Par Anonyme - 28/4/2020 09:30

Papy fait de la résistance

Aujourd’hui, mon grand père de 85 ans qui habite en haute Savoie ne comprend pas le principe du confinement. La gendarmerie m’a appelé pour me dire qu’ils l’avaient retrouvé en train de faire de la rando. Troisième fois en une semaine. Résultat ? Ils lui ont confisqué ses skis. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Haythan  |  23

Ca dépend de l'endroit où il se balade, mais bon, c'est vrai qu'en balade en montagne, j'ai du mal à voir qui il peut déranger, à part les flics.
Qui plus est, il me semble qu'on a le droit de sortir faire du sport, et typiquement, je classerai la randonnée en montagne parmi ces activités.

Répondre
  doubleK  |  44

Sauf que les sorties en montagne sont officiellement interdites. Parce-que si tu te casse la gueule les secours vont être mobilisé pendant des heures et que ils ont autre chose à faire. De plus, en dehors de la situation actuelle, partir seul en ski de randonnée, qui plus est à 85 ans, c'est sacrément imprudent. Si tu prend une coulée y'aura pas de binôme pour te chercher avec son DVA dans l'avalanche ou prévenir les secours.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Le principal problème n'est pas tant de croiser quelqu'un (même si effectivement, c'est pas non plus impossible que d'autres personnes aient la même idee), mais plutôt les accidents potentiels. Tu tombes et tu te fais mal près de chez toi, si c'est pas trop grave tu rentres en boitant ; la même en montagne tu monopolises les secours qui doivent aller te chercher alors qu'ils ont autre chose à faire ses temps ci.

Répondre
  Haythan  |  23

On peut supposer qu'à 85 ans, et habitant en Haute Savoie, il connaît un peu la ou les randonnées et est probablement conscient des risques qu'il court. C'pas parce que quelqu'un a 85 ans que cette personne n'est plus responsable.
Un accident peut arriver ensuite, tout à fait. Enfin si c'est un sportif et qu'il a ses habitudes (c'est un vieux, il a forcément ses habitudes :p), ben rester enfermer chez lui ou juste se promener à 1km autour de chez lui, ça peut être assez mauvais pour sa santé, notamment mentale.

Répondre
  doubleK  |  44

Haythan, connaître la montagne c'est justement savoir que le danger réside dans les habitudes parce-que c'est un milieu imprévisible. Et être sportif, c'est aussi savoir renoncer. Sinon c'est être addict et suicidaire. T'aura beau avoir besoin de ton jogging quotidien, si dehors y'a un ouragan tu n'y va pas !

Répondre
  Haythan  |  23

Un ouragan, c'est ponctuel. La montagne, c'est toujours-là. Le confinement n'augmente pas les risques d'accidents, contrairement à la présence d'un ouragan, juste quand ceux-ci arrivent, ils sont plus dangereux, je ne le nie pas.
Être sportif, c'est aussi s'y connaître un peu ce me semble, notamment connaître les risques justement. Certes, l'habitude n'aide pas nécessairement à faire le bon choix mais quand tu connais la montagne, tu sais quels chemins vont être plus à risque et à quelle période de l'année, et tu sais reconnaître un peu quand une zone est moins safe que d'habitude.

Répondre
  doubleK  |  44

Haythan va dire ça à ceux qui se sont tués parce que ça s'était pas éboulé depuis 10 ans ou plus (j'en connais). RVJ y'a pas besoin de faire les grandes Jorasses, les stations sont fermées, toute la montagne est hors piste. Qui dit rando à ski dit montagne et risques qui vont avec.

Répondre
  Haythan  |  23

Ces risques n'ont toutefois rien à voir avec le confinement, d'autant plus si c'est hors-piste pour tout ce qui est hors saison, les balades seraient aussi dangereuses en-dehors du confinement. Des erreurs, ça arrive, oui. Des accidents, ça arrive aussi, tout à fait. Techniquement, y'a des risques quand tu te balades en-dehors de la montagne aussi. A ce rythme-là, autant ne plus faire de randonnées du tout.

Répondre
  doubleK  |  44

Sauf que en temps normal y'a des secours plus disponibles ! Et que comme déjà dit à plusieurs reprises, ils ont autre chose à faire en ce moment. On te dit c'est interdit, c'est interdit. En France on est champion pour contourner les règles et croire que ça s'applique pas à sa petite personne....

Répondre
  Haythan  |  23

Et on est encore plus champions pour faire des règles stupides et vouloir que ça s'adapte à tout le monde indépendamment de tout contexte. Dire que l'interdiction est à respecter parce que c'est une interdiction est un argument absurde, et dangereux pour tout un tas de raisons que je ne citerai pas pour éviter le point Godwin.

Répondre
  doubleK  |  44

Haythan tu veux vraiment comparer pandémie mondiale et nazisme ?! Interdire aux gens de faire n'importe quoi et de potentiellement mobiliser des hélicos et des médecins dont on a besoin urgemment ailleurs c'est loin d'être une règle absurde.

Répondre
  Haythan  |  23

Non, ce qui est absurde, c'est de dire qu'il faut respecter une interdiction parce que c'est une interdiction, et c'est dangereux comme raisonnement, avec ça on justifie tout et n'importe quoi.
Sinon, on ignore tout du contexte des randonnées, est-ce vraiment du hors piste, est-il vraiment inconscient ou, comme le dit titounouloulou plus bas, fait-il attention à lui et aux lieux (ce qui me paraît plus probable), sont-ce des randonnées qui durent des jours ou alors juste 2h00 de randos, sur quel type de routes? Les accidents, il n'y a pas qu'en randonnée que ça peut arriver, les gens qui bossent aussi peuvent en avoir par exemple. Le vieux pourrait avoir un problème de santé chez lui, notamment en passant d'une activité physique régulière (telles que les randonnées) à une absence d'activité physique, ce qui mobiliserait aussi des ressources pour un accident évitable. Bref, il y a tout un contexte dont on ne sait rien. Oui, ça me semble plus logique de rester chez soi quand tu habites à Paris que quand tu es perdu au fin fond de la campagne ou de la montagne, parce que le contexte et les risques ne sont pas les mêmes. Donc s'acharner sur le vieux parce que: "han il respecte pas le confinement, c'est dangereux", meh. Pas plus que d'habitude, et peut-être pas plus que de rester chez lui ou faire une piètre randonnée à 1km autour de chez lui. Vouloir que les lois et interdiction soient respectées et appliquées à la lettre sans tenir compte du contexte, ça me semble absurde.
P.S: ensuite, non, le confinement et ses règles ne sont pas absurdes à défaut d'autre chose et en tenant compte des contextes divers et variés. C'est très pertinent par exemple dans un contexte urbain ou péri-urbain, moins dans des lieux plus isolés. Par contre, ça peut être assez dangereux pour des personnes dépressives ou isolées, pour des personnes âgées qui tout d'un coup rompent leurs habitudes et ne sortent plus, etc. Une petite pensée aux alcooliques du Morbihan et l'épidémie de délirium tremens qui a pu sévir là-bas.

Répondre
  Baptiste Lbn  |  2

J’habite en haute Savoie , au début de confinement je montais à pied puis je redescendais en ski ! Mais le problème c’est qu’il y a eu des abus dont 3 personnes ont y laisser leur vie ! Ils sont monter bien trop haut , et bien trop loins , et ils sont tomber dans un ravin , presque tout les jours nous avons des hélicoptères qui survole les montagnes pour surveiller !

Par  ATR_6èg  |  21

Vive la gendarmerie. "Il comprend pas", il est adulte et responsable jusqu'à nouvel ordre. Amende, amende et prison si besoin. Les règles sont les mêmes pour tout le monde, jeune ou vieux, blanc ou noir, campagnard ou citadin, randonneur ou joggeur (du dimanche aussi).

Répondre
  izou  |  28

Il a 85 ans. A partir d'un certain âge, "comprendre" n'a plus la même signification. On ne comprend pas la même chose à 2 ans, à 7 ans, et à 12 ans. C'est le processus inverse en vieillissant. Je te souhaite ne pas connaître ça (toi-même ou un membre de ton entourage).

Répondre
  Azrael  |  20

Bah oui grand génie faut réfléchir tu as pas l’air d’avoir des personnes âgées dans ton entourage parce que peut être que vous êtes des surhommes dans ta famille mais sinon généralement à 85 ans c’est déjà pas mal d’avoir comprit qu’il faut limiter ses sorties avec le confinement parce que le gouvernement n’est pas super clair sur les consignes. Et puis ça ce n’est pas précisé mais la gendarmerie pourrait un peu plus pédagogues parce que si en trois amendes il a toujours pas compris, 85 ans ou pas, les gendarmes ne doivent pas très bien expliquer.

Répondre
  Nimphette  |  20

Et toi le grand génie... Il y a des personnes de 85 ans qui comprennent très bien! C'est surtout qu'en général, à 85 ans, t'as plus envie qu'on vienne te faire chier et tu veux profiter encore plus de la vie qu'il te reste quand c'est possible.
En dehors des maladies neurodégénératives; il n'y a pas de raison pour que les personnes âgées "ne comprennent pas"!

Répondre

@izou.. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Mais il y a aussi les personnes âgées qui se foutent royalement de tout et estiment qu’ils ont le droit de tout faire parce qu’ils sont vieux. Il ne faut pas ignorer ça.

Répondre
  ATR_6èg  |  21

Confinement = pas sortir
C'est aussi simple que nourriture = manger
Fatigué = aller dormir.
Tu vis trop dans un monde d'enfants, de victimes. Les gens au-delà de... allez, je suis gentil, 16 ans, et qui ne sont pas malades savent se prendre en main, surtout quand il y a un risque POUR LES AUTRES.

Répondre
  Azrael  |  20

Au pire c’est à ses risques et périls, il risque une amende de 135€ ou pire. Donc s’il accepte ça, il fait ce qu’il veut. S’il veut sortir, il sort et il vous emmerde.

Répondre
  ATR_6èg  |  21

C'est pas à ses risques et périls. Si on doit pas sortir c'est pour les éviter d'être contaminé, certes, puis de contaminer LES AUTRES.
Oui il est à la campagne, mais les règles sont les mêmes pour tout le monde.

Répondre
  Pauline C.  |  15

Rholala les rageux.... sortez courir un coup, je vous jure ça va vous détendre !

Répondre
  Guillaume3329  |  17

Je pense que chacun d’entre vous ne reste pas confiné 24/24 chez lui, sans jamais sortir faire des courses ou une activité physique. Sauf que nous, quand on sort, on édite une attestation sur notre smartphone ou en l’imprimant depuis internet. A 85 ans, c’est pas évident de faire ces démarches.
C’est vrai qu’en général les personnes âgées font peu d’importance des règles qui restreignent leur liberté, préférant vivre leur vie sans entrave. Mais dans les circonstances actuelles, il faut admettre qu’elle sont sûrement les moins bien lotis pour faire face à la situation.

Répondre
  Kerri  |  11

Il ne faut pas non plus être un génie pour comprendre que faire du ski hors piste (les stations étant fermées) à 85 ans est une activité à risque. Un accident pourrait s’ajouter aux cas de covid19 et autres (avc,...) et saturer un peu plus les services d’urgences!

Répondre
  TataMama  |  18

J'espère bien que si un abruti fait du hors piste actuellement personne n'ira le chercher, franchement, si on y va, on est cons. A un moment faut se poser les bonnes questions aussi.

Répondre
  Azrael  |  20

Exercice physique tout simplement. Moins d’une heure à moins d’1 kilomètre. Et puis ça existe les gens qui habitent en montagne. C’est vague comme terme, « vivre à la montagne ».

Répondre
  doubleK  |  44

t'es censé mettre ton adresse sur l'attestation ! la vraie ! et pour être en rando à ski en ce moment, avec la météo ensoleillée qu'on a eu depuis le début du confinement (premier jour de pluie depuis 6 semaines, 25 degré dans la vallée), faut montrer quand même assez haut ! loin des derniers chalets.... Même les gardiens de refuge sont redescendus au début du confinement. Ça fait plus d'un km donc.

Par  Titounouloulou  |  34

IL A RAISON ! ! !
85 ans toujours de la rando !
Et qui va-t-il croiser ? !

Bravo à ce monsieur qui reste libre et malgré tout les réglementations qui est certainement prudent.

Il doit passer le bonjour à la Dame d’en Haut 😆🎶🎶

Répondre
  motardxxx  |  28

bah non il n'a pas raison...le risque n'est pas de croiser quelqu'un mais plutôt que, en cas d'accident, cela va nécessiter l'intervention des secours et une prise en charge par les urgences qui ont autre chose à faire actuellement

Répondre
  Pauline C.  |  15

T’as tout autant de chance de te blesser chez toi en descendant les escaliers ou en essayant d’installer une étagère !

Par  ouadjet  |  13

Il y en a beaucoup qui l’ont pas encore compris que le risque n’est pas qu’il attrape le covid mais plutôt qu’il ait un accident et monopolise des secours et des médecins qui ont des choses plus importantes à faire comme une pendemie à combattre.
On a tous assez d’être chez soit mais plus de personnes vont enfreindre le confinement plus il risque de durer !

Répondre
  Pauline C.  |  15

Comme je disais plus haut, t’as tout autant de chance de te blesser chez toi en descendant les escaliers ou en montant une étagère !

Il a 85 ans le Monsieur, il sait déjà qu’il vit ses dernières heures/semaines, mois/années s’il a de la chance... il préfère profiter de ses dernières heures ! Vous verrez bien dans 50 ans si vous faites le choix de vous sacrifier pour ceux qui vous ignorent le reste du temps ou si vous vous faites un kiff quitte à les emmerder profond...

Répondre
  ouadjet  |  13

Vraiment égoïste comme réflexion.
Heureusement que tout le monde n’est pas comme vous sinon le nombre de morts du covid 19 serait bien pire et on ne sortirait jamais du confinement.
De plus en se blessant chez soi on ne mobile pas le même type de secours qu’en montagne.

Répondre
  froxie  |  41

Sauf que les secours iront quand même le chercher . Tu vois les pompiers dire « ah non trop vieux on y va pas «  tu serais la première à hurler alors stop maintenant.
Les excuses c’est comme le trou de balle on en a tous.
Signe ; une infirmière