Pas de grands-parents non plus

Par rebelledejour - 17/11/2022 19:20

Aujourd'hui, j'ai annoncé à mes parents que je suis 'childfree', autrement dit je ne veux pas d'enfants. La réaction de mon père : "T'as juste peur que tes enfants soient moches." VDM
Je valide, c'est une VDM 3 955
Tu l'as bien mérité 1 212

Dans la même collection

Top commentaires

asxefv 10

Avoir des enfants pour faire plaisir à la société, c'est ça être un mouton. Elle fait juste part de ses envies, et si d'autres personnes expriment la même chose en même temps, c'est pas forcément être un mouton. ça peut tout simplement dire que la parole se libère

ça m'exaspère ces anglissismes qui ne servent à rien. tu n'as pas envie d'avoir d'enfant. point.

Commentaires

ça m'exaspère ces anglissismes qui ne servent à rien. tu n'as pas envie d'avoir d'enfant. point.

RouxCool 7
Lord Stéphane Callens of Glencoe 22

Il faut vivre avec son temps...

Ammon+ 17

Encore un vieux de Facebook qui débarque pour faire son vieux réac. Que c'est pénible. Faudrait interdire aux vieux de sortir de facebook.

En quoi s'opposer aux anglicisme idiots (le pire c'est qu'ici l'auteure doit l'expliquer!) c'est être réac ?

Ammon+ 17

Vous avez toujours un pet de travers. Ici les anglicismes, plus bas le fait de dire qu'on ne veut pas d'enfants, sur une autre vdm qu'il y a des fautes, sur une autre, vous n'allez rien comprendre et ,vous plaindre. Rien ne va jamais avec vous les vieux ! Et merci de changer ton pseudo en anglais si tu es honnête avec toi même, "ici c'est la France !"

Vindsval 61

Si vous aimez tant le français, pourquoi le massacrez vous ? Il faut écrire « anglicisme » et non « anglissismes ».

Une impasse évolutive en termes darwiniens.

Le tout c'est de ne pas avoir de regrets dans 15/20 ans, quand il sera trop tard ! Et arrêter de suivre des modes +ou - idiotes ! On est pas des moutons !

asxefv 10

Avoir des enfants pour faire plaisir à la société, c'est ça être un mouton. Elle fait juste part de ses envies, et si d'autres personnes expriment la même chose en même temps, c'est pas forcément être un mouton. ça peut tout simplement dire que la parole se libère

Mais d'où t'est venue l'idée que l'absence de désir d'enfant serait un effet de mode ? Il n'en est rien.

Ammon+ 17

Pareil qu'au dessus. Reste sur facebook le vieux réac !

T'es au courant que de plus en plus de parents osent enfin dire qu'ils regrettent d'avoir fait leurs enfants ? Oh incroyable comment la parentalité ne rend pas forcément heureux/heureuse, c'est fou non ? Au lieu de parler de mode, demande toi si tes gamins étaient réellement voulus ou si tu t'es reproduit juste parce que "oui bah c'est le moment d'en faire, c'est logique".

Tu pourrai répondre que la peur oui , mais peur d'avoir des enfants aussi bêtes que vous l’êtes ...

Alors que franchement, une fois que tu as renoncé à ton sommeil, à ta vie sociale et à tes rêves, élever un enfant c'est pas si terrible

Peut-être qu'il vaut mieux s'interroger avant sur sa véritable envie de fabriquer un nouvel être, l'assumer, l'éduquer, le soutenir, patati-patata... que le mettre en route, ou s'étonner de sa soudaine apparition dans un utérus et se dire que c'est un "accident, mais désiré quand même"... Tant d'enfants viennent au monde pour de mauvaises ou malsaines raisons. Faire un enfant parce que "c'est dans l'ordre des choses [couple/achat immobilier/chien dont la race est prisée sur le moment/enfant/véhicule familial ou SUV en location]/ l'horloge biologique tourne tic-tac/tu vas regretter plus tard/ tu changeras d'avis/etc." c'est peut-être là que s'assoit le comportement grégaire. L'on demande systématiquement de se justifier à quiconque ne souhaitant pas enfanter mais jamais l'on interroge les motivations de qui fabrique descendance... En ce qui concerne l'anglicisme, il faut bien admettre qu'en français "bien-de-chez-nous" il n'existe actuellement pas de terme définissant les personnes ne souhaitant pas avoir d'enfant par choix, sauf formulations négatives par elles-mêmes (sans enfant par choix, ne souhaitant pas faire d'enfant, non-parent,etc.) . "Child free" offre l'avantage d'un terme se suffisant à lui-même. Enfin, petite parenthèse linguistique: bien des mots des langues vivantes sont issues d'autres langues, vivantes et mortes, historiquement et géographiquement très variées... De même, cette chère langue française a influencé bien d'autres langues et se manifeste elle-même de bien des façons différentes (cf usage du terme "francophonie" pour en décrire une ampleur difficile à circonscrire strictement). Quel bonheur d'en découvrir tant de pans, de voir que le langage n'est pas qu'un échange d'informations, mais aussi et surtout le support d'une culture, d'un mode de pensée, d'une époque,etc. et surtout: une perpétuelle évolution! Enjoy!