Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Llonewo  |  19

Ça c'est l'humour que j'aime !

Vous aimez l'humour noir, voici ma préférée :

C'est le jour J... une jeune femme est en train d'accoucher. C'est son premier enfant, souhaité de longue date et qui arrive enfin après de nombreux échecs. Son mari est à côté d'elle, il lui tient la main, l'encourage.
- Poussez Madame, poussez. Lui dit le médecin.
Elle fait de son mieux, son mari a les larmes aux yeux. Le médecin saisi le bébé, le prend dans ses mains.
Les deux parents se regardent avec amour.
Soudain le médecin prend l'enfant par les pieds et lui éclate la tête contre le mur d'un geste violent.
La mère hurle de douleur...
Le mari est tétanisé, incapable de bouger, de prononcer un seul mot, tremblant de toutes parts...

- Poisson d'avril ! Il était déjà mort.

COMMENTS
Répondre
  Sky7  |  26

Un bon coup de pied au derche ça peut soulager aussi, et puis ça a plus de chance de ne pas laisser de traces, parce que ça reste important de ne pas laisser de traces... (ceux qui ont déjà regardé les ripoux comprendront;-) )

Par  latourkipenche  |  36

Entre la batte de baseball et le coup de pied au cul, je lui aurait, en plus écrasé la tête avec mon talon jusqu'à la disparition de son nez dans le trou au dessus de sa bouche

Au fait, c'est dans quel pays, et c'est quelle photo? parce qu'en France, j'ai assisté à plusieurs (beaucoup trop de) crémation, et il n'y a rien à prendre en photo, tout est caché aux yeux de public, du départ du cercueil à la restitution de l'urne

Par  Llonewo  |  19

Ça c'est l'humour que j'aime !

Vous aimez l'humour noir, voici ma préférée :

C'est le jour J... une jeune femme est en train d'accoucher. C'est son premier enfant, souhaité de longue date et qui arrive enfin après de nombreux échecs. Son mari est à côté d'elle, il lui tient la main, l'encourage.
- Poussez Madame, poussez. Lui dit le médecin.
Elle fait de son mieux, son mari a les larmes aux yeux. Le médecin saisi le bébé, le prend dans ses mains.
Les deux parents se regardent avec amour.
Soudain le médecin prend l'enfant par les pieds et lui éclate la tête contre le mur d'un geste violent.
La mère hurle de douleur...
Le mari est tétanisé, incapable de bouger, de prononcer un seul mot, tremblant de toutes parts...

- Poisson d'avril ! Il était déjà mort.