Par "huntergirl" - 30/12/2020 14:02

Malade imaginaire

Aujourd'hui, mon patron me dit que l'arrêt maladie duquel je reviens était un peu trop long. Effectivement, 7 semaines pour le retrait d'une tumeur au cerveau, j'ai peut être abusé. VDM
huntergirl en dit plus :
Je suis l'auteur de la VDM je vais apporter quelques précisions : je suis dans la boîte depuis environ 4 ans, en 4 ans hormis cet arrêt maladie j'ai eu 3 arrêts : 1 pour le retrait des dents de sagesses qui s'est fait sous anesthésie générale, 1 de 2 jour pour une grosse crève et un autre de 4 jours pour un mal de tête carabiné (en liaison avec la tumeur), sachant que une bonne dizaine de fois je n'allais vraiment pas bien et que je posais congés ces jours là plutôt que d'aller chez le médecin. Il m'est même arrivé 2 ou 3 fois de refuser des arrêts que le médecin voulait me prescrire, je me dis que j'ai vraiment été stupide. Pour la tumeur en question il s'agit d'une tumeur bénigne (non cancéreuse) mais au niveau de l'hypophyse (le nom exacte est adénome hypophysaire). l'adénome en lui même ne pose pas trop de soucis mais l'hypophyse étant la partie du cerveau qui émet toutes les hormones cela a pour effet chez moi d'émettre bcp trop d'hormones de croissance (nom médical acromégalie) ce qui créé d'autres soucis (apnée du sommeil, diabète, fatigue et maux de tête très très intense, hyperpilosité etc...). Disons qu'à une période les maux de tête et la fatigue permanente étaient vraiment insuportables, si une solution n'avait pas été trouvé je ne sais pas si j'aurai eu la force de continuer encore très longtemps. Pour l'opération et la tumeur j'en avais parlé a ma supérieur avec qui je m'entends bien, qui en avait parler à la RH donc je ne sais pas si le Big Boss est au courant des détails ou non et au final je m'en fou. Pour l'opération la neurochir est passée par le nez donc physiquement rien n'est visible, mais étant donné que c'est un hôpital a 100 bornes de mon domicile et que c'était un arrêt initial que je n'ai pas prolongé on peut se douter que ce n'est pas un rhume. Ce n'est pas la première mauvaise expérience que j'ai avec ce directeur : quand il y a deux ans j'ai dit a mon supérieur que je songeais à partir vu mon salaire (quasiment le SMIC pour un bac +3 avec 2 ans d'expérience) et qu'il a donc fait en sorte que je me fasse augmenter j'ai été convoquée dans le bureau du directeur pour me faire la morale que ça ne se faisait pas etc... il y a un gros turn over dans cette boîte et ce n'est pas pour rien : quasiment tout le monde fait des heures sup non rémunérée a gogo et les salaires sont bas pour un secteur d'activité en pénurie de main d'oeuvre. Personnellement ce qui m'à fait tenir jusqu'à présent c'est mon équipe de travail, autant collègues que mes supérieurs hiérarchiques qui eux sont supers mais je songe de plus en plus a me barrer surtout que plus d'une agence de recrutement m'à déjà contactée lorsque j'ai simplement mis a jour mes vieux profils. Bon c'est tout pour le 36 15 ma life, désolée pour le pavé. Et enfin merci pour tous ceux qui m'ont souhaité un bon rétablissement ^^
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Par  Dinah Càllate  |  14

Juste pour savoir ton pseudo c’est une référence à supernatural ?
En tout cas bon courage avec mec comme ça bientôt il t’attendra devant les ascenseur pour te dire que t’es en retard si tu mets pas le holà

Répondre
  TataMama  |  19

S'il fait ça, c'est du harcèlement en fait. Une réflexion débile une fois, ça peut passer, si c'est répété... Harceler un employé qui se remet d'une pathologie grave, c'est combien sur l'échelle de la saloperie humaine ? ? ? En tous cas, si ça part comme ça, faut garder les preuves, enregistrer, noter tout... Parcequ'il est toujours psosible qu eça soit une tentative de faire dégager la personne d'elle-même en la harcelant... Chez France telecom... c'est allé loin. Faut pas laisser passer.

Répondre
  huntergirl  |  27

Non pour le pseudo rien à voir, c'est mon vieux pseudo que j'avais sur le chat jeuxvidéo.com il y a plus de 15ans, ça vient d'un monstre dans resident evil : le hunter et j'avais rajouté girl vu que je suis une fille

Par  Geikaal  |  4

Quand mon grand père est décédé un vendredi soir, alors que j'ai traversé la France pour soutenir ma grand mère et voir le reste de ma famille, quand en rentrant chez moi j'ai eut des probleme de trains, que je suis arrivé en pleine nuit, on m'a reprocher d'oser venir 1h30 après l'heure d'embauche.

Sûrement le même patron

Répondre
  TataMama  |  19

Quelle honte quand mêe et après ce genre de petits kapo SS se demandent pourquoi tout le monde est démotivé dans l'équipe... Bah oui bosser pour des ordures, ça ne motive pas grand monde...

Par  chapelle16  |  65

J'espère que si tu as repris au bout de sept jours c'est parce que tu étais en état de reprendre, et non par conscience professionnelle car vu la reconnaissance que tu en as, il vaut mieux privilégier ta santé.

Répondre
  TataMama  |  19

Oui, attendre, faire le minimum... Manifestement il n'y a rien à attendre de bon de cette entreprise et se barrer dès que l'occasion se présente... Parceque personnellement mon patron me fait une reflexion de ce genre, je me mets en mode minimaliste : je fais mes heures mais je ne fais RIEN pour lui faciliter la tache. Strict minimum.

Par  Archaeon  |  12

Bha vu que t'es si essentiel, profites en pour lui demander de revaloriser ton travail à travers une augmentation, et une sérieuse comme ça tu pourras te payer de meilleur médecins la fois prochaine et comme ça tu reviendras vite au travail où on t'aime tant

Par  kalzak  |  37

Bonjour, je ne veux pas faire l'avocat du diable, mais lorsqu'on envoie l'arrêt maladie, la cause n'est pas inscrite, donc en théorie il ne sait pas pourquoi, s'il le sait, vu sa reflexion c'est moche de bosser avec lui; cependant bon retablissement

Répondre
  Byronlolo  |  17

sauf que, quand tu es un patron humain (ce qui n'est de toute évidence pas le cas ici) tu passes un petit coup de fil à ton salarié pour prendre des nouvelles au cours de son arrêt.

Répondre
  PetitVampire  |  22

Bien que ce ne soit pas inscrit, tout finit par se savoir... Et quand bien même, une hospitalisation de longue durée en général ce n'est pas pour des cors au pieds, donc son patron point de vue humanité on repassera...

Répondre
  crma  |  5

D'accord, heureusement pour des questions de secret médical, cela n'est pas mentionné. Mais justement dans le doute, il n'y a pas à être suspicieux, et à insinuer que c'est un arrêt abusif si l'employé n'a pas d'antécédents dans le genre.