La faim

Par Shamsa - 19/11/2022 16:20

Aujourd'hui, voyant de jeunes voisins à une distribution d'aide alimentaire, je leur propose de venir chercher un lapin chez moi ce soir. Ils sont stupéfaits de me voir sortir un lapin prêt-à-cuire du frigo. Ils s'attendaient à un lapin de compagnie, et viennent d'acheter pour plus de 150 euros d'équipement. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 743
Tu l'as bien mérité 885

Dans la même collection

Top commentaires

Donc ils vont bénéficier d'une aide alimentaire mais ils peuvent quand même sortir 150€ sur un coup de tête pour adopter un animal de compagnie ? Au premier abord, ça semble assez peu compatible…

Slyfried 63

Pardon, mais les personnes peu aisées ont aussi le droit d'avoir des animaux de compagnie. Ils se sont peut-être même sacrifiés pour acheter le matériel. La pauvreté est un monde de solitude, et un animal de compagnie est une source d'affection. Pour l'autrice de la vdm, Shamsa, contactez-moi via la messagerie privée de vdm, si je peux vous aider à leur offrir un lapin, je ferai le nécessaire.

Commentaires

Donc ils vont bénéficier d'une aide alimentaire mais ils peuvent quand même sortir 150€ sur un coup de tête pour adopter un animal de compagnie ? Au premier abord, ça semble assez peu compatible…

Slyfried 63

Pardon, mais les personnes peu aisées ont aussi le droit d'avoir des animaux de compagnie. Ils se sont peut-être même sacrifiés pour acheter le matériel. La pauvreté est un monde de solitude, et un animal de compagnie est une source d'affection. Pour l'autrice de la vdm, Shamsa, contactez-moi via la messagerie privée de vdm, si je peux vous aider à leur offrir un lapin, je ferai le nécessaire.

Je ne dis pas le contraire, simplement, la formulation de la VDM ne donne pas l'impression que ce soit quelque chose d'anticipé mais plutôt de soudain. Pour avoir moi-même eu des difficultés financières (sans aller jusqu'à nécessiter l'aide alimentaire toutefois), je n'aurais jamais pu me permettre de sortir une telle somme d'un coup.

La pensée agréable d'avoir un petit lapin à la maison, ils se jettent à l'eau en se disant que ça sera très difficile ce mois ci mais qu'ils auront un petit lapin à la maison ... Il suffit que ça corresponde avec leurs salaires et/ou avec les aides sociales, et ils ont foncés sans réfléchir, heureux d'avoir une petite bête à aimer.

un animal est certes une responsabilité, mais pouvant apporter de la joie, mais se ruiner et ne pas être en mesure de subvenir à ses besoins ne vaut pas la peine d'en prendre un. Et les animaux, c'est plus lorsque l'on est seul et désociabilisé, et pas pauvre, à mon sens. l'animal va apporter un lien social, pas de la nourriture.

C'est généreux de ta part, Slyfried.

"les personnes peu aisées ont aussi le droit d'avoir des animaux de compagnie. Ils se sont peut-être même sacrifiés pour acheter le matériel. " Bien sûr qu'elles ont le droit. Mais ce n'est pas parce qu'on a le droit de faire quelque chose qu'il faut le faire pour autant. Pensons à l'animal, à la responsabilité que ça amène, au coût non-négligeable qui va avec. 150€ lorsqu'on est en situation précaire, c'est une somme importante qui peut avoir beaucoup plus d'utilité. Ne laissons pas l'empathie et l'émotion prendre le pas sur la raison et la logique...

Karbonythe 17

La VDM semble indiquer que cela s'est passé dans un temps très court. Si les voisins sont venus chercher le lapin le jour même où l'auteure de la VDM les a croisés, il semble peu probable qu'ils aient fait des économies spécifiquement pour pouvoir accueillir le lapin, et la décision aura en effet été prise sur un coup de tête. Oui, les pauvres ont aussi droit aux animaux de compagnie, mais ce doit être une décision réfléchie et mûrie, pas un coup de tête

asxefv 10

Ça peut aussi être une décision réfléchie où on prend le temps. On peut acheter le matériel d'occasion, faire des petits sacrifices tous les mois pour économiser etc. Et même avec les moyens, tu peux te laisser 1 ou 2 jours de réflexion avant de prendre un animal et claquer 150 € sur un coup de tête.

Vu que vous avez l'air de décider qui doit posséder un animal de compagnie, qu'en est-il des enfants ? Les pauvres ils peuvent en faire ? Qu'est-ce qu'un pauvre d'ailleurs ? - de 5000 € par mois par personne c'est un pauvre et on stérilise ? Comment ça fonctionne ? En tout cas, moi je vote pour. Un tas de cons d'ici et d'ailleurs ne se reproduiraient pas.

asxefv 10

Ce n'est pas le propos. Ce qui est le plus étrange c'est la décision précipitée. Un enfant, tu prends le temps d'y réfléchir avant de le faire et puis après, tu as encore 9 mois pour te préparer. C'est comme si tu adoptais un enfant le soir même alors que ton appart n'est pas adapté, que tu n'as ni lit, ni vêtements etc. C'est tout à fait invraisemblable ! A priori, le voisin n'allait pas disparaître dans la nuit, ils auraient pu demander un délai de réflexion

Oui, c'est cela, tous les enfants sont conçus après mûre réflexion. Et en 9 mois on peut changer de conditions sociales d'un coup de baguette magique. 🙄🔫

C'est magnifique la mauvaise foi, ça vous permet de transformer totalement le sens d'un commentaire pour en faire dire ce que vous souhaitez et vous en offusquer. ;)

Heuristique 16

Rmarquez, la mauvaise foi vaut mieux que le manque d'empathie et la stupidité.

C'est vrai, vous qui présentez les trois, vous devez être bien embêté. ;)

En fait ce n'est pas ecrit qu ils bénéficient de l'aide alimentaire... Peut-être qu ils y sont pour aider à distribuer. Mais bon.. C'est la mode les conclusions hatives

Il ne vous reste plus qu'à leur offrir un lapin nain... mais vivant !

Tu ne peux pas demander à ton beau-fils d'attraper un lapin dans la forêt ?

C'est la que tu vois qu'il y a un problème de compréhension et de logique dans cette société, quand une personne a recours à l'aide alimentaire, mais claque 150€ de produits absolument pas de première nécessité. Et si la réponse est : "il faut bien ce qu'il faut pour prendre soin d'un animal", oui, je suis d'accord, mais à la proposition de "si vous voulez je peux vous donner un lapin (de compagnie)", il suffit de refuser poliment en disant: "navré, mais je n'ai pas les moyens de m'occuper d'un animal". Bref.

Il faut être cohérent et responsable : si on ne peut pas se nourrir soi, on ne prend pas la responsabilité d’un animal qu’on ne pourra ni nourrir ni soigner

Heureusement que tu n'as pas proposé du poisson , ou du boeuf ...

Peut-être vouaient-ils en faire un élevage. Il y a clairement un problème de priorité. Pourquoi pas avoir un animal de compagnie. Mais si on bénéfice de l’aide alimentaire, on peut imaginer que sa propre nourriture est prioritaire. Mais tout le monde n’a visiblement pas compris le principe et pas suffisamment d’imagination pour créer soi-même ces accessoir ou les récupérer plutôt que les acheter. Tout dépend du respect que l’on a des autres qui nous aident.