Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  klarann  |  43

alors la technologie est inutile telle qu'elle est enseignée mais ça pourrait être su per inutile. Et sinon toutes les matières artistiques sont très loin d'être inutile à condition d'avoir un prof qui sache intéressé ses élèves, car bon forcer les élèves à faire de la flute à bec "parce que c'est dans le programme et pis c'est tout" forcément ça n'aide pas.

COMMENTS
Répondre
  Naruto  |  29

Eh ! Je donne (enfin donnais) quelques cours de violon -même si j'ai fais un break d'un an, ben non c'est pas inutile (bon même si c'est pas le cours le plus essentiel).

Répondre
  klarann  |  43

alors la technologie est inutile telle qu'elle est enseignée mais ça pourrait être su per inutile. Et sinon toutes les matières artistiques sont très loin d'être inutile à condition d'avoir un prof qui sache intéressé ses élèves, car bon forcer les élèves à faire de la flute à bec "parce que c'est dans le programme et pis c'est tout" forcément ça n'aide pas.

Répondre
  Naruto  |  29

La musique permet d'exprimer ta créativité, de faire vivre & de canaliser tes émotions, ta sensibilité et de puiser au plus profond de toi ce que tu ressens.
Tout comme dessiner (peindre), travailler le bois, écrire et j'en passe...

Répondre
  ladeessedeleau  |  46

Toutes les matières sont "utiles", ne serait-ce que dans un but de culture et de découverte, à éveiller des vocations ou des passions chez les enfants qui n'auraient peut-être par ailleurs pas eu accès à certains domaines

Répondre
  Joliet Jake  |  51

Je suis d'accord, ça paraît un peu gros : elle doit dire ça pour faire chier sa fille.

La prochaine fois qu'elle demande un truc, ce serait intéressant de répondre : "je ne sais pas, je ne suis pas prof de SVT" et de noter sa réaction.

Répondre

Ca sent la maratre : critique le système éducatif, a priori elle sait au moins que son enfant bosse dans l'éducation ... Effectivement on peut essayer de jouer avec, mais ... ça doit être bien vite lassant. Tu devrais décliner les invitations, si c'est pour l'écouter dénigrer ton travail, franchement, c'est pas sain...

Répondre
  Grumpy Jack  |  25

Merci Kaa04. Je ne vais pas étaler tout mon cursus scolaire mais pour ma part, je n'ai retenu que les élémentaires du français et des math, un peu de géo, quelques batailles historiques, la formule H²O et la racine de 144. À titre de comparaison, j'ai passé 3 mois, entre mes 2 années de Seconde (aussi catastrophique l'une que l'autre), dans un lycée canadien où le choix des matières se faisait à la carte (dans la limite des choix disponibles) et le temps scolaire s'étalait de 9h à 15h30. Je crois que ma dernière cartouche de motivation s'est définitivement égarée quelque part dans les Rocheuses et j'ai connement perdu 4 ans de ma vie au lycée et tout ça pour que dalle... 3 ans et demi, plus exactement car j'ai fini par tout lâcher au milieu de ma Terminale...

Par  Grumpy Jack  |  25

La SVT, en matière de biologie humaine, a des côtés intéressants. En revanche, la reproduction des poiscailles pour savoir que certaines espèces n'ont pas de rapports, à quoi ça nous sert sinon d'étaler sa culture ? Les cours de musique : Mozart, Beethoven, Vivaldi comme seules références et la flûte imposée... quelles méthodes géniales pour éveiller l'intérêt ! Les arts plastiques qui empêchent d'être créatif parce que la créativité (notion subjective) ne correspond pas à l'attente du programme et puis de toute façon, j'ai jamais su dessiner correctement un bonhomme alors de là à faire de l'aquarelle..! La techno et ses cours de 6e à reproduire des feuilles de nomenclature en respectant les normes, la 5e passée sur des Mac des années 90 et le reste à devoir fabriquer des trucs chelou (genre, la trousse en polyéthylène) ou le dé électronique (jamais été foutu de faire des soudures correctes..). La philo sur laquelle je ne vais pas m'étaler (j'ai suffisamment argumenté pdt mon cursus scolaire)... Le choix des langues vivantes, très limité dans la plupart des établissements et l'impossibilité de choisir l'ordre dans lequel on veut les apprendre (ah si, on a le choix pour la LV1), sans compter qu'une fois commencée l'étude d'une langue, c'est jusqu'au bac (vous savez, ce diplôme - totalement inutile - sur lequel des générations de gamins se sont pété les dents ?) ! Bref. Chaque matière a ses intérêts mais ce n'est pas dans l'intérêt de tout le monde et outre certains prof qui ne connaissent rien à la pédagogie, les programmes scolaires sont nuls à chier.. VDM d'avoir une maman qui ne reconnaît pas la valeur de sa fille sous prétexte qu'elle travaille dans l'éducation mais je la rejoins sur l'incompétence du ministère...

Répondre
  Kaa04  |  52

C’est dommage Perseus, t’aurais appris des trucs.

Jack c’est bien vrai dans ce que tu dis. On a parfois l’impression que l’Édication Nationale a été mise sous cloche au 19ème siècle et à peine dépoussiérée par-ci par-là (surtout en Histoire) et qu’on n’a jamais cherché à intéresser les gamins aux matières. On apprend à écrire l’anglais… bof. On apprend la flûte et le solfège avant d’intéresser les enfants à la musique en elle-même… pitié. Même la physique et la SVT sont abordées d’une manière froide et technocratique comme s’il fallait absolument pas qu’on intéresse les enfants à ces trucs là. Qu’ils comprennent juste que c’est THÉ-O-RIQUE et que s’ils veulent de la pratique ils verront plus tard.
Je me suis éclaté en seconde quand on a fait de l’huile essentielle de lavande et quelques fois en SVT quand on manipulait des microscopes ou des organes de tel ou tel animal mais à part ça que dalle.
L’anglais et l’espagnole j’ai eu quelques bases mais je m’en débrouille seulement parce que j’essaye de le pratiquer maintenant et j’en ai rien à foutre si je conjugue mal ou si je mets pas les accentuations où il faut en parlant. Si un chauffeur Polonais ou Portugais discute avec moi et ne conjugue pas ses verbes français ça ne bloque pas ma compréhension et je ne lui rigole pas au nez pour autant.
Mais il faut toujours exécuter les programmes comme des vieux messieurs l’ont décidé il y a des siècles et point barre. On nous bassine avec la réforme des rythmes scolaires mais rendez les matières intéressantes et les enfants auront moins l’impression de passer trop de temps à l’école.

Répondre
  Naruto  |  29

Après t'as pas le choix, t'es obligé de passer par le solfège (mais putain que c'est chiant). Et la flûte à bec, mais comme j'ai détesté ce truc (j'suis nul en instrument à vent). Et pourtant je me suis éclaté en apprenant la maîtrise des instruments à cordes.

Après, pour le dessin, je pense que c'est à la portée de tous. La peinture, c'est autre chose.

C'est surtout en maths que je me faisais hiech (je déteste), mais en même temps, je suis tjrs tombé sur des profs hyper ennuyeux.

Répondre
  Kaa04  |  52

Ben non le solfège c’est pas la priorité. Si les profs de musique voulaient passionner leurs élèves ils leurs apprendraient d’abord le maniement d’instruments plus communs comme ça les gamins s’intéressent à la musique apprennent une douzaine d’accords (à la guitare) commencent à jouer des trucs faciles pour s’éclater avec les tablatures notamment, travailler leur oreille aussi. Et ensuite, ceux qui seraient pris par l’envie de pousser l’expérience plus loin, en viendraient naturellement au solfège.
Je n’ai jamais rien pigé au solfège ça ne m’a pas empêché de jouer et de faire du Rock. J’étais pas Mozart mais j’en avais rien à battre.

Quand j’étais petit (8-9 ans) je voulais faire de la guitare à l’école de musique. Le mercredi matin je me frappais 2h de solfège pour 30 minutes de cours de guitare. Le noir’-noir’ deux croch’noir m’a dégoûté du truc d’emblée tellement je n’en voyais pas l’intérêt. J’ai repris que 10 ans après avec un prof bien plus passionnant et qui te faisait rentrer d’entrée de jeu dans la mélodie et non dans la partition.

Par  Xiarik  |  10

La svt ça sert juste à comprendre son corps, le fonctionnement des maladies, la base de la génétique, apprendre à comprendre le système biologique (notamment la logique d'un vaccin ou de la propagation d'un virus). Bah oui c'est sûr que ça sert à rien, surtout dans une population où une partie veut faire de l'automédication et se soigner via des artifices tous plus farfelus les uns que les autres. (coucou les jus de machin sur YouTube qui ont failli envoyer un jeune à la mort parce que le youtubeur affirme que tous les diabètes se soignent avec une alimentation équilibrée)

Par  paraph  |  22

Est-ce qu'on est forcément obligé de faire quelque chose en vu de son utilité ? Même si la SVT est belle et bien utile, on peut simplement apprendre par plaisir plutôt que de tout voir à l'aune d'un rendement. Mais je comprend qu'on développe une telle vision. Toute l'éducation est de plus en plus tourné vers la formation pure et simple de travailleurs. On se spécialise de plus en plus tôt, et adieu le simple plaisir d'apprendre ou les matières qui sont censé enseigner l'esprit critique comme la philosophie.