter une scie circulaire. J'y connais rien, mon père oui. Le vendeur à très vite compris que c'était moi qui achetais donc c'est à moi qu'il s'est adressé point.

Dans le dernier cas, c'est bien aussi de s'adresser de temps en temps à ton père. Il n'était pas venu pour jouer le poteau. Le mieux était de s'adresser aux deux. Il connaît tes besoins et comprend les avantages et inconvénients de ce que le vendeur proposent. Il pouvait ensuite te confirmer le ou les modèles qui t'iraient le mieux. Sinon ce n'était pas la peine de le faire se déplacer.

Mon père s'est invité car il adore les outils de bricolage. C'est comme amené un enfant dans un magasin de jouets :) Pour l'achat j'ai posé mes questions, le vendeur m'a tout expliqué de façon à ce que moi je comprenne ce que j'allais acheter. Mon papa a ensuite posé des questions plus techniques sur les deux produits qui m'intéressaient le plus. Il y aurait eu que lui et le vendeur, je me serais retrouvée avec une scie circulaire de compétition qui coute la peau des fesses et trois reins mais qui aurait été bien au-dessus de ce qu'on avait besoin. Pour nous aucune utilité d'avoir du matos de pro pour couper trois planches à l'année. Là où mon père a été pertinent c'est qu'il connaît assez bien les différentes marques et la facilité ou non à trouver les pièces détachées en cas de problèmes et les consommables compatibles. Disons qu'à tous les trois on était complémentaires. Mais bon, même quand je suis toute seule en magasin je m'arrange toujours pour montrer que même si j'y connais pas grand chose personnellement, j'ai un bon entourage pour m'aiguiller. Mon tonton est garagiste, mon père plombier, ma soeur experte comptable... Tu veux me vendre un truc, ok merci pour les infos, je passe un coup de fil pour savoir si ça vaut le coup :) Et si personne de l'entourage je fais toujours plusieurs magasins, le premier pour poser plein de questions au vendeur qui repère clairement que je suis un pigeon, le deuxième où je me rends avec les infos du premier et le nouveau vendeur pense que je m'y connais un minimum. Mais vraiment, j'ai jamais ressenti un manque de considération par rapport à mon sexe. Par rapport à mon âge plus jeune, beaucoup plus car mon panier moyen était clairement pas intéressant pour les vendeurs payés à la commission. Peut-être une histoire de posture...

Sûrement qu'elle devait acheter une pièce ou quelque chose, mais comme 9 fois sur 10 il faut être un homme pour être pris au sérieux, si elle y va seule elle va avoir droit au classique "Ah non mais c'est pas du tout ça qu'il vous faut" et ça va durer 3 plombes.

Ca dépend. Il y a des SAV qui une fois en dehors de leur fiche ils sont perdus. Quand ils sont arrivés à la fin de leur questionnaire (même si tu leur as expliqué le problème en détail dès le début) fini par te passer leur "collègue expert" qui repasse une demi-heure à te reposer les mêmes questions.

Gestionnaire de parc informatique, c'est un boulot de gestionnaire, pas d'informaticien... Et comme chantalb, je n'ai rien compris à la VDM...

C'est quoi un "informaticien" ? La gestion d'un parc informatique c'est entre autre le maintien en condition opérationnelle des postes utilisateurs : Assistance utilisateurs, dépannage, renouvellement de postes, mise a niveau de logiciels, etc... Un simple gestionnaire ne saurait pas mener à bien cette mission. Pour ce qui est de l'auteure, si elle fait la gestion d'un parc info, elle en connaît autant, sinon plus que les vendeurs de la Fnac

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

Le fait de ne pas être prise au sérieux probablement parce que c'est une femme, alors que de par son métier l'autrice est probablement plus compétente en informatique que tous les vendeurs de cette fnac réunis, je suppose.

C'est en effet ça, la VDM. Et vu certains de mes centres d'intérêt, il m'arrive de me retrouver dans ce genre de situations... Comme le vendeur qui refuse de me montrer un collector rare parce qu'il veut le vendre à quelqu'un de passionné exclusivement et pas à une bonne femme qui n'y connais rien. (Vraie histoire.Arrivée à sans doute bien d'autres que moi...)

VDM confirmée ! Ne pas être pris au sérieux en 2021 uniquement parce qu'on est une femme est inadmissible, je ne comprend pas que ce genre de comportement existe encore.

Llonewo 21

Quel rapport avec le fait que ce soit une femme? Il y a une différence entre douter de quelqu'un qui est une femme et de douter de quelqu'un parce que c'est une femme. Je ne vois rien dans cette vdm qui laisse penser qu'on est dans le second cas.

Wuuut 17

Ce qui me choque c'est d'espérer avoir de l'aide d'un vendeur de la Fnac quand on a un souci informatique... (Coucou les vendeurs Fnac !)

Femme et compétences informatiques ça fait 2. 🤣

Bien sûr, tout comme Hommes et Cuisine ça fait 2! (ironie car énormément de chefs célèbres sont des hommes)

bonjour, je suis l'auteur. Alors pour les précisions c'est VDM qui est arrivée à ma mère il y a 20ans en fait. J'ose espérer qu'elle n'arriverait plus aujourd'hui même si je pense que malheureusement si...Pour expliquer un peu mieux : - mes parents travaillaient ensemble ds une tte petite boîte (10 personnes) et ma mère gérait les problèmes courants d'informatiques car plutot débrouillarde même si ce n'est pas sa formation (c'était il y a 20ans donc pas du tt la même informatique que maintenant et un pro passait pour les soucis plus complexes) - mon père et l'informatique ça n'a jamais été ça - mes parents avaient acheté un pc familiale qui avait visiblement un soucis. En fait il restait coincé sur le logo Windows et ne démarrait jamais. Ma mère a été pleins de fois à la FNAC (la où on l'avait acheté) et AUCUN vendeur ne l'a prise au sérieux qd elle demandait des explications et un échange. Elle a donc été obligé de traîner mon père qui n'y comprends rien jusqu'au magasin pour qu'on daigne l'écouter. Le pire c'est que c'est ma mère qui parlait répondait aux questions etc mais que le vendeur ne s'adressait et ne regardait que mon père qui n'était la que pour s'assurer qu'on nos prenne au sérieux et éventuellement élever la voix...on nous a enfin écouter et en fait le disque dur était cassé dès le départ (1 sur je ne sais pas CB en sortir d'usine et c'est tombe sur nous). - alors pour ceux qui pensent qu'il s'agit de s'affirmer plus etc...une chose est sûre vous ne devez pas être une femme ds un milieu technique ou plus généralement d'hommes ! Même si les choses changent on nous pense souvent moins compétente. J'ai malheureusement pleins d'exemple en tête où on est parfois obligé ds mon taf de se faire accompagner par un collègue homme pour apporter du poids a notre expertise alors que lui n'a même pas bosser sur le dossier. je tenterai d'en faire une nouvelle VDM

Karbonythe 17

Ma technique en temps que femme cadre dans le milieu du bâtiment, c'est de faire porter la faute aux hommes ne m'écoutant pas. Exemple débile : un directeur ne voulait pas traiter avec moi, sous prétexte qu'il voulait parler au directeur (en arrêt maladie très long) et pas à sa secrétaire (mon diplôme d'ingénieur en PLS). Donc quand j'ai eu la confirmation qu'il ne voulait pas traiter avec moi, je lui ai fait un planning merdique au possible et lui ai collé des responsabilités pourries. Et quand il a vu et s'est plaint, je l'ai invité à reprendre rendez-vous pour qu'on en discute en réunion. D'un seul coup il a été coopératif :-D Sinon ce qui marche bien aussi c'est quand ils te font une remarque passive sur le fait que tu es une femme, répondre avec une remarque passive sur le fait qu'ils sont vieux (si possible, mais tous les hommes qui étaient des plaies dans mon chantier étaient vieux, les "jeunes" n'avaient aucun problème sur le fait d'avoir une femme aux commandes et on a bien travaillé ensemble)

latourkipenche 40

Il y a une vingtaine d'année (justement) IBM avait sorti toute une gamme de disques durs qui avaient une durée de vie qui se comptait en semaine... Je ne sais pas si certains s'en souviennent, mais certains commerçants avaient bien enquiquiné leurs clients alors qu'IBM refusait de reconnaitre les défauts de ses disques. Il avait été condamné. En 2002, les usines d'IBM étaient revendues à Hitachi

ingénieur en Position Latérale de Sécurité... je ne connaissais pas ce job!

Elle doit être gradée chez les pompiers. C'est sur qu'il faut savoir s'imposer dans un milieu d'homme.

Si tu en arrives à un point où tu es obligé de ramener ton mari à la Fnac pour que les types qui y bossent t'apporte de l'aide je considère que ce n'est même pas la peine d'y retourner. Il vaudrait mieux se tourner vers un(e) vrai professionnel(le), de préférence non-sexiste. J'ai encore du mal à imaginer que l'on puisse ne pas prendre au sérieux une femme par rapport à un problème informatique, en particulier lorsque celle-ci est probablement plus informée dans son métier que les pauvres gars qui bossent à la Fnac

Mais là c'est aussi pour faire jouer la garantie. Donc c'est quand même à eux de se démerder avec, pas à une autre boutique. Après dans ce genre de cas (ou l'on ramène le matériel à échanger) ou vous n'êtes pas prise au sérieuse c'est de rentrer dans leur jeu et de jouer la cruche. Vous ne comprenez pas tout à leurs mots techniques, mais que grâce à leur talent innée si ils font la démonstration en 2 minutes, le problème est réglé et que tu auras compris pour la prochaine fois.