Par Anonyme - 1/8/2019 10:34

La fête du siècle

Aujourd’hui, mon correspondant américain, que j’ai rejoint pour les vacances, me dit que beaucoup de ses amis souhaitent me rencontrer. On organise donc une fête en mon honneur. Personne n’est venu. VDM
TomateSpatiale En dire plus :
Bonjour, je suis l’auteure de cette vdm. Bon déjà, j’ai des amis en France. Si j’ai voulu avoir un correspondant, c’était pour améliorer mon anglais, et nous sommes venus à être amis. De plus, je considère qu’il est très enrichissant de discuter avec des gens d’autres cultures, ça m’a personnellement permis de comprendre certains points de vue et traditions. Ça permet d’éviter de rester dans un cercle fermé avec une mentalité tout aussi peu développée si vous voyez ce que je veux dire...
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  TomateSpatiale  |  20

Bonjour, je suis l’auteure de cette vdm.
Bon déjà, j’ai des amis en France. Si j’ai voulu avoir un correspondant, c’était pour améliorer mon anglais, et nous sommes venus à être amis. De plus, je considère qu’il est très enrichissant de discuter avec des gens d’autres cultures, ça m’a personnellement permis de comprendre certains points de vue et traditions.
Ça permet d’éviter de rester dans un cercle fermé avec une mentalité tout aussi peu développée si vous voyez ce que je veux dire...

Commentaires
Par  ladynuts  |  29

A mon avis c'est plutôt ton correspondant américain qui a rêvé qu'il avait des amis.
Il a voulu t'impressionner avec "ses nombreux amis" et 2 ou 3 ont dû répondre "ouais ok on verra" sans conviction et ont zappé parce qu'ils n'ont rien à faire de lui : ce n'est pas toi qui t'es pris un vent c'est lui..
D'ailleurs WTF de chercher des correspondants pour se faire des amis..? Ca ne viendrait jamais à l'idée de quelqu'un qui aurait déjà plein d'amis

Répondre
  CaviaAperea  |  40

Dans le parcours scolaire nous sommes souvent amenés à avoir des correspondants étrangers parlant la ou les langues que nous apprenons afin de parfaire notre apprentissage. Je ne pense donc pas qu'il y ait une logique de "avoir un correspondant pour se faire des amis".

Répondre
  TomateSpatiale  |  20

Bonjour, je suis l’auteure de cette vdm.
Bon déjà, j’ai des amis en France. Si j’ai voulu avoir un correspondant, c’était pour améliorer mon anglais, et nous sommes venus à être amis. De plus, je considère qu’il est très enrichissant de discuter avec des gens d’autres cultures, ça m’a personnellement permis de comprendre certains points de vue et traditions.
Ça permet d’éviter de rester dans un cercle fermé avec une mentalité tout aussi peu développée si vous voyez ce que je veux dire...

Par  TomateSpatiale  |  20

Bon, pour répondre aux questions, effectivement il s’avère que ses « amis » ne semblent pas l’apprécier particulièrement. La mentalité des jeunes que j’ai rencontré là-bas (entre 15 et 19 ans), était spéciale : pas vraiment d’interêt pour les autres cultures ni même pour leur propre pays, très proches de leur argent (ce que je peux comprendre), assez renfermés sur eux-mêmes et n’aimant pas trop parler... Mais la manière dont ils ont agis m’a particulièrement étonnée : message pour dire qu’ils ne veulent pas conduire jusqu’à la ville où était organisée la fête une heure après l’horaire prévu, pas de réponse quand on les appelle... c’était très impoli de leur part et étrangement, ça n’a pas choqué plus que ça les gens avec qui j’en ai parlé.
N’oublions pas que la vision de la politesse et des bonnes manières diffère beaucoup entre les USA et la France.
Néanmoins j’étais logée chez une femme charmante et elle m’a emmenée faire plein de choses dans l’état où nous étions et même dans les états voisins.

Répondre
  Kaa04  |  48

Ouais, des jeunes quoi... Peu importe le pays, 15-18 c’est (en général) pas la tranche d’âge la plus ouverte et la plus chaleureuse.
Et ce, quel que soit le pays, quelle que soit la génération.