Pranké

Par Daminou - 07/01/2009 20:44

Aujourd'hui, j'ai fait une blague à un ami en débranchant la bougie de son scooter pour l'empêcher de démarrer, chose dont il aurait dû se rendre compte aisément. Quand il m'a raconté qu'il l'avait poussé dans le froid pendant une heure pour rentrer chez lui, je n'ai pas osé lui avouer la vérité. VDM
Je valide, c'est une VDM 33 007
Tu l'as bien mérité 36 094

Dans la même collection

Top commentaires

ok c'est une vie de merde pour ton pote de t'avoir comme ami... sadique va!

weezy 1

J'adore ce genre de petite blagounette a priori inoffensive mais qui prend des proportions démesurées et qu'on envisageait même pas. MDR!

Commentaires

ok c'est une vie de merde pour ton pote de t'avoir comme ami... sadique va!

Peux même pas dire TLBM, pourtant tu le mériterais de le pousser :)

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même
maxicool745 8

toi bien savoir lire frensset.

En même temps c'est un peu comme faire le coup du bureau en fond d'écran (:p) à quelqu'un qui ne touche pas une bille en ordinateur :p

C'est quoi le coup du bureau en fond d'écran? o_O

Tu fais une copie d'écran via la touche "print screen" et tu choisis le contenu du presse papier comme fond d'écran. Puis, tu te débrouilles pour enlever toutes les icônes du bureau. Personne ne peut cliquer sur une image, même s'il y a des icônes dedans... Ça rend dingue...

Faudrait faire sa dans un collège pour les petits 6è inoffensifs ^^ (je suis sadique, et alors ? ^^)

tourtinet 55

Non, le plus marrant, c'est de faire ça aux profs, (surtout si vous avez des cours d'informatique, c'est marrant)

weezy 1

J'adore ce genre de petite blagounette a priori inoffensive mais qui prend des proportions démesurées et qu'on envisageait même pas. MDR!

#6 : je suis bien d'accord . . . c'est les blagues les plus drôles! VDM à ton pote

#8 : +1 c'est vraiment la blague de l'inutile, t'étais meme pas la a le regarder !

#9 : tu as déjà vu une blague utile? c'est sûr ça aurais été plus drôle d'assister à la chute de la blague . . .